Image
Nous avons pris le guidon du RES U800, un des premiers e-bikes de Ridley. Cette marque belge fabrique des vélos sportifs.

Ridley… Dans le monde du vélo sportif, le nom est connu de tous. Depuis quelque temps, le constructeur belge s'invite aussi aux débats sur le vélo électrique sous le nom de RES, ou Ridley E-Speed. Nous avons essayé pour vous le modèle RES U800. Une bonne surprise.


Vous arrive-t-il de regarder une épreuve de cyclo-cross à la télévision? Ou de croiser des pratiquants englués jusqu'aux genoux dans la boue? Dans ce cas, la marque Ridley vous est familière. Une marque belge très appréciée. Le saviez-vous? Peut-être bien. En effet, l’équipe Lotto court depuis des années sur Ridley, et en 2019, Victor Campenaerts a battu le record mondial de l'heure au guidon d'un vélo ultra-aérodynamique en provenance de Beringen.

Mais nous ne sommes pas là pour parler course. Il s'agit aujourd'hui de tester un vélo électrique. D’accord, au premier abord, le RES U800 présente une allure relativement sportive, mais c’est la simplicité visuelle qui accroche rapidement le regard. Pas de fioritures, rien de superflu. Entre la tête de fourche et l'axe de la roue arrière, la ligne est presque continue. Comme si le RES U800 était impatient de fendre l'air.


Le moteur central épouse joliment la forme du tube inférieur. À son tour, celui-ci abrite la batterie, intégrée mais amovible. Les garde-boue suivent de près le contour des roues. Les câbles sont partiellement incorporés dans le cadre. Résultat: un ensemble simple et sobre, tout en discrétion.


RES U800: position et confort

L'utilisateur adopte naturellement une position moyennement sportive. Sur un vélo taille M, avec mon mètre quatre-vingts, je me tenais légèrement penché vers l'avant, l'idéal sur longues distances. La position du guidon se règle à l'aide de deux articulations. Vous pouvez adapter non seulement la hauteur, mais aussi la distance jusqu'à la selle.


La selle coulisse d'avant en arrière, bascule légèrement, et naturellement, monte ou descend. Bref, pourvu que vous choisissiez la bonne taille de cadre, le RES U800 s'adapte volontiers à vos préférences.

La fourche du RES U800 n'est pas suspendue. De marque Continental, les pneus larges procurent cependant un confort plus que suffisant, que le revêtement de la chaussée soit ou non durci. Si vous le souhaitez, vous pouvez encore jouer avec la pression de gonflage pour trouver le meilleur compromis entre la résistance au roulement et le confort de roulage.

Une chose attire d'emblée l'attention: le bruit, ou plutôt son absence. Sur les vélos électriques que nous testons, on entend toujours un petit vrombissement au minimum. Rien de tel sur le RES U800. Ce qui nous amène sans transition au choix du moteur.


Moteur Brose: silencieux, précis et puissant

Allemande d'origine, la marque Brose (à ne pas confondre avec Bosch) n'est pas encore largement diffusée dans les commerces. Raison pour laquelle certains constructeurs de vélos montent un moteur Brose portant leur propre marque.

Ce n'est pas l'option retenue chez Ridley, et ils ont raison. Brose s'impose régulièrement à l'issue des comparatifs internationaux de moteurs pour vélo. Pourquoi cacher ce succès?

Brose s'impose régulièrement à l'issue des comparatifs internationaux de moteurs pour vélo. | Copyright: Johannes Vande Voorde


Qu'est-ce qui fait la différence? La présence d'une courroie crantée dans le moteur, par exemple. La courroie se montre durable et silencieuse. Elle est aussi moins sensible aux vibrations.

De même, le capteur qui détecte la force appliquée aux pédales opère avec une grande précision. On sent très bien le supplément de poussée. De la puissance sans brutalité. Si vous voulez atteindre rapidement les 25 km/h quand le feu passe au vert, quelques tours de pédalier énergiques suffisent pour démarrer comme une flèche.

