Image
véhicules électriques
L'Inde entend passer entièrement à la voiture électrique à l'horizon 2030.

L'objectif est que les citoyens puissent "recevoir" leur voiture sans acompte pour la rembourser ensuite avec l'argent économisé sur le carburant, très coûteux.

Piyush Goyal, le ministre indien de l'Energie, est formel: "De cette manière, le gouvernement ne devra pas payer la moindre roupie et cela ne coûtera rien non plus au citoyen indien. L'innovation est accessible à quiconque possède un esprit ouvert."

Les adjudications massives du gouvernement indien peuvent exercer une grande influence; l'expérience de l'achat groupé de lampes LED pour les ménages indiens l'a démontré.

Ainsi, 82 millions de lampes LED ont été achetées, baissant le prix d'une lampe LED de plus de 300 roupies (plus de 4 euros) à 65 roupies à peine (environ 90 cents).

Après un tel succès, l'Inde réfléchit à présent, en plus des voitures, à des programmes similaires pour du conditionnement d'air et des ventilateurs moins chers.

Piyush Goyal se félicite: "L'Inde est le premier grand pays du monde à penser à pareille échelle." Un groupe de travail étudie actuellement la faisabilité de ces ambitions.

Je partage ce contenu