Touring enquête: 66% des Belges conduisent leurs enfants en voiture à l’école

Mardi, 22 Août, 2017

"14% les emmènent à pied et 13% en vélo"

 

Bruxelles, le 22 août 2017. 7 parents sur 10 accompagnent chaque jour leurs enfants à l’école. Pour 66% la voiture est le moyen le plus important* (presque au quotidien) pour faire cela. Un peu étrange si on sait que la moitié de ces déplacements fait moins de 3km. Mais aussi : 14% accompagnent leurs enfants à pied et 13% le font à vélo. Seulement 6,6% utilisent les transports en commun.

 

Tout ceci résulte d’une enquête** étendue de l’organisation de mobilité Touring. « Le nombre d’enfants à vélo doit augmenter, car la distance domicile-école est en général beaucoup plus courte que celle du domicile-lieu de travail. Sachant qu’un quart des déplacements aux heures de pointe concerne des trajets vers et de l’école, il est évident que cela influence fortement les embouteillages.

 

Distance école – domicile 

 

 

 

MOYEN DE TRANSPORT

 

moyen 

%

auto
66
à pied
14
vélo (électrique)
13
bus
4
train
1
tram/métro
1

 

L’enquête de Touring auprès de 6.361 Belges démontre que, même en dessous de 3km de distance, la voiture demeure la façon de se déplacer préférée, mais que ‘la marche à pied’ et ‘le vélo’ scorent relativement bien aussi. Mais si la distance dépasse les 3km, pas moins de 4 enfants sur 5 sont conduits en voiture à l’école ». 

 

Touring : L’argument le plus important pour 1 parent sur 2 qui prend la voiture reste la rapidité. « Même quand la distance est inférieure à 3km. Un quart dit également que la route domicile-école est trop dangereuse et 20% des accompagnants avancent que l’école est de toute façon sur le trajet du boulot. En cas de plus longues distances les personnes interpellées disent qu’il y a trop peu d’alternatives pour le déplacement ou que la voiture diminue le stress ». 

 

Motivation choix moyen de transport

 

 

Touring se dit surpris du grand nombre d’enfants qui sont conduits en voiture à l’école. L’organisation veut stimuler les déplacements à vélo, surtout quand on sait que 50% habitent à moins de 3km de l’école. " Il y a donc encore du travail à accomplir, à condition que l’infrastructure devienne plus sûre. Au plus on commence à apprendre les dangers de la route et la situation de la circulation tôt, au mieux c’est pour convaincre les parents et les enfants de faire confiance au vélo. A partir de 8 ans un enfant en est déjà capable ".

 

Touring demande aux accompagnants de marcher ou de rouler un maximum avec les enfants. L’expérience emmagasinée ainsi par les enfants amène une implication plus sûre à la circulation routière. Les écoles aussi pourraient davantage s’impliquer, par exemple en rendant possible des déplacements à vélo en groupe ou en stipulant un itinéraire sûr, conclut Touring. 

 

*plusieurs réponses possibles sur une même question

**enquête menée par le bureau d’étude Indiville pour Touring

Partagez ce contenu

Contact Presse
Lorenzo STEFANI

Tel: 

+32 2 233 26 06

Mob: 

+32 471 592 378

[email protected]

Rue de la Loi 44
1040 Bruxelles
Belgium

Suivez-nous sur :