Alcootests: pas brillant!

29/12/2016
alcohol

Par Erik Derycke

Boire et conduire ne font pas bon ménage. Certains conducteurs, pour s’assurer qu’ils sont en dessous des limites légales, utilisent parfois un alcootest. Juste avant la période des fêtes, nos collègues suisses de TCS ont testé dix appareils.

Le but de ce test? Vérifier si ces alcootests sont fiables et mesurent bien le taux d'alcoolémie.

 

Aujourd'hui, on trouve de plus en plus souvent des alcootests en vente sur de grands e-shops, des sites spécialisés, voire même en pharmacie. Les prix varient de quelques euros pour des tests chimiques jetables, à plusieurs centaines d’euros pour des instruments de mesure électroniques réutilisables. Et pour certains de ces appareils, il existe même une app spécifique.

 

La méthode de test

Pour s’assurer de la fiabilité de ces alcootests, TCS a réuni un panel de 9 personnes: quatre femmes et cinq hommes. Chacun a reçu, en fonction de son sexe et de son poids, une quantité d’alcool tout juste suffisante pour entraîner une teneur en alcool de 0,22 mg/l d’air expiré (ce qui correspond à 0,5 pour mille).
Le taux d’alcool exact dans le sang a été établi par un médecin, et comparé avec les mesures des alcootests. Au cours d’un second test, la même procédure a été appliquée, mais chacun a reçu une quantité d’alcool plus importante, afin de dépasser nettement la valeur limite de 0,5 pour mille.

 

Des résultats décevants

Sur les dix appareils testés seulement quatre sont considérés comme "bon". Les alcootests chimiques s’avèrent difficiles à utiliser, la lecture et l’interprétation des résultats sont fastidieuses.

Pour les alcootests électroniques, c’est plus varié. Certains donnent une valeur assez précise, d’autres ont donné, pour le premier et/ou le deuxième test, des valeurs beaucoup plus élevées.
L’alcootest ACE AL2600 a indiqué une valeur trop basse, ce qui peut donc entraîner, à tort, un sentiment de sécurité. La fiabilité ne dépend pas du prix: l’appareil le plus cher du test s’est avéré moins précis qu’une alternative quatre fois moins coûteuse.

 

Conclusion

Un alcootest électronique permet de mesurer rapidement et facilement la teneur en alcool dans le sang mais le résultat n’est pas toujours fiable.
En cas de doute, un tel appareil peut être utile, mais il ne garantit pas que vous êtes capable de prendre le volant. La règle la plus simple est et reste de ne pas conduire si vous avez consommé de l’alcool.

 

Huit des dix appareils testés sont disponibles en Belgique, notamment via des e-shops: www.conrad.be et www.alcosafe.be.

 

 

  • Alcootest chimique ACE
    6,99 €
    Evaluation: insuffisante
     
  • ACE AL2600
    34,99 €
    Evaluation: insuffisante
     
  • ACE AFM-5
    99,99 €
    Evaluation: bonne
     
  • ACE AF-33
    129 €
    Evaluation: bonne
     
  • ACE II Plus
    199 €
    Evaluation: bonne
     
  • Renkforce TFT FiT239C
    199 €
    Evaluation: suffisante
     
  • Dräger 3820
    299 €
    Evaluation: bonne
     
  • Dräger 3000
    439 €
  • Evaluation: suffisante
Erik Derycke

Erik Derycke

Erik Derycke, journaliste professionnel reconnu, sillonne la Belgique et va au-delà de nos frontières à la découverte d'une autre mobilité urbaine.

Egalement par Erik Derycke : Paris sans voiture | Feux de vélo: le bon choix pour la sécurité | Le Limbourg, paradis de la petite reine | Votre voiture comme assistant personnel intelligent | Le budget I-mobilité: une alternative à la voiture de société | En voir plus...

Articles similaires