Touring: il faut une concertation sur les aménagements routiers

Touring ne s’attend pas à un retour du trafic à la normale ni dans les prochaines semaines, ni en été (juillet-août). « Il est donc normal qu’un aménagement provisoire soit mis en place afin que les personnes qui ne désirent pas prendre les transports en commun choisissent la marche, le vélo ou la voiture pour se déplacer, comme annoncé par le gouvernement bruxellois » Par contre, Touring déplore d'une part le manque de concertation et n’accepte pas d'autre part que certains de ces aménagements, soi-disant provisoires, deviennent permanents sans évaluation et étude d’impact sur la circulation.

 

Touring s’étonne du fait que la Commission Régionale de la Mobilité demande de donner un avis sur une décision apparemment déjà prise. En effet, la décision de la Ministre bruxelloise de la Mobilité de fermer le tunnel Léopold II et d'enlever des bandes de circulation sur les grands axes, aura des conséquences importantes sur la fluidité du trafic, dit Touring. Vu les circonstances de distanciation sociale et leur impact sur la mobilité, Touring comprend et encourage le fait de donner, le plus rapidement possible, plus de place aux usagers faibles qui choisiront la marche ou le vélo. « Mais ces mesures doivent rester provisoires et être évaluées et adaptées si nécessaire, par exemple si l’impact sur la circulation est négatif et si ça crée des embouteillages là où il n’y en avait pas auparavant. Il faut éviter une crise économico-sociale profonde. Il est primordial de soutenir certaines activités qui seront fortement touchées par cette crise, mais pas n’importe comment. » C’est pourquoi Touring demande, au contraire, que la priorité des aménagements provisoires soit accordée aux zones commerciales afin de permettre à tous de se rendre en toute sécurité dans les magasins, commerces et centres médicaux avec le libre choix du transport. Comme la très bien spécifié le gouvernement fédéral, la voiture est parmi les moyens de transports celui répond au mieux aux normes de distanciation sociale exigées et fondamentale pour la réussite de ce déconfinement.

 

Pour cette même raison, Touring s’oppose à l’interdiction totale de la voiture dans certaines zones comme le Bois de la Cambre - qui n’a rien d’un quartier commercial. Mais aussi dans d’autres villes et communes, comme Bruges, qui annoncent ce genre de mesures. Il est important d’assurer la sécurité de tous pendant cette crise, il est donc primordial de dégager les accès aux hôpitaux afin que les services de secours puissent arriver dans les meilleurs délais sur les lieux d’accidents. Le Bois de la Cambre, s’il est fermé, est comme un mur infranchissable sur plusieurs kilomètres, compromettant ainsi la sécurité de toute la zone des Cliniques de l'Europe de Bruxelles (Site Ste-Elisabeth – Uccle). « Il faut un partage équitable et éviter à tout prix, le remplacement radical de la voiture par les piétons ou les cyclistes. Les alternatives telles que la marche ou le vélo ne sont pas adaptés pour tous les type de trajets ou tous les besoins. Certaines personnes ne peuvent se déplacer autrement qu’en voiture qui est d’ailleurs le moyen de transport le plus approprié pour le respect de la distanciation sociale, non seulement pour se rendre à l’hôpital par exemple, mais aussi pour aller travailler. »

 

En conclusion, Touring refuse que l’on profite de la crise du Coronavirus pour implémenter à la va-vite, des décisions prises sans concertation, qui auront un effet négatif à moyen terme, et cela sans que des études d’impacts aient été réalisées au préalable. « Non au ‘tout à la voiture’, non aussi au ‘tout aux usagers faibles’. »

-fin du communiqué de presse-

 

Lors du déconfinement Touring assurera un service efficace pour tous les usagers de la route, aussi bien les cyclistes que les automobilistes.

Touring est bien préparé pour faire face à la situation du déconfinement. Les patrouilleurs sont équipés de roues universelles, de batteries, d’un refueling system, et de EV booster afin de restaurer la mobilité même en cas de panne électrique. « Pour des pneus crevés, un kit de réparation est prévu. Si le pneu n’est pas réparable, le patrouilleur installera une roue universelle. Pour les batteries « mortes » le stock est régulièrement réapprovisionné afin de remplacer la batterie défectueuse directement sur le lieu de la panne. Les erreurs de carburant sont résolues via nos véhicules de Refueling et les véhicules 100% électriques sont rechargés sur place à concurrence de 1 km d’autonomie par minute de charge. »

Pour les missions urgentes en cas de bris de vitres, l’équipe de Touring Glass est plus que jamais active avec son service mobile de réparations dans toute la Belgique.

Tous ceci permet de restaurer la mobilité des gens dans plus de 90 % des cas.

Enfin Touring rappelle son service gratuit et accessible via un numéro prioritaire 02/233.22.22 pour tout le personnel médical, ainsi que pour les policiers, les pompiers et les membres de l’armée se rendant sur leur lieu de travail.

Je partage ce contenu