Image
Peur de l’avion
25 août 2017
Trois passagers sur dix ont peur de l’avion. Mais il existe des solutions adaptées à chaque niveau d’angoisse.

Les symptômes sont bien connus: des sueurs froides avant même d’arriver à l’aéroport, une attitude crispée une fois à bord, un accès de panique à chaque bruit suspect dans l’avion, des perles de sueur sur le front… La peur de l’avion, ou aérodromophobie, existe sous de multiples formes, dont la plus évidente est de ne pas (vouloir) voler.

Mais en réalité, de nombreux passagers souffrent d’une forme moins extrême d’angoisse, ou considèrent que cette peur est la manifestation d’un problème plus vaste comme la claustrophobie, l’agoraphobie, l’acrophobie ou l’angoisse de l’inconnu.

Quels symptômes?

  • tremblements et/ou tensions musculaires
  • palpitations
  • difficultés à respirer
  • crampes d’estomac ou d’intestin
  • transpiration et changements de température
  • vertiges
  • nausées et vomissements
  • attaques de panique incontrôlables
  • fréquence cardiaque élevée
  • bouche sèche
  • inquiétude
  • picotements aux mains
  • douleurs dans la poitrine ou sensations d’oppression
  • et ainsi de suite.

Que faire?

Prendre des cours d’une journée ou plus fait partie de l’arsenal de solutions à votre disposition. Leur objectif: réduire ou supprimer l’angoisse irrationnelle de voler. Mais vous pouvez aussi vous faire aider par une thérapie comportementale.

En général, quelques séances régleront le problème, et pour beaucoup, une seule séance suffira. Soyez en tout cas rassuré: vous n’êtes pas le seul, et il n’y a pas de raison d’ avoir honte de cette phobie – comme des autres phobies, d’ailleurs. Quant à ceux que l’idée de consulter un thérapeute rebute, ils peuvent s’adresser au secteur du transport aérien lui-même.

Vous pouvez par exemple faire appel à Brussels Airlines : la compagnie a développé avec le soutien de Brussels Airport un cours de deux jours contre la peur de voler en collaboration avec l’Université de Gand. Ce cours est basé sur des procédures scientifiquement validées issues de la thérapie comportementale. Il n’est hélas pas bon marché (999 euros) mais les chances de succès sont élevées : 81,3 % selon la compagnie aérienne.

Selon la gravité de votre aerodromophobie, vous pouvez aussi visiter le site www.peuravion.be. Il propose plusieurs formules, depuis la simple évaluation de la gravité de votre peur (80 euros) jusqu’au stage "prêt à décoller", ainsi que des formations individuelles, une initiation au simulateur de vol…. Bref, inutile de paniquer, les solutions existent. N’hésitez pas non plus à parcourir nos dix astuces pour vous débarasser de l’angoisse de l’avion. Et qui sait, peut-être prendrez-vous bientôt l’avion avec enthousiasme?

Je partage ce contenu
2 avril 2020

5 conseils pour une maison saine

Aujourd'hui, nous passons plus de temps à l'intérieur qu'à l'extérieur et cela a des conséquences sur l'air qu'on y respire. Pour rester en bonne santé, veillez à ce que votre maison soit saine. Voici 5 conseils et un conseil en bonus pour vous remonter le moral.