Vous préférez louvoyer à votre aise pour attendre vos amis? Dans ce cas, pédalez tranquillement sans forcer l'allure. Et si vous coupez tout à fait le moteur, vous ne sentirez pas de résistance excessive.


Newtons mètres et renforcement musculaire

Petite digression technique à propos du RES U800 et de son moteur Brose Drive S. Le dispositif développe 90 Nm de couple ainsi qu'un renforcement musculaire de 380%. Ces valeurs sont normalement l'apanage du haut de gamme: Bosch, Bafang et Shimano. Question: qu'est-ce que cela nous apporte?

Le couple, exprimé sous la forme d'un nombre suivi de Nm (newton mètre), indique la force que le moteur peut transmettre au pignon. Plus ce nombre est élevé, plus la force est importante. Plus le moteur génère de la force, moins il en faut pour actionner les pédales, par exemple au démarrage ou dans l'ascension d'une côte.

Le départ arrêté est facilité. | Copyright: Johannes Vande Voorde


Les 90 Nm dont le RES U800 peut se targuer rivalisent donc avec les meilleurs concurrents du marché. La notion de 'force importante' suscite une question déjà évoquée plus haut: la force est-elle dosable? La réponse est oui, grâce à un excellent capteur. En d'autres termes, le RES U800 ne quitte pas les starting-blocks comme une fusée si ce n'est pas ce que vous souhaitez. Il ne fournit la force maximale que si vous le demandez.

Et le renforcement musculaire? Ce pourcentage exprime le rapport entre la puissance maximale du vélo électrique (250 watts) et la puissance que vous devez fournir vous-même pour y parvenir.

Dans le cas du RES U800, le renforcement est de 380%: pour arriver à la puissance maximale de 250W, le cycliste ne doit produire que (250:380x100=) 65W en pédalant lui-même. À titre de comparaison, si vous pédalez activement sur un vélo traditionnel (sans assistance électrique), vous générez entre 80 et 100W. Soit dit en passant, Wout Van Aert développe régulièrement plus de 1000W à l'occasion des arrivées au sprint.


Autonomie

Équipé d'un moteur Brose, vous vous déplacez sans peine à 25 km/h, des heures durant s'il le faut. Les différents modes d'assistance (Eco, Tour, Sport, Boost) permettent de choisir la force de pédalage à fournir vous-même).

La batterie offre une autonomie plus que suffisante. Vous pouvez la recharger sur le vélo ou la démonter pour la brancher à l'intérieur. | Copyright: Johannes Vande Voorde


Ce choix détermine aussi le rayon d'action du RES U800. Naturellement, d'autres facteurs interviennent également, notamment le relief, le vent contraire et la température extérieure. Durant notre essai sur parcours mixte à une température voisine de 10°C, nous avons accompli facilement, avec une seule charge, les 90 km annoncés.


Pour les cyclistes dynamiques

Grâce au puissant moteur Brose, vous devriez pouvoir choisir de rouler sans changer trop souvent de rapport. Dans ce cas, avec la première vitesse, vous repartez sans effort dès que le feu passe au vert. Mais ce serait dommage. Pourquoi? Pour deux raisons.

D'abord, le moteur électrique souffre moins lorsque vous démarrez dans une vitesse intermédiaire (même si le couple est suffisant pour utiliser un rapport plus élevé). Essayez de démarrer en voiture en troisième vitesse et vous saurez ce que je veux dire.

Ensuite, le RES U800 dispose d'une bonne dizaine de rapports grâce à son dérailleur arrière Shimano Deore (M6000) et à la cassette (M4100, 10s, 11-42). Ces composants semblent tout droit sortis du monde du VTT. Valeur ajoutée limitée dans la pratique quotidienne.

Dix rapports, c'est peut-être beaucoup en usage généraliste, mais ce n'est pas de trop sur les reliefs accidentés et les chemins de traverse. | Copyright: Johannes Vande Voorde


Sauf si vous roulez régulièrement en terrain accidenté ou sur les sentiers forestiers. Ou encore si vous choisissez le RES U800 pour un voyage à vélo ponctué de cols alpins. Les cyclistes dynamiques n'ont donc pas été oubliés.

