Image
Etats-Unis
3 décembre 2019

Avant de partir à la découverte des États-Unis, prenez connaissance de ces quelques informations utiles.

Heures d’ouverture

  • Banques: En semaine de 9 h à 16 h. Certains établissements sont ouverts le samedi matin jusqu’à 12 h.
  • Bureaux de poste: de 9 h à 17 h les jours de semaine et de 10 h à 12 h le samedi. Dans les grandes villes, certains bureaux de poste restent ouvert 24/7.  
  • Les stations-service sont ouvertes 24/7 dans les grandes villes et le long des autoroutes. L’essence y est vendue au gallon (3,79 L). La plupart des voitures roulent avec un octane ayant comme indice "regular". Attention cependant: les cartes de crédit internationales sont le plus souvent refusées au sein des stations essence. En effet, il est nécessaire de fournir son code postal en guise de sécurité lors du paiement. Prévoyez donc de la monnaie.
  • Magasins: les boutiques sont ouvertes du lundi au samedi de 9 h 30 à 18 h dans la plupart des grandes villes. Les épiceries ouvrent quant à elle de 7 h à 23/24 h. Le dimanche, certains magasins ouvrent de 12 h à 17 h 30.
  • Mais les États-Unis sont surtout connus pour leurs immenses centres commerciaux ouverts jusqu’à 21 h plusieurs fois par semaine. Les voyageurs internationaux peuvent d’ailleurs souvent y bénéficier d’avantages sous forme de réductions au sein des boutiques. De nombreux centres commerciaux proposent également des services à destination de leurs clients internationaux: programmes de fidélité, location de véhicule à tarif préférentiel, service de change ou encore assistance linguistique. Renseignez-vous à l’accueil si vous désirez en profiter.

Argent

  • Monnaie: la monnaie locale est le dollar (USD). Vous aurez donc besoin de change sur place..
  • Carte de crédit: Visa, American Express, MasterCard et Diners club sont les cartes de crédit acceptées aux États-Unis. La carte Maestro y est malheureusement bloquée, que ce soit pour payer ou retirer de l’argent.
  • Retirer de l’argent: vous pouvez tout comme en Belgique retirer de l’argent par carte de crédit auprès des distributeurs et/ou au sein des banques. Dans les grandes villes, des distributeurs sont accessibles 24/7.
  • Pourboires: Il est très courant aux États-Unis de laisser un pourboire à l’attention du personnel. Dans un café, 1 ou 2 dollars sont la norme. Pour les autres services (taxi, salon de coiffure, hôtellerie, etc.), 10 à 20% du montant final est attendu. 
  • Taxes: les montants de taxe de ventes oscillent selon les États et ne sont jamais inclus dans le prix des articles affichés dans les rayons. Pour éviter toute surprise, renseignez-vous auprès des vendeurs ou consultez la page (en anglais) de l’administration fiscale américaine. 

Cependant, cette législation comporte aussi son lot d’avantages: libres de fixer leurs propres taxes, certains États n’hésitent pas à pratiquer une politique fiscale avantageuse pour leur industrie. Ainsi, le New Jersey et le Minnesota n’appliquent pas de taxes sur l’économie du textile par exemple, et attirent donc de nombreux clients. Le site de Tourisme officiel des États-Unis regroupe ici diverses informations à ce sujet.

Électricité

Les États-Unis disposent de leur propre législation. Le voltage y est de 110/120 volts AC/60 hertz et un transformateur y est donc nécessaire pour vos appareils électroniques. De même, un adaptateur sera obligatoire pour les prises à 2 fiches rectangulaires qui sont la norme sur l’ensemble du territoire.  

Téléphone

Indicatif pour la Belgique: 00 32

Indicatif depuis la Belgique: 00 1325

Système métrique

Équivalences du système américain en système métrique

1 inch = 2,54 cm

1 foot = 30,48 cm

1 yard = 91,4 cm

1 mile = 1,609 km

1 mile carré = 2,59 km2

1 once = 28,35 g

1 quart = 12,7 kg

1 pinte = 0,473 litre

1 gallon = 3,787 litres

1 quart = 0,946 litre

Équivalences du système métrique en unités américaines

1 mètre = 1,094 yard

1 km = 0,621 mile

1 litre = 35,2 onces fluides

1 km2 = 0,386 mile carré

1 kg = 2,205 livres

Les températures sont mesurées en degrés Celsius et Fahrenheit (1 degré Celsius équivaut à 33,8 degré Fahrenheit).

Hébergement

Les États-Unis proposent un large choix d’hôtels, campings, locations et même logements chez l’habitant.

  • Hôtels et restaurants

La majorité des complexes hôteliers américains sont modernes et membre de groupes internationaux. Imposants, ils sont souvent localisés à proximité de grandes villes ou au cœur des métropoles américaines.

La plupart des hôtels incluent dans leurs offres un complexe sportif, une piscine, un minibar et le petit-déjeuner en addition des prestations classiques (Wi-Fi, TV par câble, salle de bain privée).

