Image
En vacances avec Google
Dans le Touring Magazine #225, page 14, nous vous parlions des fonctionnalités moins connues offertes par Google Maps. Cette application est-elle réellement un outil de voyage utile sur un smartphone ou une tablette?

Cette application est-elle réellement un outil de voyage utile sur un smartphone ou une tablette? C'est en Italie, à Florence, que nous avons tenté de répondre à cette question.

En fait, nous n'avons pas nous-mêmes choisi comme destination la capitale de la Toscane... C'est Google qui nous a convaincus de nous mettre en route vers le sud pour tester ses applications. Chez Google, on déplore en effet que le potentiel de Google Maps ne soit pas exploité au maximum et que certaines applications spécifiques ne soient pas mieux mises en valeur. La solution: inviter (ou plutôt obliger!) des journalistes du monde entier à faire de plusieurs applications Google leurs guides touristiques pendant deux jours. Une expérience que nous avons trouvée enrichissante... et drôle par moments.

Astuce 1

À peine une heure après notre atterrissage à l'aéroport de Florence, la presse était déjà rassemblée en petits groupes à proximité du célèbre Ponte Vecchio. Premier "exercice": s'habituer aux fonctions ultra-conviviales de Google Maps. Pour cela, il suffit en fait de démarrer l'application, qui affiche directement une carte détaillée de l'endroit où l'on se trouve.
La découverte du quartier est le premier défi que nous nous lançons. L'application indique instantanément ce qu'il y a à voir, où trouver à manger, où faire du shopping, etc. Voici comment utiliser cette fonctionnalité.

Astuce 2

Notre deuxième astuce semble couler de source: Google Maps est un outil parfait pour les itinéraires. Ça, vous vous en doutiez sûrement, mais saviez-vous que l'application est aussi très utile lorsque l'on se déplace à pied, par exemple dans les ruelles ou sur les petites places qui ne sont pas forcément accessibles aux voitures? À noter: il est également possible de définir un itinéraire à l'avance, donc avant de partir ou depuis sa chambre d'hôtel. L'application calcule le temps de marche depuis un point A vers un point B, C, D ou encore E, étant donné qu'elle permet de définir tout un chemin ponctué de toutes sortes de curiosités. Voici comment utiliser cette fonctionnalité.

Astuce 3

Google Maps intègre aussi les transports publics. Ainsi, plus de 2 millions d'arrêts sont inclus dans les cartes Google à l'heure actuelle. Et ce n'est pas tout! L'application propose aussi des mises à jour en direct. Voici comment utiliser cette fonctionnalité.

Astuce 4

Toutes ces cartes sont bien pratiques, mais les coûts de roaming n'en restent pas moins élevés. Mieux vaut donc se renseigner à l'avance, d'autant plus que les coûts diffèrent d'un opérateur et d'un abonnement à l'autre. Pour ceux qui préfèrent éviter de surfer sur Internet à l'étranger, il est aussi possible de télécharger les cartes à l'avance sur un smartphone ou une tablette. Voici comment utiliser cette fonctionnalité.

Astuce 5

(Très) bon à savoir: les réservations d'hôtels, restaurants et vols s'affichent directement sur votre smartphone ou tablette. Cette fonctionnalité peut se révéler très pratique à la réception d'un hôtel ou lors du check-in à l'aéroport, lorsque l'on vous demande des informations bien précises. Même ceux qui s'appliquent à toujours imprimer toutes leurs confirmations de réservation à l'avance seront séduits! Voici comment utiliser cette fonctionnalité.

Astuce 6

Outre un plan détaillé des rues, Google Maps propose d'innombrables plans des gares, centres commerciaux, musées et autres. Imaginez-vous devoir retrouver un magasin spécifique dans un immense centre commercial, ou devoir trouver rapidement votre chemin dans un aéroport ou une gare... Vous trouverez ici un aperçu des plans disponibles à l'échelle mondiale. Autre fonctionnalité sympa: Street View permet de visualiser à l'avance les bâtiments que vous trouverez sur votre chemin. Voici comment utiliser cette fonctionnalité.

Astuce 7

Street View, c'est bien, mais Google permet aussi de découvrir certains lieux de l'intérieur, comme des musées. La file devant l'incontournable musée Palazzo Vecchio, sur la Piazza della Signoria, était par exemple désespérément longue... Nous avons donc préféré nous installer sur une petite terrasse avec connexion wifi et, grâce au Google Cultural Institute, nous avons pu visiter virtuellement le musée, ce qui reste, il faut quand même le dire, une maigre consolation pour les férus d'art.

Astuce 8

Après notre pause découverte en terrasse, nous avons commencé à avoir faim... Mais comment choisir un plat sur un menu rédigé exclusivement en italien? Pas de panique: Google Translate nous en a fourni une traduction en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Il nous a suffi de lancer Google Translate et de prendre une photo du menu, l'application reconnaissant immédiatement le texte à traduire. Nous avons ensuite entouré les plats dont nous souhaitions connaître la signification et le tour était joué! Pour être sûrs que ce n'était pas le hasard, nous avons réessayé par la suite avec un livre de cuisine italien, et ça a marché aussi!

Incroyable, non? Et vous pouvez aussi demander à votre téléphone de traduire les phrases que vous prononcez à voix haute, vers l'italien dans notre cas. Votre interlocuteur peut ensuite vous répondre dans sa langue, des propos que Google traduira en quelques secondes dans votre langue. C'est vrai que c'est bizarre de voir des gens se parler par téléphone interposé dans un restaurant ou un café, mais on trouvait aussi bizarre à l'époque de voir des personnes à vélo ou dans le métro parler "toutes seules" (avec leur kit main libre). Remarque importante: la traduction de textes photographiés ne fonctionne que sur les smartphones et tablettes Android (avec appareil photo intégré).

Astuce 9

Et tant que nous en sommes à parler de technologie vocale, ajoutons qu'il est aussi possible de discuter avec Google tout en se promenant (uniquement sur les téléphones Android, car Apple utilise la technologie Siri qui lui est propre). Sur le Ponte Vecchio, nous avons par exemple demandé à Google "combien mesure ce pont?" et il nous a répondu directement. Nous n'avons même pas dû préciser de quel pont il s'agissait, puisque l'application savait exactement où nous nous trouvions à ce moment-là! Nous avons ensuite voulu savoir quand il avait été construit et avons encore posé d'autres questions à Google au fil des curiosités que nous croisions sur notre chemin. Après une bonne heure, nous avons dû nous rendre à l'évidence: notre smartphone était bel et bien devenu notre guide touristique, et le plan de la ville que nous avions pris à l'hôtel le matin n'avait pas quitté notre sac à dos de la journée. Google comme compagnon de voyage? C'est possible si vous êtes prêt à assumer les coûts de roaming. Et la bonne nouvelle, c'est que ces coûts diminueront fin 2015 en Europe.

Je partage ce contenu