Seul petit bémol, le 'clac' du dérailleur arrière qui retentit à chaque changement de rapport en charge. Rien d'anormal. C'est même logique: la force appliquée à la chaîne et aux pignons ne provient pas seulement de vos jambes. Le moteur y ajoute une bonne dose de watts, ce qui explique le claquement sonore du mécanisme.


RES U800: comportement

Position de conduite légèrement inclinée vers l'avant, guidon large: le RES U800 a tout pour offrir une bonne maniabilité à basse vitesse. Le terrain se fait tout à coup glissant? Pas d'inquiétude: l'engin reste parfaitement maîtrisable. Grâce à la légèreté des changements de vitesse et aux pneumatiques Continental Double Fighter de notre exemplaire de test, utilisés par les VTTistes.

Vous pouvez aussi marcher à côté du vélo et activer la fonction ‘walk’. Le moteur entraîne alors le véhicule de manière autonome (3-6 km/h). Pratique par exemple pour pousser votre monture jusqu'en haut de la côte.

Avec le RES U800, comptez sur un comportement agréable et prévisible. | Copyright: Johannes Vande Voorde


Une fois la vitesse normale atteinte, le RES U800 inspire toute confiance. Pas de survirage ni de sous-virage: une neutralité parfaite. Les freins à disques Shimano s'acquittent efficacement de leur tâche. Ils restent faciles à doser, même sous la pluie.


Équipement

Le RES U800 possède un équipement standard qui facilite la vie du cycliste. Dans l'obscurité, l'éclairage (que vous pouvez éteindre par la suite) est suffisamment puissant et facile à diriger.

À l'arrière, le support comprend un couvercle pour les petites emplettes. La grande béquille se situe sur la fourche arrière horizontale. Dans la pratique, elle se montre à la hauteur de sa mission, y compris face aux rafales de vent.


Un ordinateur compact, mais non amovible. Plus besoin de le démonter pour l'emmener chaque fois que vous parquez le RES U800 à l'extérieur. Revers de la médaille: bien que suffisantes, les informations proposées manquent de détails et d'exhaustivité.

Pas de pourcentage de charge résiduelle, par exemple. Seulement quelques petits blocs, avec l'autonomie restante en kilomètres, selon le niveau d'assistance choisi.


RES U800: conclusion

C'est la première fois que Ridley pénètre sur le marché du vélo électrique. Pour un coup d'essai, nous avons là un coup de maître. Manifestement, le fabricant belge sait de quoi est fait un e-bike équilibré, à tendance sportive.

La partie cycle brille par la qualité de la conception et de la réalisation. Elle s'appuie sur un moteur d'une puissance étonnante, qui reste confortable en usage quotidien. Ajoutons à cela les nombreuses options de changement de vitesses, et nous pouvons qualifier le RES U800 de vélo à tout faire sans risque de nous tromper.

Navette domicile-travail sur moyenne distance, voyage cyclotouriste, escapade occasionnelle en tout-terrain… Le RES U800 ne recule devant rien. Dans ces conditions, le prix de base de 3.399 euros ne paraît pas exagéré. Moyennant un entretien régulier de la chaîne et des pignons, vous pourrez compter sur de nombreuses années de plaisir. Une garantie que Ridley offrait déjà aux amateurs de vélo sportif sur ses engins de course, vélos gravel et autres VTT.

Outre la version Men du U800, il existe aussi une variante Women (sans tube supérieur) et UX800 (avec tube abaissé). Pour plus de détails, rendez-vous sur le site Internet de Ridley et de Bike Republic. N'oubliez pas non plus de contracter une assistance vélo avant de prendre la route en toute sérénité.

Le propriétaire du RES U800 peut compter sur des années de plaisir. | Copyright: Johannes Vande Voorde

Ne manquez pas de consulter également nos autres essais vélo sur notre site Internet.

Camping: les nouveaux types de tentes

Image

Voor elk type kampeerder bestaat er wel een tent. Meer nog: ook voor kampeerders in wording duiken er modellen op die twijfelaars over de streep kunnen trekken. Duik je mee in de wondere wereld van de kampeertent?