Image
Vélo
Pour la première fois, il y a plus de vélos que de voitures qui circulent à Copenhague: 265.700 contre à 252.600.

Surnommée la capitale mondiale du vélo, Copenhague mérite plus que jamais son pseudonyme. L'an dernier, 35.080 vélos de plus se sont lancés sur les routes, ce qui porte le nombre total de deux-roues à 265.700. Le nombre de voitures est en recul constant depuis le passage du millénaire. Aujourd'hui, 252.600 voitures circulent en ville contre plus de 310.000 en 2000, voire 351.133 en 1970 (les vélos n'étaient alors qu'au nombre de 100.071).

Du vélo au métro

Depuis 2005, la ville a investi plus d'un milliard de couronnes danoises dans ses infrastructures cyclables. Copenhague a construit plusieurs passerelles réservées aux piétons et aux cyclistes. Son maire s’est fixé pour objectif de rendre le centre-ville totalement piéton entre Nørreport, l'hôtel de ville et Kongens Nytorv d’ici à 2025. Il ambitionne aussi que 50 % des déplacements urbains se fassent à vélo.

En ce moment, on avoisine les 41 %. Ses détracteurs font valoir que le cap des 50 % est plus difficile à atteindre qu'il n'y paraît, car le réseau de métro sera lui aussi considérablement étendu. De nombreux cyclistes devraient délaisser le vélo pour le métro pour parcourir de longues distances.

Aux Pays-Bas, Amsterdam et Groningen font la part belle à la petite reine avec respectivement 48 % et 61 % des déplacements qui s’effectuent à vélo. Les statistiques indiquent aussi une nette croissance, mais la tendance est loin d'être mondiale. Ainsi, à Pékin, le recours à la bicyclette a chuté de 60 % à 17 % entre 1986 et 2010. Le nombre de voitures dans la capitale chinoise a quadruplé au cours des 15 dernières années.

Je partage ce contenu