Image
Au travail à vélo
De plus en plus de Belges se rendent au travail à vélo. Voici des conseils pratiques pour optimiser vos déplacements à vélo vers le travail.


Depuis le confinement, les Belges ont beaucoup roulé à vélo, non seulement pour se détendre ou faire les courses mais aussi et surtout pour se rendre au travail. Voici quelques précieux conseils pour aller au travail à vélo.


Selon le dernier Baromètre de la Mobilité de VIAS, 11% des Belges qui considéraient auparavant la voiture comme leur principal moyen de transport souhaitent modifier en permanence leurs habitudes de transport. Le vélo est aussi devenu une alternative au transport en commun pour se rendre au travail. Cette popularité croissante du vélo se constate également chez les sociétés de leasing, la demande de vélos de leasing a fortement augmenté.


Au travail à vélo: quel équipement?

Nous ne parlons pas ici du choix du vélo, mais de l’équipement dont vous avez besoin pour rendre agréables vos déplacements à vélo. Au bas de cette page vous trouverez des liens vers d’autres articles sur la façon d’augmenter l’autonomie de votre vélo électrique et sur les incitants fiscaux pour les cyclistes.


Comment vous habiller?

Pour un trajet domicile-travail, inutile de revêtir un maillot de cycliste professionnel. Vos vêtements habituels suffisent pour accomplir une courte distance. Pour les déplacements plus longs et si vous pouvez vous changer sur votre lieu de travail, adoptez le système des trois couches:

  • une couche de base pour la chaleur
  • une couche intermédiaire pour évacuer la transpiration
  • une couche extérieure pour vous protéger au besoin contre le vent et les intempéries.

En Belgique, il pleut moins souvent qu’on ne le pense, mais mieux vaut ne pas être pris au dépourvu. Choisissez une veste et un pantalon imperméables qui "respirent", c’est-à-dire qui évacuent la transpiration. Sinon, vous arriverez au boulot tout aussi trempé, non pas de l’extérieur mais de l’intérieur.

Rouler à vélo avec un casque est plus sûr
Un casque n’est pas obligatoire pour les vélos ordinaires et les vélos électriques jusque 25 km/h, mais il est conseillé.
© www.r-m.de | pd-f


Le casque est-il obligatoire?

En Belgique, le port du casque n’est pas obligatoire pour les vélos non électriques et pour les e-bikes dont l’assistance au pédalage est limitée à 25 km/h. Pour les vélos électriques plus rapides (speed pedelecs), le casque est obligatoire.

Quel que soit le type de vélo, un casque réduit le risque de lésion à la tête en cas de chute. « Comparez-le à la ceinture de sécurité dans une voiture », fait remarquer Stef Willems de l’Institut de sécurité routière Vias: le casque ne sert pas à éviter des accidents, mais à réduire la gravité de leurs conséquences.

Un bon cadenas contre le vol de vélo
Un bon cadenas est essentiel (photo: Walter Solbach Metallbau)


Quel cadenas choisir pour votre vélo?

De nombreux vélos sont équipés d’un anneau de verrouillage sur la roue arrière. Un tel cadenas n’offre qu’une protection minimale. Pour éviter de devoir rentrer chez vous à pied après votre journée de travail, choisissez un cadenas solide. Les plus sûrs sont les chaînes antivol et les cadenas en forme de U.


Dans son laboratoire, la fondation néerlandaise ART soumet les cadenas à des tentatives de vol brutales (au moyen de marteaux, de foreuses et de tenailles). Selon les résultats, le cadenas concerné obtient (ou non) un label ART. Pour un vélo sans prétention, un cadenas au label ART 2 suffit. Pour un vélo plus cher ou un vélo électrique, nous recommandons un label ART 3. Certains assureurs exigent que vous utilisiez un cadenas labellisé ART pour vous proposer une couverture.


Emporter des outils?

Les magasins de cycles proposent des mini-trousses d’outils pour les petites réparations d’urgence. Mais assurez-vous de toujours disposer d’une petite pompe à vélo.


Un pneu crevé en route vers le travail? Vous n’avez généralement pas le temps de remplacer la chambre à air. Vous pouvez alors acheter un aérosol de réparation de crevaison auprès de votre magasin de vélos. Cette réparation rapide mais temporaire vous permettra de terminer votre aller-retour à vélo. N’oubliez pas de changer ensuite la chambre à air.


Au travail à vélo: quelle assurance?


Puis-je assurer mon vélo?

Vous pouvez assurer votre conduite à vélo selon plusieurs formules spéciales. Il faut distinguer ici le contrat d’assistance et le contrat d’assurance.


Une assistance vous garantit une aide en cas de panne, de pneu plat, d’accident ou d’acte de vandalisme. C’est le cas de l’assistance Touring Bike. Des dépanneurs spécialement formés vous viennent en aide sur place. S’ils ne peuvent pas réparer votre vélo, ils le transportent chez votre concessionnaire.


Une assurance couvre le vol et les dégâts à votre vélo en cas d’accident sans partie adverse ou si vous êtes en tort. Cette couverture s’apparente, pour le vélo, à une assurance omnium pour votre voiture. Certaines polices combinent les volets assistance et assurance. Sur www.touring.be vous trouverez une formule d'assistance et assurance vélo.


Quid de votre assurance en responsabilité?

Pour les vélos ordinaires et les vélos électriques dont l’assistance au pédalage est limitée à 25 km/h, une assurance en responsabilité civile (RC) n’est pas obligatoire. Les dommages que vous occasionnez à des tiers sont indemnisés par votre assurance familiale si vous en avez une – sinon, vous devez y aller de votre poche. Si vous n’avez pas d’assurance familiale, il est conseillé de souscrire une assurance RC séparée pour votre vélo.


Un speed pedelec doit être immatriculé. Une assurance RC pour véhicules automoteurs est obligatoire si le speed pedelec peut rouler également de manière autonome, donc sans assistance au pédalage. Les speed pedelecs qui ne fonctionnent qu’avec une assistance au pédalage se situent dans une zone grise. Toutes les assurances familiales ne couvrent pas le speed pedelec. Dès lors, demandez conseil à votre courtier ou intermédiaire et, au besoin, contractez une assurance RC supplémentaire.


Révisez les règles de circulation pour cyclistes

Ces dernières années, le Code de la route a fait l’objet de pas mal de modifications importantes pour les cyclistes. Pensons par exemple à l’aménagement de rues et de zones cyclistes, de nouvelles règles pour les vélos électriques ou des panneaux routiers qui autorisent les cyclistes à tourner à droite même si le feu est rouge. Vous avez besoin d’un rafraîchissement? Participez du 15 octobre au 15 novembre au Quiz de la Route et remportez peut-être un des beaux prix mis en jeu.


Ces articles peuvent aussi vous intéresser:

Je partage ce contenu