Image
Koga vakantiefiets

Vélo de voyage et vélo ordinaire: quelle différence?

Vous les avez peut-être déjà croisés sur les routes, ces cyclistes visiblement partis pour un long périple, chargés de sacoches à l'avant et à l'arrière. Mais quel modèle de vélo choisir pour passer ses vacances en mode petite reine?

Nous ne parlons pas ici du vélo de ville ou de route ordinaire. Ceux que l'on embarque sur le porte-vélos jusqu'à sa destination de vacances pour y faire des balades.

Le vélo de voyage, ou vélo trekking, est un modèle plus massif, équipé de porte-bagages à l’avant et à l’arrière. L’idée est de partir en vacances à vélo, en emportant son barda. Une autre formule consiste à voyager en train sur le premier tronçon, avant de poursuivre les vacances à vélo.


Le cadre du vélo trekking

Auparavant, le vélo trekking était un modèle dérivé du vélo de course. Il était simplement pourvu d'étriers en acier à l'avant et l'arrière et rien de plus. Avantage de l'acier: il est solide et peut être au besoin réparé en cours de route. Inconvénient? Son poids. Au fil du temps, il a donc cédé le pas à l'aluminium.

Le matériau carbone est généralement à éviter, car il est fragile et difficile à réparer en cours de route. Enfin, le titane est léger, solide et réparable, mais il faut y mettre le prix. Néanmoins, la marque néerlandaise Van Nicholas prouve qu'il est possible de fabriquer de très beaux vélos de voyage dans ce matériau.


La géométrie du vélo trekking typique a aussi évolué. Des bases un peu plus larges assurent une meilleure stabilité. L'influence du VTT est aussi bien présente, avec des pneus plus épais pour un surcroît de confort.

Taille: demandez conseil

La taille du vélo trekking est encore plus importante que le choix du matériau. Vous allez passer des heures en selle. Le vélo ne doit donc être ni trop grand ni trop petit, au risque de vous causer de petits désagréments physiques en cours de route.

La plupart des fabricants de vélos trekking publient sur leurs sites des tableaux de tailles où l'on retrouve des termes comme inseam, stack et reach. Si ces notions ne vous sont pas familières, allez demander conseil à un marchand de vélos spécialisé.

On prendra vos mesures ou on vous proposera de monter sur un vélo de démonstration pour trouver le modèle trekking le mieux adapté à votre morphologie et à l'usage que vous comptez en faire. Une marque comme Santos dispose également d'un centre d'essai en Belgique. Et dans certains magasins Bike Republic, comme le Wieleke à Laakdal (en Flandre), vous pouvez tester différents modèles sur rendez-vous.


Vitesses: dérailleur, Rohloff, Pinion

Un vélo trekking digne de ce nom doit avoir un système de vitesses permettant de mettre le petit braquet en côte ou d’"emmener gros" en descente ou avec le vent dans le dos.

C’est possible avec un dérailleur classique comportant deux ou trois plateaux à l'avant et un groupe de pignons plus petits à l'arrière. La transmission s’effectue par une chaîne, à entretenir et remplacer régulièrement, de même que par les pignons.

C'est pour cette raison que les cassettes de pignons sont plus rares sur les vélos trekking. On leur préfère un moyeu Rohloff logé dans la roue arrière. Il abrite une boîte de vitesses qui fonctionne selon les mêmes principes que celle d'une voiture. Deux axes à engrenages différents tournent dans un bain d'huile, à l'abri de la saleté et de l'humidité.


En lieu et place d'une chaîne, la transmission s’effectue par une courroie crantée, souvent en carbone et de marque Gates, qui ne nécessite pratiquement aucun entretien et qui dure longtemps. Un tel système Rohloff offre jusqu'à 14 rapports.

Ces dernières années, un système alternatif a également vu le jour. Son nom: Pinion. Ici, la boîte de vitesses est logée dans le pédalier et propose jusqu'à 19 rapports. Une boîte Pinion peut aussi se conjuguer à une courroie crantée pour disposer d’un système de vitesses très fiable et longue durée.


Cintre, roues et freins

Le vélo de voyage peut s'équiper de différents types de guidons ou cintres: cintres larges, recourbés ou droits, éventuellement équipés d'embouts, cintres multipositions ou papillon ou cintres de route appelés "drop bars". Le choix du cintre dépend des postures que vous souhaitez adopter sur le vélo. Là encore, il est préférable de demander conseil à un spécialiste du vélo, car chaque cintre a ses avantages et ses inconvénients.

vélo de voyage


Les roues d'un vélo de voyage diffèrent aussi de la normale. Étant donné qu’elles doivent supporter un poids plus important, elles sont dotées de moyeux et de jantes plus robustes et ont parfois plus de rayons.

En matière de freinage, on constate le grand essor des freins à disque. Ils sont potentiellement plus puissants que les freins sur jante et plus fiables par temps de pluie. Il existe aussi des freins sur jante moins susceptibles de subir des avaries en cours de route. Avec des freins à disque, il faut en effet être attentif de ne pas endommager les disques. Un disque endommagé peut voiler la roue.


Accessoires du vélo de voyage

Un vélo de voyage bien équipé doit avoir de bonnes sacoches. La marque Ortlieb, par exemple, propose une très vaste gamme de sacoches dans un large éventail de tailles, de formes et de systèmes de fixation. Assurez-vous qu'elles sont étanches et équipées de réflecteurs.

sacoches pour vélo de voyage
Beeld: Ortlieb - Fotograaf: Lars Schneider | Copyright: Lars Schneider / schneider outdoor visions


Ce qui nous amène sans transition à parler des phares. Sur un vélo de voyage digne de ce nom, vous pouvez généralement opter pour des phares Son, dont l’alimentation est générée par une dynamo montée sur le moyeu. Cet accessoire à très faible résistance évite d'avoir à se soucier des piles. Autre atout: il est possible d'utiliser l'énergie générée pour recharger un GPS ou un smartphone pendant la conduite.


Un vélo de voyage à assistance électrique?

L'atout des bons vélos de voyage est leur modularité, c’est-à-dire que pour certains modèles, il est possible d'opter pour une variante à assistance électrique. On pourrait imaginer d’associer un cadre de vélo de voyage à boîte Rohloff à un moteur central Pendix. Une boîte de vitesses Pinion peut se coupler à un moteur roue arrière Neodrives.

Vous pouvez même acheter un vélo de voyage classique à équiper par la suite d'un moteur électrique. Si telle est votre intention, n'oubliez pas de le mentionner à l’achat. Aux dires de la marque Santos, un vélo de voyage, c’est pour la vie. Il serait dommage de devoir en racheter un nouveau pour pouvoir bénéficier de l’assistance électrique.

Tout cela nous amène au principal conseil: à l’heure d'acheter un vélo de voyage, prenez votre temps. Demandez conseil et faites un ou plusieurs essais routiers avec plusieurs modèles. Ne vous contentez pas d'un petit tour sur le parking. Faites une sortie de plusieurs dizaines de kilomètres sur un terrain varié.

Enfin, pensez à prendre une assistance dépannage vélo, en Belgique ou à l'étranger. Vous pourrez ainsi pédaler en toute liberté et l’esprit tranquille.