Touring: 6 conducteurs sur 10 ne conduisent pas correctement sur un rond-point

Lundi, 25 Février, 2019

Bruxelles, le 25 février 2019. Une enquête réalisée par l'organisation de mobilité Touring montre qu'une majorité d’automobilistes ne sait pas conduire sur un rond-point. 6 sur 10 n'utilisent pas de clignotant pour sortir du rond-point, mais la moitié d'entre eux conduisent, de manière adéquate sur la voie extérieure, alors qu'ils ne doivent quitter le rond-point qu'à la troisième sortie. Touring demande depuis des années des règles claires et un marquage sur le terrain, qui guiderait les conducteurs sur un rond-point.

 

Touring: Le Code de la route contient très peu d’informations sur le "comportement à adopter" aux carrefours giratoires. "Seule l'utilisation des feux en quittant un rond-point est légalement obligatoire depuis 2004. Pour une conduite plus efficace et plus sûre dans un rond-point, vous pouvez rester sur la voie de droite, mais sans obligation, et le rond-point est prioritaire sur le trafic d'insertion."

 

“De nombreux accidents se produisent sur des ronds-points, notamment avec des cyclistes et des piétons. Notre échantillon montre que la plupart des gens n’ont aucune idée de la meilleure façon de conduire autour d’un rond-point et que chacun fait ce qu’il veut." C’est pourquoi il est grand temps de clarifier la question, dit Touring.

 

L’organisation préconise de marquer les grands ronds-points sur lesquels aboutissent les routes comportant plusieurs voies. "Les véhicules qui ne veulent quitter qu’à la deuxième ou la troisième sortie, par exemple, sont guidés de manière à rester sur la voie intérieure du rond-point et le trafic qui doit être forcé immédiatement à prendre la première sortie doit être conduit sur la voie extérieure du rond-point." Cela ne devrait pas seulement être repris dans le Code de la route, mais aussi par un marquage spécifique sur le terrain.  Il en existe d’excellents exemples aux Pays-Bas, à Maastricht.

 

En Angleterre, il existe également une réglementation claire à ce sujet.

 

“La circulation est non seulement beaucoup plus fluide, mais également beaucoup plus sûre pour les autres usagers de la route, tels que les deux-roues et les piétons. Pour ce faire, il faut absolument que les usagers de la route utilisent correctement leurs feux clignotants."

 

Touring demande que le Code de la route soit adapté. "C’est nécessaire, sans quoi il ne peut pas être imposé et éventuellement contrôlé et cela encouragera le gestionnaire de la voie publique à effectuer les balisages adéquats. Nous ne parlons pas de contraindre, souligne Touring, mais de sensibiliser et d’informer sur un comportement correct et sans danger à adopter sur un rond-point."

 

- Fin du communiqué de presse -

Partagez ce contenu

Contact Presse
Lorenzo STEFANI

Tel: 

+32 2 233 26 06

Mob: 

+32 471 592 378

[email protected]

Rue de la Loi 44
1040 Bruxelles
Belgium

Suivez-nous sur :