Touring avertit les vacanciers du prix des vignettes routières

Touring demande aux vacanciers d’être prudents dans les pays qui exigent l’achat d’une vignette routière pour circuler sur leurs routes.

La Slovénie est 4 fois plus chère, les amendes y sont jusqu'à 8 fois plus élevées

Que ce système de vignette autoroutière n'implique pas des prix démocratiques est clairement démontré en Slovénie, dit Touring: depuis le 1er juillet, un nouveau système de vignettes routières est en vigueur. Sont disponibles: des vignettes de 55 euros pour un an et de 35 euros pour six mois. Cela n'a pas plu à la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), qui demande au gouvernement slovène ainsi qu’à la Commission Européenne d’adapter ces montants pour les automobilistes et touristes qui ne sont que de passage en Slovénie ou qui y séjournent pour une courte durée.
En Belgique, la FIA est représentée par Touring qui a envoyé une lettre au Secrétaire d’Etat à la Mobilité, Etienne Schouppe, pour aborder ce sujet. Tous les clubs automobiles de la FIA ont demandé à leur ministre respectif, responsable  de la mobilité, de porter cette affaire au niveau européen. Il est inacceptable que la Slovénie n’offre pas des vignettes de courte durée comme d’autres pays qui utilisent ce système. Ainsi, on paye en Autriche, en Slovaquie, en Tchéquie ou en Hongrie entre 4 et 10 euros pour une vignette valable sept ou dix jours. En Slovénie, les proportions sont injustes, et il n'y a ni transparence ni clarté dans le système, dit Touring. Le montant des amendes si on n’utilise pas de vignette est également très élevé: en Slovénie, il varie entre 300 et 800 euros  - un montant inacceptable - avec confiscation du véhicule si on est dans l'incapacité de payer immédiatement. En Autriche, par exemple, l'amende n'est que “que” de 120 euros. Selon les organisations de mobilité, il est grand temps que la Commission Européenne introduise un système homogène dans toute l’Europe.

Vignette suisse: taux de change exagéré

Par ailleurs, Touring prévient les vacanciers arrivant à la frontière suisse qu'Il faut acheter une vignette à 40 francs suisses. "Si vous ne savez pas payer en francs suisses, vous devrez payer 30 euros et vous recevrez alors 5 francs suisses de retour. Ceci parce que la douane suisse maintient un cours de change de 1,50 francs suisses pour 1 euro. Ainsi, vous payez en fait 2,50 euros de trop et vous gardez 5 francs suisses avec lesquels vous ne saurez rien faire en dehors de la Suisse.” Touring conseille aux vacanciers de se munir de francs suisses (un multiple de 40) ou de payer avec une carte de crédit.
Selon les clubs automobiles, ces situations et réglementations ne sont pas favorables au tourisme dans les pays susmentionnés. Il y va de leur propre intérêt économique d'utiliser un système adapté, dit Touring. Nous demandons des investissements pour une infrastructure routière sûre, mais aussi pour un traitement honnête des automobilistes/touristes qui payent déjà de nombreuses taxes, conclut Touring.