Image
Le gouvernement entend la demande de Touring concernant la baisse des accises sur le prix du carburant.

Le gouvernement répond favorablement à la demande de Touring concernant la baisse des accises sur les différents types de carburants. Une avancée significative pour améliorer le pouvoir d’achat du consommateur.

Les prix élevés de l'énergie compromettent la reprise économique

Le Ministre des Finances Van Peteghem est favorable à l'introduction temporaire du système de cliquet inversé. Les autorités peuvent dès lors s'en servir pour réduire les droits d'accises sur le carburant.

Touring pense que ce système est nécessaire maintenant que les prix du carburant atteignent des sommets. Le carburant, comme l'électricité et le gaz, est un produit de première nécessité qui peut garantir la mobilité nécessaire à la relance économique.

Lorsque les prix des carburants restent élevés, cela diminue le pouvoir d'achat des consommateurs et ils doivent alors économiser sur d'autres biens et services, et cela entrave l'économie. Touring est satisfait de voir le ministre présenter cette proposition au gouvernement.

Le cliquet inversé existe depuis 2004 en Belgique.

Le système du cliquet inversé a été introduit en 2004 pour la première fois dans notre pays. Il a été instauré en raison de la hausse des prix du carburant. Ce système entrait en vigueur lorsque le prix maximum du diesel dépassait 1,5 euro par litre et celui de l'essence 1,7 euro par litre.

Les fluctuations des prix du carburant sont ainsi plafonnées, de sorte que les Belges sont moins perturbés par la hausse des prix. Depuis lors, le système s'est éteint en silence, bien qu'une réintroduction ait été annoncée à plusieurs reprises.

Touring va suivre attentivement la mise en place du cliquet inversé et son impact réel sur le prix des carburants.