Image
Peur de l'avion: comment s'en débarrasser?
20 juin 2015
La peur de l'avion, ça se soigne! Cours accélérés et solutions sur mesure... quand on veut, on peut!

L'aviophobie peut causer des frictions au sein du cercle familial. Par exemple, les enfants et/ou le partenaire meur(en)t d'envie d'entreprendre un voyage en avion, mais à cause de l'angoisse d'un des membres de la famille, ce projet n'a aucune chance d'aboutir. Avoir peur de l'avion peut aussi être un frein sur le plan professionnel. Il suffit de penser aux fonctions nécessitant des voyages à l'étranger: dans certains cas, le refus de voler peut un jour empêcher de décrocher une promotion.

Cours accélérés et solution sur mesure

Image
peur de l'avion

Différentes solutions existent, en fonction de la gravité de l'angoisse. Par exemple, Brussels Airlines organise, en collaboration avec l'Université de Gand et avec le soutien de Brussels Airport, un cours de plusieurs jours basé sur des procédures scientifiques tirées de la thérapie comportementale.

D'après Brussels Airlines, les chances de réussite sont très élevées: chez 81,3 % des participants, l'angoisse baisserait à un tel point qu'ils n'appartiendraient plus au groupe clinique de personnes souffrant d'aviophobie. Le cours aurait un effet bénéfique pour le groupe restant, même si dans ce cas Brussels Airlines parle prudemment d'une "baisse significative du niveau d'angoisse".

Le cours comprend notamment un entretien exploratoire avec un thérapeute/psychologue, un programme de deux jours à l'aéroport en compagnie de thérapeutes spécialisés et de pilotes de ligne, un vol aller-retour sur une ligne commerciale sous la supervision d'un thérapeute, du matériel didactique et un entretien téléphonique pour faire le point 6 mois plus tard. Cette approche coûte 999 euros au "patient", mais les chances de réussite seraient considérables.

Existe-t-il des alternatives moins chères?

Oui, dans bien des cas, la peur de l'avion trouve son origine dans de solides malentendus ou une mauvaise information. Il peut alors suffire d'entendre des spécialistes en la matière (voir aussi nos 10 conseils ci-dessous). Si vous ne parlez pas (encore) d'une phobie et que, selon vous, vous n'entrez pas en ligne de compte pour le coûteux programme de Brussels Airlines, vous pouvez vous adresser à FreeSky, un centre de connaissances en aviophobie qui a développé trois formules en collaboration avec Jetairfly. Pour 75 euros, FreeSky propose ainsi un cours accéléré d'à peine 4 heures, pour les personnes agitées à bord. Si cela ne suffit pas, vous pouvez bénéficier d'un suivi personnalisé. La troisième option consiste en une formule d'accompagnement comparable à celle de Brussels Airlines.  Notez que ces alternatives existent actuellement uniquement en néerlandais. Freesky et Jetair prévoient cependant de proposer leur formation en français dans le courant de 2016.

Quand on veut, on peut

Si vous souffrez d'aviophobie, pas de panique! Vous n'êtes pas le/la seul(e) et certaines entreprises spécialisées peuvent bien souvent vous soulager. Par contre, vous n'échapperez pas à la règle d'or: vous devez avoir la volonté de surmonter votre angoisse.

10 conseils et infos

  1. C'est une erreur de croire que monter à bord un peu éméché(e) chassera vos craintes. Au contraire: l'alcool augmente le stress et provoque des pensées négatives. Les spécialistes déconseillent aussi de prendre des médicaments car ils ne font que traiter les symptômes.
  2. De même, évitez les boissons contenant de la caféine (comme le coca, le thé et le café) car un pouls plus élevé risque de renforcer votre angoisse.
  3. Veillez à vous convaincre que l'avion est le moyen de transport le plus sûr. Tâchez, en d'autres mots, de relativiser votre propre vol. En attendant d'embarquer, regardez tous les appareils qui atterrissent et qui décollent. Prenez conscience que le même phénomène se produit simultanément dans plusieurs milliers d'aéroports à travers le monde.
  4. Arrivez à temps à l'aéroport et préparez-vous: gardez votre billet et votre carte d'identité/passeport à portée de main. Arrivez un peu plus tôt que conseillé afin d'éviter tout stress.
  5. Trouvez de quoi vous distraire. Occupez-vous. Faire du calcul mental ou des mots croisés peut vous aider.
  6. Pensez à un incitant irrésistible. Votre fils a peur de l'avion et est un fan inconditionnel du Real Madrid? Promettez-lui des places pour un match au sommet! L'euphorie fait souvent des miracles.
  7. Il est normal qu'il y ait des bruits à bord, de brusques changements de direction, ou encore une rapide baisse d'altitude. Cette dernière peut s'avérer nécessaire pour contourner une zone de turbulences.
  8. Les retards ne sont pas inhabituels dans l'aviation. Dans presque tous les cas, ils sont dus à un trafic dense au-dessus et à l'aéroport, pas à des problèmes techniques.
  9. Discutez avec des gens qui prennent régulièrement l'avion. S'informer, c'est savoir et comprendre.
  10. À bord, vous pouvez signaler à l'hôtesse ou au steward que vous avez peur de l'avion. Non seulement il/elle vous rassurera, mais en vous exprimant, vous briserez le cocon de votre angoisse.

Sites web à consulter

www.volersanspeur.org

www.freesky.be (uniquement en néerlandais)

Je partage ce contenu
2 avril 2020

5 conseils pour une maison saine

Aujourd'hui, nous passons plus de temps à l'intérieur qu'à l'extérieur et cela a des conséquences sur l'air qu'on y respire. Pour rester en bonne santé, veillez à ce que votre maison soit saine. Voici 5 conseils et un conseil en bonus pour vous remonter le moral.