Touring: Une batterie peut mettre le feu à votre habitation

« Il faut manipuler les batteries et leurs recharges avec précaution ».

Touring : Le nombre de batteries se multiplie considérablement et rapidement dans les ménages belges. « Connectivité et mobilité obligent. Smartphone, tablette, ordinateur portable, vélo ou trottinette électrique, hoverboard et autres engins électriques sont présents chez presque tous. Même si la plupart des gens sont conscients qu’une batterie a une autonomie ou une puissance limitée, il est important d’être averti à plus d’un titre sur leur dangerosité. Les batteries lithium-ion ont l’avantage d’être plus performantes que les piles classiques mais ont l’inconvénient d’être inflammables lors de surchauffe. Depuis quelques années, les cas d’explosions, voir même d’incendies provoqués par des surchauffes de batterie se multiplient et pas seulement lors d’une recharge ».

Touring explique : En France, au début de l’année, un particulier a vu partir en flammes son appartement, suite à une surchauffe de la batterie de sa trottinette, en recharge. « Via des témoignages récoltés sur les réseaux sociaux, on note qu’aux USA, par exemple, on ne compte plus les explosions de batteries qui s’enflamment pendant l’usage, à l’arrêt ou lors d’une recharge ». En Belgique, les batteries des vélos électriques ne peuvent désormais plus être rechargées dans les bâtiments du groupe d’hôpitaux GZA car elles sont à l’origine d’un risque non négligeable d’incendie.

Au Benelux, dix incendies à une habitation ont été déplorés l’année dernière en raison du chargement de batteries de vélo défectueuses.

« L’innovation technologique oui ! Mais pas au détriment de la sécurité ! Tout à un prix. Lorsqu’on choisit un engin électrique il faut parfois y mettre le juste prix en s’assurant de l’origine du produit et de sa conformité aux normes européennes (CE) ».

Les trottinettes partagées ont envahi nos villes et nombreux sont ceux qui s’en sont accommodés, dit Touring. « Mais l’utilisation de tels engins n’inclut pas seulement un risque au niveau de la sécurité routière, mais aussi au niveau de sa manipulation lors du rangement ou de la recharge de la batterie. Les batteries ne supportent pas la surchauffe. Celles-ci peuvent exploser avec, comme conséquence, le risque d’incendie ».

Touring demande aux revendeurs d’engins de transport équipés d’une batterie, de bien informer leurs clients, voire même de proposer des formations à la conduite.  L’organisation de mobilité fait appel à la vigilance des acheteurs lorsqu’ils utilisent leurs engins et invite à l’achat de matériel de qualité. C’est pourquoi, Touring attire l’attention sur l’importance de bien suivre les conseils des vendeurs, d’éviter d’acheter le moins cher possible sur internet et de suivre scrupuleusement les notices d’emploi livrées avec le produit.

Voici quelques conseils utiles :

  1.  Utilisez exclusivement le chargeur et le câble originaux fournis avec l'appareil.
  2. Veillez à ce que vos appareils, batteries et chargeurs soient dans un endroit stable,  ininflammable, bien dégagé, aéré et loin d’une source de chaleur (pas contre un radiateur du hall d’entrée par exemple).
  3. Eviter des recharges trop longues pouvant entrainer des surchauffes.
  4. Retirer la fiche de la prise, une fois la batterie rechargée
  5. Ne jamais utiliser ou recharger une batterie endommagée (suite à une chute par exemple)
  6. Si vous ranger votre vélo ou trottinette pour l’hiver, veillez à recharger la batterie tous les deux à trois mois. Car une batterie inutilisé perd automatiquement du courant et si sa tension passe en dessous d’un certain point, vous risquez de ne plus savoir la démarrer au retour des beaux jours.

- Fin du communiqué de presse -

Je partage ce contenu