Touring: 30 ans de collisions pour plus de sécurité

Mardi, 28 Novembre, 2017

CRASHTEST: L’ANCIEN ET LE NOUVEAU

 

Bruxelles,    novembre. Cela fait déjà 30 ans que des véhicules neufs sont lancés contre des obstacles en vue d’évaluer la sécurité des passagers et des usagers faibles. Ces  crashtests incitent les constructeurs à aller plus loin dans la recherche et l’investissement des véhicules plus sûrs. Des véhicules plus sûrs sont la base de la diminution du nombre de victimes de la route, selon Touring.  

 

Pour marquer le 30ème anniversaire, l’ADAC, les collègues allemands de Touring, organise un crashtest entre une Volkswagen Golf de 1983 et un nouveau modèle de même type datant de 2012.  L’objectif étant de voir dans quelle mesure la voiture actuelle a été améliorée en terme d’équipements de sécurité actifs et passifs sur une période de 30 ans.


Il est clair qu’il y a 30 ans les occupants des véhicules de crashtests mettaient leur vie en danger tandis que les nouvelles voitures offrent une meilleure protection aux passagers.  

 

Crashtest effectué à 64 km/heure avec un chevauchement frontal de 50%


Pour Touring les conclusions sont claires : 
Depuis le crashtest, qui en 30 ans a considérablement amélioré la sécurité des occupants et des usagers faibles, une réflexion plus approfondie est de mise lorsqu’il faut acquérir un véhicule d’occasion. Un véhicule d’occasion  de classe moyenne, une version ancienne coûte environ le même prix qu’une nouvelle version d’un modèle plus petit. 

 


Avec cette nouvelle voiture, vous pouvez obtenir toutes les fonctions de sécurité et les gadgets technologiques qui peuvent être décisifs dans un accident. Dans le test, la différence entre la nouvelle et l’ancienne Vokswagen Golf n’est ni plus ni moins que la différence entre les conséquences fatales et non fatales.

 


Les crashtests poussent les constructeurs à créer des voitures plus sûres et à y investir massivement. Par l ’intermédiaire des médias et des constructeurs et vendeurs, les consommateurs sont clairement informés des caractéristiques de la voiture qu’ils souhaitent acheter.  C’est une des missions les plus importantes de Touring et des autres clubs de mobilité.   Il y a 30 ans, les clubs automobiles ont démarré avec des crashtests indépendants pour trois raisons : 

 

 

  1.  Information du consommateur / automobiliste
  2.  Encourager les constructeurs automobiles à investir dans des équipements de sécurité 
  3.  Conseiller les instances officielles telles que les gouvernements et la Commission européenne
     

Partagez ce contenu

Contact Presse
Lorenzo STEFANI

Tel: 

+32 2 233 26 06

Mob: 

+32 471 592 378

[email protected]

Rue de la Loi 44
1040 Bruxelles
Belgium

Suivez-nous sur :