Image
embouteillages
La voiture reste un plaisir pour nombre d'automobilistes. Mais qu’en est-il dans les embouteillages? On vous donne ici quelques astuces pour gérer cela au mieux.

27, c'est le nombre de minutes (*) qu'il faut, en moyenne, pour parcourir 10 km à Bruxelles, la ville la plus embouteillée de Belgique devant Louvain, Liège et Anvers. La capitale belge se classe 10e mondiale et 4e européenne parmi les villes les plus embouteillées. Alors, s’il est compliqué d’éviter les embouteillages, on tente de vous guider pour gérer cela au mieux...

Embouteillages
Aujourd’hui, en cas d’embouteillages, il faut former un “couloir de secours”, ce qui n’est pas le cas ici!


Adapter ses horaires

La vie professionnelle, familiale et sociale ne peut pas toujours s'affranchir des contraintes horaires. Toutefois, connaître les créneaux où les embouteillages sont les plus nombreux et les plus denses peut aider à mieux planifier son agenda. Si le lundi et le vendredi étaient, voici 15 ou 20 ans, les plus chargés, aujourd'hui ce sont les mardi et jeudi qui sont passés au rouge. Le soir encore plus que le matin.

Benoît Godart de l'institut Vias: "Nous avons effectué une étude à ce sujet. Cette dernière se base sur les données GPS de milliers de véhicules. Le jeudi, c’est le pire jour pour prendre la route, là où le taux de retard atteint 16,19% sur l’ensemble de la journée du jeudi et 15,47% pour le mardi, deuxième au classement." Bref, si vous pouvez adapter vos horaires de déplacement, privilégiez la fin de matinée, le lundi et le vendredi.


Les assistants de navigation

Les assistants de navigation sont devenus incontournables et se trouvent sur la grande majorité des smartphones. Parmi les applications les plus utilisées, on citera Waze. C'est sans doute l'appli (gratuite) la plus complète et la plus pratique au quotidien. Son point fort: l'énorme communauté d’automobilistes inscrits sur la plateforme. Ce qui permet d'offrir des données - temps de parcours, obstacles/accidents et itinéraires alternatifs - particulièrement précises.

Un conseil lorsque vous utilisez cette application (ou une autre): rafraîchissez régulièrement la carte pour vérifier si des événements (ralentissements, accidents...) ne seraient pas survenus depuis votre départ.

Embouteillages
L’une des applications parmi les plus utilisées.


Gagner du temps sans prendre de risques

Beaucoup de riverains se plaignent du report de trafic dans leurs quartiers, souvent calmes en dehors des heures de pointe. La faute, le plus souvent, aux itinéraires alternatifs proposés par les applications de navigation. À tel point que des communes adaptent leurs plans de circulation soit en modifiant le sens de circulation soit en plaçant des caméras dans des rues interdites au trafic de transit en fonction d'un horaire précis (exemple: "sauf riverains de 8 à 10h"). Avec des amendes à la clé pour ceux qui ne respecteraient pas ces règles.

Autre cas de figure: les parkings d'autoroute qui servent d'itinéraire bis mais que la police surveille... Bref, tenter ces "trucs" pour gagner, au mieux, quelques secondes vaut-il le risque d'une amende?


Multimodalité

La voiture reste, malgré tout, un vrai plaisir pour de nombreux automobilistes. Mais qu’en est-il dans les embouteillages? Au lieu de s'obstiner à son unique usage, pourquoi ne pas penser multimodalité? Un vélo pliant ou une trottinette dans le coffre et voilà de quoi parcourir le "dernier kilomètre" sans stress. Idem concernant les nombreux parkings de dissuasion qui entourent les centres urbains.

À pied, à vélo, en train, tram, bus ou métro, tous les moyens sont bons pour éviter la vie dans les bouchons. Envie d'essayer? Lisez le paragraphe ci-dessous sur notre planificateur intelligent!

Embouteillages
Il n’y a pas que la voiture dans la vie! Source: Unsplash


Un planificateur d'itinéraire intelligent

Plus d'infos sur Touring Mobilis.


Touring propose, depuis longtemps, un planificateur d'itinéraire qui tient compte de la situation du trafic en temps réel. Mais l'intérêt de cet outil, c'est d'être particulièrement adapté aux véhicules électriques et de répondre à "l'angoisse de la distance".

En clair, c'est la crainte de ne pouvoir effectuer un long trajet avec la charge affichée de la batterie en raison de circonstances extérieures, telles que des embouteillages, le mauvais temps ou une file d'attente aux stations de recharge. Pour répondre à ces préoccupations, ce planificateur indique où le conducteur peut s'arrêter et si des stations de recharge sont disponibles.


Respecter la tirette et le couloir de secours

Si vous vous retrouvez dans un embouteillage, pensez à respecter quelques règles de courtoisie, notamment celle de la fameuse "tirette" lorsque les voies se rétrécissent.

Et puis, depuis deux ans, la loi impose de s'écarter de part et d'autre de la route pour laisser passer les services de secours dans un de couloir central là où il y a au moins deux bandes de circulation dans le sens que vous suivez. Cela permettra aussi à nos amis motards d'y circuler en toute sécurité. Enfin, on évite de changer sans cesse de bande de circulation: inutile et dangereux. Bref, du bon sens doublé d'une dose de civisme!