Bien utiliser la climatisation

14/07/2017
airco auto

Par Vincent Hayez

Envie d'une climatisation sur votre prochaine voiture? Vous l'avez déjà mais vous ne savez pas comment elle fonctionne? Et saviez-vous qu'il faut l'entretenir avec soin pour ne pas attraper un tas de microbes?

Comment ça marche?

En gros, la climatisation, c'est un frigo adapté à l'automobile: 

 

  • Un compresseur tourne grâce à une poulie reliée au moteur, il aspire le réfrigérant sous forme gazeuse. Ensuite, il le comprime, ce qui a pour conséquence d'augmenter sa température, jusqu'à 110 degrés! 
     
  • Ce gaz est envoyé sous haute pression dans un premier radiateur appelé condenseur soumis à une ventilation forcée, ce qui a pour effet d'entraîner sa condensation, il se transforme alors en liquide à haute pression. 
     
  • Le fluide est alors à +/- 60° C, il est filtré et débarrassé de l'eau qu'il contient, ce qui évite le givrage. Le fluide, toujours à haute pression, débouche dans un détendeur: il se dilate et sa pression chute, cela entraîne une baisse très rapide de la température soit +/- 15° C.
     
  • Le fluide passe dans un deuxième radiateur, appelé évaporateur, où il reprend sa forme gazeuse. C'est ainsi que se génère le froid - environ 0° C - et l'air qui traverse l'évaporateur est pulsé dans l'habitacle par le système de chauffage de la voiture (bouches d'aération). 
     
  • À la sortie de l'évaporateur, le réfrigérant est à l'état de vapeur basse pression et est aspiré par le compresseur pour un nouveau cycle.

 

Pratique en été pour se rafraîchir, la climatisation est également très utile en hiver car l'humidité est évacuée aisément, ce qui empêche la formation de buée. Pratique et sécurisant à la fois!

 

Mauvaises odeurs

L'entretien d'une climatisation se limite généralement au changement des filtres suivant les consignes du carnet d'entretien. L’opération est indispensable, car les filtres s'encrassent au fur et à mesure des kilomètres parcourus. À terme, la climatisation à tendance à recycler les allergènes: pollens, champignons issus de moisissures, acariens… 

 

Autant d'éléments qui représentent une gêne voire un danger pour la santé, surtout pour les personnes sensibles comme les asthmatiques, les allergiques,… Un signe qui ne trompe pas? De mauvaises odeurs lorsque la clim se met en route.

 

Les pannes les plus courantes

Les pannes les plus courantes touchent essentiellement: 

 

  • La courroie d'entraînement du compresseur qui peut se rompre ou se détendre.
  • L'encrassement des filtres
  • Un dysfonctionnement du circuit électrique et/ou électronique.
  • La perte de pression - fuite - qui entraîne l'inaction totale du système.
  • Bon à savoir: un peu d'eau qui s'écoule sous la voiture lorsque la clim fonctionne n'est pas signe d'une défaillance, elle provient de l'humidité extraite de l'évaporateur. L'eau est éliminée par un petit tuyau qui l'éjecte sous le moteur.

 

Les solutions

L'opération qui consiste à recharger l’installation en gaz réfrigérant coûte, en moyenne, une centaine d'euros. Quant au remplacement du filtre, comptez environ 50 euros. 

 

Important: si votre climatisation ne doit pas nécessairement tourner en permanence, nous vous conseillons toutefois de l'activer régulièrement. En effet, un arrêt prolongé peut entraîner une détérioration des joints et des raccords - devenus secs - avec un risque de fuite accru.

 

Climatisation et consommation 

Quand elle fonctionne, la climatisation augmente, parfois sensiblement, la consommation de carburant de votre véhicule. L'agence pour la protection de l'environnement française ADEME a ainsi calculé que les véhicules climatisés consommaient entre 3 % et 20 % de carburant de plus par rapport à ceux qui ne le sont pas! Et comme l'équipement sur les voitures actuelles tend à se généraliser, on imagine aisément les volumes de carburants brûlés uniquement pour cet accessoire… 

 

Ceci dit, ouvrir les fenêtres pour aérer son habitacle n'est pas plus confortable que la climatisation et entraîne aussi une hausse conséquente de la consommation. 

 

Enfin, sachez que les gaz réfrigérants sont nocifs pour l'environnement, ils doivent donc être gérés par des professionnels de l'automobile équipés d'un matériel adéquat.

 

Quelques conseils d'utilisation

 

  • Au démarrage, ouvrir toutes les vitres pour aérer, puis refroidir l’habitacle en forçant un peu la clim. 
  • Une fois l'habitacle à bonne température, utiliser le bouton "recyclage de l'air" pour ne pas devoir refroidir en permanence l'air venu de l'extérieur. Ne pas oublier de repasser régulièrement en mode "normal" pour recycler l'air vicié.
  • Pour éviter les problèmes de santé, style torticolis, conjonctivite ou rhume, ne pas diriger le flux d'air vers le visage ou le corps mais sur le pare-brise, sur les pieds ou les deux à la fois.
  • Éviter un écart de plus de 10° C avec l’extérieur. L’idéal est d’avoir "légèrement" trop chaud. 
  • L’air soufflé par une climatisation étant asséché, il est indispensable de vous hydrater correctement.
  • Et puis, petit truc évident, essayez de garer votre voiture à l'ombre: ce sera autant de gagné au redémarrage!

Articles similaires