Image
porte-vélos Yakima
Nous testons un porte-vélos que vous pouvez également monter si vous n'avez pas d'attelage. Est-ce sûr et facile à utiliser?


Les porte-vélos sur attache-remorque courent les rues. Ces modèles sont très populaires, surtout en raison de l'essor des vélos électriques. Mais que faire lorsqu’on veut transporter son vélo de ville, vélo de course ou VTT et qu’on n’a pas d’attache-remorque? Nous avons testé une solution: le porte-vélos Yakima FullBack.


Neuf porte-vélos sur dix vendus de nos jours sont des modèles "attelage". Essentiellement parce qu’ils sont bien souvent adaptés aux vélos électriques plus lourds. Ce n’est pas le cas des autres porte-vélos, dont l'utilisation est autrement dit limitée.


Porte-vélos pour VTT et vélo de course

Néanmoins, ils restent utiles pour des groupes cibles spécifiques: les vététistes et les cyclotouristes, par exemple, qui disposent de vélos ultralégers. Moyennant un investissement relativement faible, ils peuvent choisir entre une solution de montage sur le toit ou sur le hayon. Nous avons opté pour ce dernier et testé le Yakima FullBack 2.


Les principales caractéristiques du Yakima FullBack 2

  • - adapté à la plupart des berlines, berlines à hayon et breaks (découvrez les possibilités sur yakima.be)
  • - peut accueillir 2 vélos (3 avec le FullBack 3)
  • - poids par vélo limité à 15,9 kg (13,6 kg avec le FullBack 3)
  • - sécurité antivol
  • - disponible en option avec Tube-top pour vélos (dames) sans tube horizontal ou VTT à tube horizontal très incliné
  • - prix indicatif: € 304 (€ 335 pour le FullBack 3)
Dans cette vidéo, vous pouvez visionner l'ensemble du processus de montage et de démontage.


Porte-vélos robuste

Avec le FullBack 2, Yakima promet un porte-vélos sûr, facile à installer et à ranger. En matière de sécurité, la première impression est bonne: le cadre semble lourd, rigide et très solide. Des patins et angles en caoutchouc sont prévus aux points de contact avec le véhicule.

Yakima FullBack 2 fietsendrager
DeTrès robuste, le Yakima FullBack est équipé d’angles et de patins en caoutchouc aux points de contact avec le véhicule.


Avant de vous lancer dans l’installation, consultez le site web FitLookUp (en anglais) pour prendre connaissance des instructions de montage du porte-vélos, pour savoir quelles sangles fournies utiliser et pour identifier les éléments à prendre en compte concernant votre véhicule.

Pour ce qui est de notre Mini Countryman, nous lisons qu’il faut retirer la plaque d'immatriculation et la refixer ensuite sur le vélo monté. Mais aussi que l'essuie-glace arrière ne peut être utilisé lorsque le porte-vélos est installé. Un mode d’emploi qui mise sur le souci du détail.

Autre aspect important dans notre cas: le montage en mode ancrage. De cette manière, les crochets métalliques n'exercent pas de pression directe sur les bords de notre hayon. Ceux-ci sont en effet en plastique et enveloppent le cadre métallique du hayon. Le manuel insiste également sur le fait que l'installation sur un becquet en plastique n'est pas possible.


L’installation exige de l’entraînement

Nous entamons l’installation avec le manuel en anglais sous les yeux. Nous avons, au préalable, regardé le tutoriel sur le site Web et il s'avère très vite que notre première fois se déroule moins facilement que pour les acteurs aguerris. Mais c’est en forgeant qu’on devient forgeron et après avoir tâtonné un moment, nous venons facilement à bout des différentes étapes. Un bon bricoleur installera le porte-vélos sur le hayon en cinq minutes chrono.

Yakima FullBack 2 zijkant fietsendrager
Réglable dans différents angles, le FullBack 2 est adapté à plusieurs véhicules.


Une fois le porte-vélos installé, les vélos peuvent y être attachés un à un. Cette étape est beaucoup plus simple que le montage proprement dit, et ce dès le premier essai. Un bloque-cadre vient enserrer la tige de la selle, un autre se place autour du tube horizontal. Si vous accrochez deux vélos sur le support, installez-les en quinconce et attachez les pièces mobiles ensemble. Un cadenas intégré empêche le vol des vélos si vous stationnez votre véhicule dans un endroit non surveillé.

Après le montage, vérifiez si le porte-vélos est bien arrimé au véhicule en tirant l’ensemble vers le haut, le bas et les côtés. Voilà qui est fait!

Notre sortie d’essai de plus de 350 km nous amène sur de petites routes sinueuses, un grand tronçon d'autoroute et enfin sur un chemin entre bosses et fosses. Verdict: tout est resté en place. Le test est réussi haut la main!


Démontage et stockage

Il est encore plus facile de détacher les vélos que de les installer. Le même constat s'applique au porte-vélos proprement dit. Celui-ci étant partiellement escamotable, il nécessite un espace de stockage limité. Par exemple, vous pouvez ranger le porte-vélos FullBack dans une armoire "colonne" standard (dimensions 76,2 cm x 63,5 cm).

En principe, le montage et le démontage ne requièrent pas d’outils supplémentaires. Sauf si vous devez accrocher la plaque d'immatriculation, comme c'était le cas pour notre modèle, ou si vous y installez un VTT avec un large guidon. Il est alors souhaitable de desserrer ce dernier et de le tourner partiellement pour l’aligner avec les roues. Avec les guidons de dimensions normales, comme sur nos vélos de course, cette manœuvre s’est avérée inutile.


Conclusion

Les FullBack 2 et 3 sont des solutions très abordables pour le transport occasionnel de vélos classiques. La triple promesse de Yakima est tenue: le FullBack est sûr d’utilisation, facile à assembler et pratique à ranger.

En raison de leur capacité de charge limitée, ces deux modèles ne sont pas adaptés au transport de vélos électriques (à l’instar de tous les autres porte-vélos montés sur hayon). Le coffre n’étant pas accessible après l’installation, la solution FullBack ne peut pas rester en place sur la voiture.

Si vous souhaitez transporter régulièrement des vélos de course ou des VTT, vous devez envisager une solution avec barres de toit. Cette dernière libère en effet l’accès au coffre. Pas besoin de la démonter à chaque fois.


Quel que soit le porte-vélos choisi, nous recommandons vivement à tous d’opter pour des solutions solides de marques spécialisées et de suivre les instructions de montage avec soin et patience. Installer un porte-vélos pour la première fois le matin de votre grand départ vers le Sud? Fausse bonne idée! Lors de la première installation, prenez le temps, faites un trajet test et tirez les leçons de cette expérience. Bonne route!

Je partage ce contenu