Si vous voulez opter pour des offres plus classiques, il faudra généralement vous aventurer en dehors des grandes villes.

Avec plus de 24 000 terrains, le camping est une option populaire aux États-Unis. L’offre est également très diversifiée puisqu’il existe aussi bien des terrains privés que fédéraux. Tandis que les premiers proposent des services souvent élaborés qui incluent toutes les commodités de la vie moderne, les sites fédéraux proposent une expérience plus pittoresque au sein d’espaces naturels préservés ou de parcs nationaux.

Vous pouvez réserver jusqu’à 6 mois à l’avance. Les terrains de campings s’adaptent aussi bien aux groupes qu’aux familles. Des emplacements pour camping-cars sont également disponibles avec un équipement complet pour le véhicule.

Si dormir sous une tente ou dans un véhicule n’est pas à votre goût, il est possible de réserver des cottages. Les chalets et yourtes promettent également une expérience unique et dépaysante. Enfin, il est possible de réserver d’anciennes tours d’observation d’incendie situées en plein cœur des forêts nationales. Anciennement construites afin d’identifier les débuts d’un incendie et éviter sa propagation, ces chalets peuvent aujourd’hui servir d’hébergement. Localisés à plusieurs mètres de hauteur et loin des villes, ces emplacements garantissent une expérience inoubliable.

Enfin, le camping sauvage est partiellement autorisé aux États-Unis. Toutefois, la législation considère qu’il est de votre devoir de connaître quels endroits et chefs-lieux interdisent cette pratique. Pour s’abstenir de tout problème potentiel, renseignez-vous auprès de l’office de tourisme local.

Pour plus d’informations, consultez la page officielle du camping aux États-Unis Recreation.gov qui regorge de conseils et astuces sur le camping.

  • Auberges de jeunesse

Avec 200 auberges de jeunesse sur son territoire, l’État américain offre de nombreuses alternatives aux hôtels parfois trop coûteux pour les jeunes voyageurs ou les groupes. Des chambres partagées sont disponibles dès 15$ la nuit, ce qui n’empêche pas ces établissements d’être modernes et bien situés dans les métropoles.

Afin de réserver une chambre, il est nécessaire d’être membre du réseau de la Youth Hostel Association. Des informations à ce sujet ainsi que des renseignements sur les prestations des établissements sont disponibles sur le site (en anglais) de Hostelling International USA.

  • Chambres d’hôtes et locations

Les offres de location vont de la simple maison moderne à la grande villa somptueuse. La plupart du temps, les réservations incluent la connexion Wi-Fi, plusieurs chambres, un téléviseur, et une buanderie. Pour réserver, il est possible de passer par une agence ou via un site de particulier à particulier. Attention toutefois, cette dernière option est parfois illégale dans certaines municipalités.

Loger directement chez l’habitant est également possible sous la forme de "Bed&Breakfasts". Cette option vous permettra de découvrir la vie typique d’une famille américaine, mais pensez à vérifier les modalités d’accueil: certains propriétaires n’acceptent que des séjours longs ou courts tandis que d’autres refusent les enfants.

Une alternative typiquement américaine au "Bed&Breakfasts" est le séjour au sein d’un ranch. Ils sont situés notamment dans l’Ouest et le Sud des États-Unis et proposent une expérience de vie en plein air au contact des animaux fermiers. Équitation, pêche ou encore élevage de vaches avec les cowboys sont au programme. "The Dude Rancher Association" est l’organisation officielle des ranchs américains. Vous pouvez les contacter sur leur site pour plus d’informations.

Santé

Avant de vous rendre aux États-Unis, vérifiez auprès de votre organisme d’assurance santé si vous êtes couvert là-bas. Si ce n’est pas le cas, il vous faudra impérativement recourir à une couverture additionnelle le temps de votre séjour. En effet, les soins hospitaliers sont extrêmement coûteux aux États-Unis et sans assurance vous serez dans l’obligation de régler vous-même la facture. Mésaventure qui est déjà arrivée à de nombreux vacanciers!

Si votre problème n’est pas d’ordre vital, vous devez vous rendre à une clinique ou un centre de soins d’urgence. Certaines pharmacies équipées en matériel médical prennent en charge les patients dont les symptômes restent bénins.

Numéros utiles une fois sur place:

Urgences (police, pompiers, ambulance): 911

Annuaire/renseignements téléphoniques: 411

Annuaire téléphonique international: 1 — (indicatif régional)-555-1212

Numéro gratuit d’assistance téléphonique: 1-800-555-1212

Circulation et travaux sur les routes: 511

Je partage ce contenu
18 mars 2020

Mobilité, voyages, ce que le coronavirus change

La crise du coronavirus implique de profonds changements dans notre quotidien. En tant qu’acteur majeur de la mobilité et du secteur du tourisme, Touring tente de vous informer et de vous conseiller sur l’évolution de la situation. Retrouvez ici les nouvelles récentes sur l’épidémie et son impact sur vos déplacements et vos voyages.