Image
Tourisme durable
Environ 9 % des vacanciers belges ont une affinité avec les voyages durables.

Tel est le constat d’une enquête européenne menée par le groupe TUI ces deux dernières années auprès de 3.000 personnes. Par souci de clarté, TUI s’est également adressée à des voyageurs ayant réservé leurs vacances auprès d'un autre tour-opérateur.

Il ressort également que pas moins de deux tiers des voyageurs se disent prêts à prendre l’environnement en considération. Le prix de ce type de voyage constitue néanmoins un obstacle: si l’on doit payer "trop cher" pour un hôtel respectueux de l’environnement, on laisse tomber.

Principaux chiffres du sondage

  • 55 % des répondants trouvent l’offre de vacances durables trop limitée.
  • 84 % des répondants jugent important de réduire l’empreinte carbone.
  • 68 % se disent prêts à faire des compromis en faveur de l’environnement dans leur mode de vie.
  • Environ 66 % des répondants sont d’avis que la responsabilité des voyages durables relève des agences de voyages et non d’eux-mêmes.

TUI fait savoir qu’elle a déjà opté pour une stratégie de développement durable en 2015. Ses principaux critères sont l’offre de produits alimentaires frais, locaux ou régionaux sur place et le zéro déchet. En outre, le tour-opérateur n’entend travailler qu’avec les compagnies aériennes les plus performantes en termes d’émissions de CO2.

Plus d’infos: la TUI Care Foundation 

Je partage ce contenu