85% des Belges partent en voiture en vacances

Vendredi, 1 Juillet, 2016

Malgré le sentiment d’insécurité et l’augmentation des catastrophes naturelles à l’étranger, les Belges restent de vrais globe-trotters qui voyagent régulièrement . A la veille des grandes vacances, l’assistance voyage Touring, a mené une enquête sur les habitudes de voyage auprès de 1.000 familles belges. «De cette enquête ressort quelques résultats marquants. »  

Résultats

  • 85% ont choisi de partir en voiture ou disposent d'un véhicule sur place, tandis que 61% ont opté pour l’avion et 24% pour le train.
  • Le choix du moyen de transport est déterminé pour 7 Belges sur 10 par le type de séjour,  pour 52% par la distance/temps du trajet et pour la moitié par le prix.
  • La destination même est choisie sur base du prix (pour 67% des Belges), pour 54% sur base de l’offre culturelle ou historique, et pour 52% c'est le soleil qui est le critère le plus important.
  • Les vacanciers partent le plus souvent en citytrip (50%), en séjour balnéaire (49%) ou encore en séjour nature (38%).
  • Trois quarts des Belges préfèrent l’hôtel, 34% choisissent une villa à louer et 24% un appartement.
  • Pour le choix des vacances, le conseil d’un ami ou d’un collègue est déterminant dans 62% des cas et de la famille pour 52%. Mais pour 51% des Belges, les promotions et réductions de prix sont le critère le plus important.
  • Plus de la moitié des Belges se renseignent avant tout sur la présence d’une piscine et sur l’état de sécurité de la destination. 75% des voyageurs avec enfants regardent d’abord s’il y a assez d’attractions à leur disposition.

 

Important : les animaux domestiques

 

Près de la moitié des Belges ont des animaux domestiques et selon l’étude de Touring,  dans 4 cas sur 5 l’animal est laissé à la maison. C'est principalement le cas pour un citytrip ou un voyage en avion. Par contre,  lors de vacances en voiture, 1 Belge sur 5 emmène son animal de compagnie.


Dans 3 cas sur 10 seulement, le fait d’être accompagné de son animal domestique a un impact sur le choix de la destination et le temps de parcours ainsi que sur la longueur du séjour.
 

Touring rappelle que voyager avec un animal n’est pas toujours facile, et certainement pas pour l’animal lui-même.  Bien sûr il y a, pour eux, de plus en plus de facilités dans les destinations de vacances, mais un long trajet dans une voiture surchauffée et la plage en plein soleil ne sont pas très appropriées pour certains animaux domestiques. En voiture, les animaux doivent être bien attachés ou placés dans une cage appropriée, car dans le cas contraire, ils risquent, en cas de freinage brusque, d’être catapultés comme de vrais projectiles dans le véhicule et peuvent provoquer des dégâts graves.
 

Avant de réserver son séjour, Touring conseille aux vacanciers de s’assurer que les animaux sont bien admis non seulement dans le logement mais aussi sur les plages et attractions locales afin de ne pas devoir laisser l’animal seul toute la journée. Touring conseille aussi vivement de ne jamais laisser un animal dans la voiture lors de grande chaleur sans laisser le véhicule à l’ombre et avec les vitres entrouvertes.
 

« Surtout, veiller à ne pas oublier le passeport de l'animal. Le vétérinaire peut vous conseiller et fournir les documents requis. Il ne faut donc pas se rendre à la maison communale. Le code du passeport doit être repris dans la puce d’identité (obligatoire dans certains pays européen). Le passeport ne concerne que les chiens, le chats et les furets. Pour tout autre animal voir le site http://ec.europa.eu/food/animals/pet-movement/index_en.htm.
 

Enfin, il faudra également se renseigner auprès du vétérinaire, sur les éventuels vaccins nécessaires en fonction de la destination finale mais aussi des pays de transit pour le passage des frontières éventuelles. »
 

« Un voyage est déjà à moitié réussi si on part bien préparé ». Chaque année, lors des vacances d’été, Touring reçoit en moyen 63.000 appels de Belges se trouvant en difficultés à l’étranger. Trop souvent les gens sous-estiment les frais inhérent à un problème technique ou médical à destination ou pendant le trajet. « On demande aux vacanciers de bien se renseigner sur la protection ‘sur mesure’ pour eux et de se faire assister en cas de besoin ».


-fin du communiqué de presse-

Partagez ce contenu

Contact Presse
Lorenzo STEFANI

Tel: 

+32 2 233 26 06

Mob: 

+32 471 592 378

lorenzo.stefani@touring.be

Rue de la Loi 44
1040 Bruxelles
Belgium

Suivez-nous sur :