Image
Partageons la route!
Les tensions entre cyclistes et automobilistes sont souvent dues à une manœuvre inattendue de l’un ou l’autre. Le meilleur remède ? Prudence et courtoisie.

Soyez visible et assurez-vous d’être vu

De nombreux accidents sont dus à un manque de visibilité. Il arrive par exemple qu’un cycliste se trouve dans l’angle mort d’un automobiliste. Pour vous assurer une visibilité optimale :

  • Portez un gilet réfléchissant dès que vous vous déplacez en vélo
  • Evitez de vous arrêter à côté d’une voiture ou d’un camion, mettez-vous devant la voiture afin de vous assurer que le conducteur peut vous voir ou restez dans la file, derrière le camion et en gardant une distance de sécurité
  • Utilisez un éclairage sur votre vélo ou votre casque quand les conditions de visibilité ne sont pas optimales

Soyez prévisible et anticipez

Dans une ligne droite, gardez une trajectoire rectiligne et évitez les mouvements brusques. Bien sûr, ils sont parfois inévitables. En cas de nid de poules, par exemple, vous serez obligé de changer de trajectoire, parfois brutalement. C’est pourquoi le Code de la route prévoit des distances de sécurité entre chaque véhicule : entre un vélo et une voiture, elle doit être de 1 mètre minimum.

Respectez le code de la route

Les cyclistes ne sont pas toujours au courant du Code de la route qui s’applique aux automobilistes, et inversement. Par exemple, en agglomération, les cyclistes ont tout à fait le droit de rouler à deux, de front, même s’ils empêchent alors les véhicules de les dépasser. De plus, les cyclistes ne sont pas toujours obligés de lever le bras avant de tourner : lâcher le guidon d’une main en effet peut s’avérer dangereux pour eux, par exemple lorsque la chaussée est glissante.

Voilà pourquoi le Code précise qu’ils ne sont pas tenus de signaler qu’ils tournent dans ce genre de situation. Enfin, les cyclistes, comme les automobilistes, doivent s’arrêter au feu rouge, sauf si un panneau spécial leur indique qu’ils peuvent avancer.

Soyez courtois

Un accident est beaucoup trop vite arrivé. Et un peu de courtoisie, au volant comme au guidon, peut jouer un rôle préventif efficace. En agglomération, par exemple, les cyclistes peuvent rouler en file indienne afin de laisser aux automobilistes la possibilité de les dépasser plus facilement.

Quant aux automobilistes, prendre une large distance de sécurité lorsque vous dépassez un cycliste permettra à ce dernier de ne pas se sentir en danger. N’oubliez pas non plus de ralentir afin de ne pas effrayer le cycliste en passant à côté de lui trop vite.

Partager la route est essentiel pour éviter un stress inutile et des accidents. Pour cela, il est important que chacun y mette du sien. Si vous avez plus de questions sur le sujet, n’hésitez pas à nous contacter!

Je partage ce contenu