Premier séjour au ski avec vos enfants? Les 10 meilleures astuces!

06/12/2017
kinderen Ski Enfants

Par Bart De Landtsheer

Beaucoup d’enfants sont tentés par les sports d’hiver. Malheureusement, ils coûtent cher. Réfléchissez donc bien avant de vous lancer sur les pistes. Ces 10 astuces aideront petits et grands à en profiter pleinement.

Contenu

Skier ou faire du snowboard pour la première fois, ça a l’air tentant et ça soulève aussi pas mal de questions. Avant de foncer tête baissée et de réserver une semaine tout-compris, consultez ces 10 astuces qui vous permettront de profiter pleinement de cette première expérience.

 

1. Restez chez vous

A ne pas prendre à la lettre évidemment, mais pourquoi parcourir 800 km (trajet aller) pour, une fois arrivés sur place, devoir vous rendre à l’évidence: le ski ne plaît pas à vos enfants…  Cela arrive plus souvent qu'on ne le pense. Avant de débourser une somme importante, faites un essai sur une des pistes de ski indoor de notre territoire. Vous y trouverez du matériel de ski de location et plus important encore, vous pourrez y prendre des leçons (voir astuce 2). Plus d’infos sur les sites de Ice Mountain (Comines), Snow Valley (Peer) ou encore Aspen (Anvers) qui a récemment ouvert ses portes. Bonus: apprenez à skier sur une de ces pistes indoor avec de la vraie neige.

 

2. Leçons de ski: une nécessité

Que vous tentiez le coup en Belgique ou à la montagne, organisez-vous afin que vos enfants puissent suivre des cours donnés par un prof de ski ou de snowboard expérimenté. Adressez-vous aux écoles de ski officielles et informez-vous à l'avance sur les coûts. Pourquoi est-ce si important de prendre des leçons? Parce que, dès le départ, vous apprendrez les bonnes techniques, ce qui vous permettra d’avancer plus vite au lieu d’essayer seul(e) de rester debout sur vos lattes.

 

3. Matériel de ski: location ou achat? 

La location de matériel est la règle d'or. N’investissez pas d’emblée dans du matériel coûteux qui risque de se retrouver en vente sur eBay ou abandonné au grenier. L’achat de skis ou d’un snowboard est exclu pour les débutants. Vous pouvez louer le matériel en Belgique ou à destination, la meilleure solution. Vous ne devrez ainsi pas tout transporter avec vous. En outre, vous aurez plus de choix sur place et pourrez, si nécessaire, échanger vos chaussures de ski contre une paire qui vous convient mieux. Cela vaut aussi les skis ou un snowboard. 

 

Les skieurs débutants ne sont pas obligés d’acheter un équipement complet mais peuvent, en premier lieu, emprunter l’équipement nécessaire auprès d'amis ou de connaissances. On trouve les petits accessoires en ligne, dans des chaînes de magasins de sport ou dans des commerces spécialisés. Et, si vous désirez vraiment faire des achats, investissez dans de bons gants de ski et un casque

 

Par contre, n’empruntez jamais une paire de skis. Ils sont, en effet,  ajustés à leur utilisateur (poids, taille, type de skieur, etc.). En plus, utiliser des skis qui ne sont pas bien ajustés peut être très dangereux! 

 

4. Des leçons de ski en français

Suivre des leçons de ski dans une langue qu'on ne maîtrise pas est désagréable et peut même être contre-productif. Faites en sorte que vous et votre progéniture suiviez des leçons dans votre langue maternelle. Pendant la saison hivernale, vous trouverez partout des professeurs polyglottes, aptes à accueillir vos enfants. 

 

5. La meilleure destination

Si vous partez à l’étranger, tenez compte de l’hébergement (où dormiront les enfants?) et de la destination. Choisissez une destination pour débutants et vérifiez les activités alternatives disponibles sur place au cas où l’ennui s’installe ou pire encore si l’aventure du ski se termine (abandon, maladie, entorse ou pire). Peut-être y-a-t-il une piscine couverte à l’hôtel ou une piste de patin à glace dans le village où vous résidez? Mais aussi des restaurants adaptés aux enfants, de l’animation sur ou près des pistes? Quant aux sports d’hiver alternatifs (luge, luge de course, etc.) ils peuvent transformer cette escapade en aventure inoubliable.

 

En France, optez pour les stations de ski labellisées “Famille Plus”, un label qui n’est pas attribué à la légère. “Family Destinations” en est l’équivalent en Suisse. Malheureusement, le "Welcome Beginners Zertifikat" en Autriche n’existe plus. En attendant l’attribution d’un nouveau label de qualité, vous trouverez toutes les infos sur le site du tourisme de l’Autriche. Outre ces labels de qualité, vous trouverez peut-être votre bonheur dans d’autres pays ou régions où la glisse est reine tels qu’en Slovénie, Tchéquie, Slovaquie, ou encore en Bulgarie si le budget est un facteur dont vous tenez compte.

 

kinderen ski enfants

 

6. Evitez les tenues peu adaptées

C’est monnaie courante sur les pistes. Pour une question de budget, certains skient en jeans ou en pantalon de coton. Il peut faire chaud au soleil, c'est vrai, mais dès que vous ferez une chute, votre pantalon sera… mouillé.  Et croyez-nous: rien n’est plus désagréable que de devoir pratiquer un sport d’hiver avec des vêtements mouillés qui font baisser la température du corps.

 

7. N’écoutez pas les skieurs expérimentés

Le plus mauvais conseil est de suivre celui de vos compagnons de voyage, skieurs expérimentés, qui vous incitent, en tant que débutant, à faire une descente avec eux. Suivez plutôt les conseils de votre professeur qui vous indiquera les pistes qui conviennent à votre niveau et que vous pourrez descendre seul. Ce qui parait simple pour un skieur expérimenté, peut s’avérer traumatisant pour un débutant.

 

8. La bonne saison

Les skieurs expérimentés n’ont pas peur d’emprunter les pistes quand il gèle et qu'il fait un froid polaire. Le grand froid peut toutefois effrayer les débutants. Essayez, si possible, de ne pas aller au ski au cœur de l'hiver mais plutôt quand les températures sont plus agréables. D’un autre côté, ne partez pas au ski trop tard dans la saison quand la neige est de moindre qualité. Informez-vous auprès des spécialistes. 

 

9. N’abandonnez pas

Donnez-vous la peine de vraiment essayer. Et sachez que tout le monde n’a pas les mêmes prédispositions. Ne flanchez pas si, après 15 minutes, vos enfants décident de laisser tomber. S’accrocher et surmonter sa peur peuvent conduire au résultat espéré: l’envie de continuer! 

 

10. Une bonne assurance

Etes-vous certain qu’il y aura une bonne couche de neige? En certaines circonstances, votre mobilité sur place peut être freinée à cause d'une hospitalisation, d'un rapatriement, de frais médicaux. Le message est donc: anticipez… Touring peut vous aider

Bart De Landtsheer

Bart De Landtsheer

Bart de Landtsheer sillonne la planète depuis 30 ans. Il nous livre désormais ses impressions de voyage sur des destinations proches et lointaines.

Egalement par Bart De Landtsheer : Formations pour les jeunes conducteurs: un must | 5 astuces pour des billets d’avion et de train moins chers | Voyage last minute à Pâques: en Belgique ou au soleil? | Parking à l’aéroport, ou pas? 5 astuces pour ne pas trop dépenser! | Les 5 destinations d'Europe les moins chères | En voir plus...

Articles similaires