Image
coronavirus mobilité monde
18 mars 2020

La crise du coronavirus implique de profonds changements dans notre quotidien. En tant qu’acteur majeur de la mobilité et du secteur du tourisme, Touring tente de vous informer et de vous conseiller sur l’évolution de la situation. Retrouvez ici les nouvelles récentes sur l’épidémie et son impact sur vos déplacements et vos voyages.

Contenu

 

MOBILITE

La Belgique est entrée en confinement depuis ce mercredi 18 mars à midi et ce, jusqu’au 5 avril prochain. Cela signifie que tous les Belges sont invités à rester chez eux et que les déplacements qui ne sont pas indispensables doivent être évités.

Concrètement, quels déplacements sont autorisés ?

Se rendre chez son médecin, aller à la pharmacie, faire quelques courses d’alimentation, faire le plein à la pompe à essence, se rendre au bureau de poste ou à la banque mais encore aider les personnes qui en ont besoin.

Mon employeur m’oblige à venir travailler. Que faire ?

Chaque employeur tente dans la mesure du possible de proposer le télétravail à ses collaborateurs. Néanmoins, si la fonction ne le permet pas, les déplacements pour se rendre au travail sont autorisés.       

Et si je tombe en panne ?

Nos patrouilleurs continuent de vous dépanner. Malgré la pandémie de coronavirus, vous pouvez donc compter sur notre assistance dépannage afin de vous remettre sur la route en cas de souci.

Néanmoins, nous prenons quelques mesures supplémentaires de prévention afin de protéger autant le client que le patrouilleur. C’est pourquoi nous demandons au client de rester dans sa voiture et de toujours garder une distance d'un mètre et demi. Si la voiture ne peut être réparée sur place, le client sera conduit au garage le plus approprié en taxi. Nous demandons également à nos clients de nous informer s'ils ont un profil à risque. En bref, nous voulons mettre en œuvre tout ce qui est possible pour vous garder en sécurité si vous devez vous déplacer.

Les transports en commun ?

Nous vous conseillons au maximum d’éviter les transports en commun, qui facilitent la propagation du virus. Dans la mesure du possible, déplacez-vous à pied, à vélo et dans les commerces de proximité en respectant les distances de sécurité (au moins 1m5).

Si toutefois, vous avez besoin des transports en commun pour vous déplacer, voici les dernières informations :

La SNCB adapte son service et certains trains P sont supprimés, notamment depuis ou à destination de la capitale. Plus d’infos

Le TEC confirme que 90% de ses lignes sont assurées. Il n’est par contre plus possible d’acheter son billet à bord en raison de nouvelles mesures sanitaires. Plus d’infos 

La Stib est contrainte de réduire son offre suite à un manque de personnel. Les lignes sont assurées aux 2/3 par rapport à la situation normale. Plus d’infos 

Avant tout déplacement, veillez à vérifier sur les sites ci-dessus que votre trajet soit bien assuré.

 

VOYAGES

Le gouvernement belge a décrété que tous les voyages à l’étranger qui ne sont pas considérés comme indispensables sont interdits jusqu’au 5 avril. Il est exclu de se déplacer au sein de l'espace Schengen sans raison valable. Le risque d’être bloqué en tentant de rejoindre un autre pays est maximal. Le ministère des affaires étrangères suit la situation en temps réel sur son site web 

De leur côté, les chefs d’Etat et le gouvernement de l’Union Européenne ont décidé de fermer l’accès aux Etats membres pour une période de 30 jours (17 avril). Cette mesure ne s’applique néanmoins pas aux ressortissants des pays qui tentent de rentrer chez eux.

Les personnes qui se trouvent actuellement à l’étranger et qui souhaitent rentrer en Belgique, doivent s’adresser à leur agence de voyage, tour-opérateur ou compagnie aérienne.

Outre les mesures prises par la Première Ministre et le gouvernement de l’UE, voici la situation pays par pays :

Europe

En France, suite aux nouvelles restrictions du gouvernement Macron, il n’est désormais plus possible de circuler sans justificatif. On ne peut donc s’y rendre sans raison valable. Paris est en confinement.

