Voiture surchargée = grand danger

Bruxelles, le 29 juin 2011. Un test de l’organisation de mobilité Touring démontre que rouler avec un véhicule surchargé - même avec une surcharge minimale de 50kg - a une énorme influence sur la stabilité et la distance de freinage. « Chaque année, au début des vacances d’été, notre centrale d’alarme reçoit des appels de membres ayant eu un accident ou se re-trouvant dans le fossé ou en panne tout simplement à cause d’une surcharge du véhicule Une charge non attachée à l’arrière de la voiture peut avoir des suites mortelles en cas de collision et les marchandises sont catapultées vers l’avant avec un poids 30 fois plus élevé à une vitesse de 35km/h ».

Touring: notre test est simple et a été mené en collaboration avec nos collègues du club al-lemand, l’ADAC. Une voiture était équipée d’un porte-bagage couvert sur le toit. Elle a été testée d’abord dans des conditions “normales”, sans chargement. La distance de freinage ainsi que la capacité de pouvoir éviter un obstacle ont été évaluées. Un deuxième test a été effectué avec le véhicule chargé en respectant la charge maximale. Enfin, nous avons fait le même test, mais avec des charges trop lourdes: le porte-bagage était de 30 kg en surcharge et la voiture elle-même de 50kg (dans le coffre). Un autre test consistait en un crash-test à 50km/h. La voiture était équipée de deux mannequins adultes sur les sièges avant et de deux mannequins enfants dans des sièges enfants à l’arrière. Le coffre arrière de la voiture (break) était rempli de valises, chaises, frigo box avec bouteilles,  jeu de pétanque, jouets et d’une valise de matériel de photo. 
Les résultats montrent que la voiture était facilement gérable non chargée. Pour une voiture chargée en respectant les limitations, le contrôle ne fut possible que grâce aux systèmes électroniques de stabilité et il fallut fortement contre-braquer. Dans le test avec le véhicule surchargé, le contrôle du volant fut impossible, et le dérapage au rendez-vous. Le système automatique subit un échec dans la stabilisation.
Le crash-test démontre que des charges non attachées dans le bac arrière peuvent avoir des conséquences très graves :  bagage envoyé dans la cabine, mais également dossier du siège arrière auquel sont arrimés les sièges enfants fortement projeté vers l’ avant, avec les conséquences que l’on devine pour les occupants de l’avant, puisque les mannequins enre-gistraient des blessures graves au niveau du cou, de la  tête, des jambes et à hauteur de la poitrine.

En ce début de vacances, Touring s’inquiète de ce que les conducteurs ne semblent pas conscients des risques d’un véhicule mal chargé ou surchargé. Même si on ne dépasse que très légèrement le poids maximum, le véhicule devient instable et le système électronique n’est plus à même de corriger cela. Nous demandons aux vacanciers d’en tenir compte: il faut additionner le poids de la voiture et de ses occupants pour ne pas dépasser le poids maximum autorisé. Les manuels et les documents de bords mentionnent en général le poids de la voiture. La charge doit être attachée et si nécessaire séparée de la cabine avec les oc-cupants par une séparation, une grille. Enfin, il est nécessaire aussi d’adapter la pression des pneus au poids total.

- fin du communiqué de presse -