Touring demande de verbaliser plus sévèrement le stationnement en double file

Jeudi, 27 Avril, 2017

Se garer en double file, pour des fournisseurs ou des voitures privées, devient un problème réellement inquiétant dans nos villes et nos centres urbains. Et pourtant cette infraction est de moins en moins verbalisée. Le nombre de PV ’arrêt et stationnement’ a diminué de 631.986 en 2014 à 523.994 en 2015 (chiffres plus récents*).
L’organisation de mobilité Touring trouve que ceci n’est pas une bonne évolution. « Des tests d’observation démontrent que des véhicules se garant en double file sur une bande de circulation font doubler le temps d’attente dans la circulation.
De plus, la sécurité routière est mise à mal par les manœuvres dues au dépassement des véhicules à l’arrêt.  Pour les cyclistes, c’est encore plus dangereux. ».

 

Selon Touring, la cause de cette tendance est bilatérale; d’un côté la suppression de bon nombre de places de parking en surface et d’un autre côté un manque chronique d’espaces réservés aux livraisons. L’organisation demande plus de contrôles et une verbalisation plus sévère pour ce phénomène dérangeant mais surtout dangereux en agglomération.

« Le nombre de constats a diminué de 20% »

 

Touring souligne le fait qu’elle ne vise en aucun cas les livreurs de marchandises, car ce sont souvent les premières victimes à souffrir d’une politique de stationnement inadaptée et ils voient leurs emplacements réservés de plus en plus occupés par des voitures privées.  «Mais tout véhicule garé en double file ou occupant un emplacement non réglementaire pour une livraison devrait être verbalisé.  
L’impact de ce problème ne se fait naturellement pas ressentir de la même façon partout. Beaucoup de conducteurs estiment pouvoir se garer en double file sur des chaussées** sous prétexte qu’il y a selon eux assez de place libre sur les côtés pour ne pas bloquer la fluidité du trafic ».  

Rien n’est plus loin de la vérité, dit Touring « car même lors d’un arrêt en double file de quelques minutes, le délai d’attente augmente. Sur une route pourvue de feux de signalisation on se voit souvent obligé de devoir attendre deux fois devant le feux soit en moyenne 60 secondes et non une seule fois et donc une perte de plus 30 secondes par voiture ».

 

Touring : Se garer en double file engendre des situations dangereuses, lorsque les autres usagers de la route doivent, par exemple,  faire une manœuvre pour changer de file, ou lorsque certains chauffeurs décident d’emprunter les rails de tram ou de monter sur une piste cyclable, ou encore d’emprunter le passage prévu pour les bus. « C’est donc également un problème important pour les deux-roues ».

Touring estime que le fait de se garer en double file doit être plus sévèrement contrôlé. L’organisation insiste également pour que l’on mette un frein à la suppression abusive de places de parking en surface, que l’on crée plus de places réservées aux livraisons mais surtout que l’on prenne en compte les besoins des sociétés de livraison lors du réaménagement de certaines chaussées et de l’installation de passages pour les bus.

-Fin du communiqué de presse-
 

Code de la route

Se garer en double file est interdit par l’article 23 du code de la route. Il s’agit d’une infraction de premier degré avec une amende de 55€ à la clé. Si l’espace restant sur la chaussée est inférieur à 3 mètres, ou si le stationnement est considéré comme ‘une entrave à la fluidité du trafic’, cette amende peut s’élever jusqu’à 110€, correspondant à une infraction du deuxième degré.

 

*Chiffres Police Fédérale

 

**Quelques exemples de chaussées à problèmes

  • Chaussée de Ninove Bruxelles
  • Avenue du Toison d’Or Bruxelles
  • Rue Bara Bruxelles
  • Rue de la Montagne Bruxelles
  • Charles Quint Ganshoren
  • Avenue Louise Evere
  • Rue Haute Wavre
  • Turnhoutsebaan Anvers
  • Bredabaan Anvers
  • Carnotstraat Anvers
  • Brusselsesteenweg Asse-Zelik
  • Koninklijke baan à la côte
  • Bevrijdingslaan Gand
  • Dampoortstraat Gand
  • Steendam Gand

 

Partagez ce contenu

Contact Presse
Lorenzo STEFANI

Tel: 

+32 2 233 26 06

Mob: 

+32 471 592 378

[email protected]

Rue de la Loi 44
1040 Bruxelles
Belgium

Suivez-nous sur :