L’Italie reste le pays européen le plus touché. Tout le territoire est mis en quarantaine, comme l’Espagne. L’entrée sur le territoire est proscrite.  

Même si les commerces, restaurants et bars ont fermé aux Pays-Bas, le Premier Ministre hollandais prône le développement d’immunité collective. Les frontières restent ouvertes même s’il est fortement déconseillé de s’y rendre.

La Grande-Bretagne n’a pas encore pris de mesures fortes pour lutter contre la propagation du virus.

L’Allemagne a restreint l’accès terrestre à son territoire depuis la France, l’Autriche et la Suisse.

Les pistes de ski en Autriche, en France et Italie sont fermées jusqu’à nouvel ordre.

La Pologne, la République Tchèque, la Hongrie, le Danemark, la Norvège, Chypre, la Turquie, la Russie, l’Estonie, la Lettonie, l’Ukraine, la Croatie ont fermé leurs frontières aux ressortissants belges.

Amérique

Donald Trump a décidé de fermer l’accès aux ressortissants européens pour une durée de 30 jours. C’est également le cas si vous devez effectuer un vol à escale sur le sol américain.

Le Canada ferme ses frontières à toutes les personnes qui ne sont pas citoyens canadiens, résidents permanents du Canada ou citoyens américains.

De nombreux pays d’Amérique latine ont suspendu leurs vols avec l’Europe. C’est le cas du Venezuela, de la Colombie, du Pérou, de la Bolivie, de l’Argentine ou encore du Guatemala.

Il n’existe actuellement pas de restrictions pour le Brésil ou le Mexique. Mais les Etats se préparent à une deuxième phase et la situation pourrait changer rapidement.  

Tous les vols entre la République Dominicaine et l’Europe sont suspendus pour un mois.

Afrique

La probabilité que des ressortissants belges soient bloqués dans des pays du Maghreb est très élevée. Le Maroc, la Tunisie et l’Algérie ont suspendu tous les vols de et vers la Belgique.

Le Sénégal a décidé de suspendre ses vols avec la Belgique pour une durée de 30 jours.

La République Démocratique du Congo prend de son côté certaines mesures sanitaires (confinement de 14 jours à l’arrivée, tests médicaux, etc.).

Depuis le 16 mars, l’Egypte a annoncé la fermeture de ses aéroports.

De nombreux pays africains n’ont pas encore pris de mesures particulières mais la situation pourrait évoluer rapidement.

 Asie

La Chine, épicentre du coronavirus, est fortement déconseillée. Il faut suivre l’évolution de la situation région par région.

Le Japon et la Corée du Sud ont restreint les déplacements et l’accès aux sites touristiques sur leur territoire. Les voyages non-essentiels vers ces pays sont dès lors déconseillés.

Les voyageurs éprouvent de grandes difficultés à se rendre en Thaïlande, au Cambodge ou au Vietnam.

Israël et le Liban ont restreint l’accès à leur territoire aux ressortissants belges.

Océanie

L’Australie et la Nouvelle-Zélande ont instauré des mesures sanitaires pour les voyageurs venant de zones contaminées, dont la Belgique.

 

Vous avez des questions sur l'implication du coronavirus sur votre assurance annulation et de votre assistance voyage? Consultez nos questions fréquentes.

 

Exclusion de responsabilité

Toutes les informations figurant sur cette page web sont destinées à un usage personnel. Aucun droit ne peut être tiré de ces informations. Nous nous réservons le droit d'apporter des modifications et de faire des erreurs de frappe. Nous nous efforçons de faire en sorte que les informations figurant sur cette page web soient aussi complètes et précises que possible. Touring décline toute responsabilité quant aux éventuels dommages de toute nature causés par l'utilisation, le caractère incomplet ou l'inexactitude des informations fournies sur ce site.

Je partage ce contenu
2 avril 2020

5 conseils pour une maison saine

Aujourd'hui, nous passons plus de temps à l'intérieur qu'à l'extérieur et cela a des conséquences sur l'air qu'on y respire. Pour rester en bonne santé, veillez à ce que votre maison soit saine. Voici 5 conseils et un conseil en bonus pour vous remonter le moral.