Image
verre automobile

Faire réparer un éclat dans le pare-brise de sa voiture coûte beaucoup moins cher que de le remplacer. Suivez ces quelques conseils.

Le verre automobile se compose en grande partie de verre ordinaire (commercial) qui, comme celui des fenêtres de maisons, est fait de sable.

Le verre commercial est composé d'un mélange de silicates, dont la principale matière première est le quartz de silice (SiO2). La silice est un produit de fusion de diverses matières minérales telles que le sable. Cette fusion s'effectue à température très élevée: 1.710° C. Le verre commercial renferme seulement quelque 70 % de SiO2 et une combinaison de substances "adoucissantes" (environ 10 % de CaO et 15 % de Na2O) permettant de le traiter et de le travailler à beaucoup plus basse température, donc à moindre coût. C'est ainsi que l'on obtient le verre plat, utilisé notamment dans le bâtiment, qui convient aussi à la fabrication du verre automobile. 

Du verre plat au pare-brise courbe

Les fabricants de vitrage automobile partent donc d'une pièce de verre plat. Pour être travaillé, ce verre est placé au four (de 600 à 700° C) dans un moule qui diffère pour chaque véhicule.

Le pare-brise comporte 3 couches:

  • 2 couches de verre
  • 1 couche intercalaire de butyral de polyvinyle (PVB). Cette couche élastique augmente la solidité du verre: en cas d'impact, le verre n'éclate pas car il reste collé au PVB. Ce PVB entre aussi dans la composition du verre de sécurité.

Ce qui distingue réellement le vitrage automobile, c'est l'électronique intégrée au PVB: chauffage du pare-brise, capteur de pluie et antenne intégrée, par exemple.

Un éclat: que faire?

Grâce à ces trois couches (verre-polymère-verre), un éclat est généralement réparable.

En cas d'éclat, seul le verre de la couche extérieure est endommagé: la feuille intercalaire et le verre intérieur restent intacts la plupart du temps. 
 

3 conseils de Ludo Plessers, Business Development Director chez Touring Glass:

  • Pour être réparable, l'éclat ne peut dépasser la taille d'une pièce de 2 euros.
  • La poussière et l'eau sont néfastes: si de l'eau s'infiltre dans l'éclat, le gel pourrait provoquer la fissuration du parebrise. Ce risque est relativement faible mais existe tout de même.
  • Gardez l'éclat bien propre et n'attendez pas trop longtemps avant de le faire réparer. 

Les éclats sont-ils toujours réparables?

Ludo Plessers: "Lorsqu'un pare-brise est remis en état, la réparation est quasi invisible. Si l'éclat se situe dans le champ de vision, certaines polices d'assurance stipulent que le pare-brise doit être remplacé. D'autres compagnies d'assurances se contentent d'une réparation, quel que soit l'emplacement de l'impact. Nous conseillons de remplacer le pare-brise en entier si l'éclat se situe à moins de 6 cm du bord. C'est dans cette zone que le pare-brise est le moins solide."

Image
verre automobile

Réparation = solidité?

Pour Ludo Plessers, aucun souci à se faire: "Une fois l'éclat réparé, le pare-brise est aussi solide qu'à l'état neuf. L'éclat est rempli d'une résine liquide, que l'on fait ensuite durcir au moyen d'une lampe UV. Après durcissement, l'excédent de résine est enlevé. Résultat: un pare-brise comme neuf. Nous utilisons les meilleures résines pour ces réparations, les résines bon marché ont en effet tendance à déteindre avec le temps."

Bon à savoir:

Seuls les pare-brise peuvent être réparés: dans la plupart des cas, le verre feuilleté n'est utilisé que pour les pare-brise. Les vitres latérales et arrière sont le plus souvent en verre trempé. Ce type de verre qui éclate en morceaux en cas d'impact doit donc toujours être remplacé.

Logo automobile

Une question souvent posée après le remplacement d'un pare-brise: "Où est le logo de la marque de ma voiture?"
On pense souvent que le verre de remplacement vient d'une autre usine. C'est faux!

Ludo Plessers: "Nous travaillons exclusivement avec des contrats OEM (Original Equipment Manufacturer). En d'autres termes, nous achetons les vitrages au fabricant qui
est aussi le fournisseur du constructeur automobile. En pratique, pour un fournisseur qui fabrique des vitrages automobiles, 40 % de sa production sont destinés au marché de remplacement et 60 % au constructeur automobile. Normalement, ce dernier veut que le logo de sa marque soit apposé sur le vitrage. C'est là que réside l'unique différence avec les vitrages que nous utilisons."

Mais alors comment le client peut-il s'assurer qu'il s'agit du "vrai" vitrage?
Ludo Plessers: "La fameuse homologation E confirme l'authenticité du vitrage. Cette homologation est apposée, à côté d'autres données relatives au vitrage, dans un coin du pare-brise."

Vitrages non homologués

Peut-on également utiliser des vitrages non homologués?

Oui, mais nous le déconseillons fortement. Soyez attentif aux indications placées sur le vitrage (ndlr: ces données doivent être indélébiles) et adressez-vous toujours à un centre de réparation connu.

Ludo Plessers: "Il existe des fabricants de vitrages automobiles en dehors du marché OEM. La forme du moule utilisé est cruciale, car si la vitre n'est pas 100 % identique à l'originale, elle risque de glisser après le placement. Ou pire encore, les diverses couches pourraient se séparer. De même, le placement requiert un appareillage ultra-moderne, dont tous les garages ne disposent pas. Pour nos pare-brise, nous achetons entre autres chez Pilkington, Saint-Gobain, Guardian, Belron et AGC. Les livraisons de ces 5 fabricants de verre représentent 85 à 90 % du marché automobile."

 

En résumé


La réparation d'un éclat coûte beaucoup moins cher que le remplacement du pare-brise et permet de retrouver la solidité initiale. Ne faites réparer ou remplacer vos vitrages automobiles que par des professionnels disposant de verres homologués E et de l'appareillage requis.

Les membres Touring bénéficient d'une réduction de 25 % chez Touring Glass. Cliquez ici pour en savoir plus

Je partage ce contenu