Image
La Ford Puma est déjà une joile voiture à la base. Elle est aussi dotée d'un châssis rigoureux. Et avec 200 ch, Ford nous propose un SUV vraiment plaisant.


Accrochez-vous pour la phrase qui suit: le Ford Puma ST a quelque chose en commun avec le Porsche Cayenne! Laissez passer le choc. Ensuite, lisez cet essai. Vous allez comprendre pourquoi nous nous avançons de la sorte...

Ford Puma ST
Même en version de base, le Puma affiche un look sympa. Cette version ST accentue son côté sportif.


Ford Puma ST, en résumé, 30 secondes chrono!

Déjà salué comme l'un des SUV les plus sympas et les plus intéressants à conduire de sa catégorie, le Puma arrive aujourd'hui dans une version sportive. Et pour une fois, le mot n'est pas usurpé.

Après tout, on sait qu'on peut faire confiance à Ford en matière de dynamisme. Le constructeur n'a pas l'habitude de galvauder son badge "ST". Et ce n'est toujours pas le cas pour ce Puma, qui repose sur la même base technique que… la Fiesta ST, actuelle référence parmi les – trop rares – petites sportives. Si la hauteur d'assise plus importante gomme certes une partie des sensations, le fait est qu'au volant du Puma ST, il en reste pas mal. Une vraie machine à fun qui en donne autant que le look expressif en promet.


Le segment

Des petits SUV, il y en a beaucoup. Le Puma croise le fer avec une interminable liste de concurrents, dont on ne citera que les plus connus: Peugeot 2008, Renault Captur, VW T-Roc, Fiat 500X, Nissan Juke, Mazda CX-3 ou encore Toyota CH-R. Autant de personnalités et de styles différents sur la route mais comme nous le disions, le Puma se place d'emblée comme le dynamique de la bande.

Et dans cette version ST? Le Puma fait tout simplement cavalier seul. Pas si vite, direz-vous: il y a aussi le T-Roc R. Certes, mais ce dernier, avec ses 300 ch et ses tarifs un peu piquants, est dans une catégorie plus élitiste. Le Ford Puma ST, c'est une voiture fun accessible à (presque) tous.


Ford Puma ST, ce qui change

Bien sûr, le Puma à la sauce ST se doit d'afficher quelque chose de plus, et c'est le cas. Mais le principal, c'est qu'on a greffé au véhicule tout ce qui fait déjà de la Fiesta ST une voiture véritablement sportive.

Évidemment, il a fallu adapter quelques réglages ci et là. Notamment pour composer avec une hauteur de caisse forcément supérieure, SUV oblige. La télématique est aussi adaptée à la vocation de ce modèle. Ainsi des menus dédiés au sport, un volant spécifique avec un bouton qui donne justement un accès direct au mode de conduite sportif, et des sièges capables de vous retenir dans les virages.


Design

Le design initial du Puma est déjà très dynamique, avec une face avant assertive, ce qu'il faut de muscles qu'on devine sous la peau, et une lunette arrière très inclinée donnant une allure plus sportive que "familiale pratique". Cette bonne base a profité de la recette esthétique habituelle des modèles ST. Avec des pare-chocs plus prononcés et de belles jantes permettant d'afficher une sportivité vraiment expressive, mais pas caricaturale.

Tout cela accentue les traits du Puma et pour nous, c’est le modèle ST le plus aguicheur du moment. Honnêtement, il n'en aurait pas fallu plus. Et sait-on jamais, il fallait en garder un peu dans le crayon, des fois que Ford aurait l'idée de proposer un Puma RS. On peut rêver…

The all-new Ford Puma ST introduces acclaimed Ford Performance driving dynamics to the compact SUV segment for the very first time in Europe.
Plutôt compact à l’extérieur, il offre tout de même une excellente habitabilité.


À l'intérieur

L'habitacle reste assez "normal", à l'exception de quelques touches de rouge et de sièges avant plus enveloppants. Mais, en même temps, limiter les transformations est ce qui permet de proposer un tarif non dissuasif, donc on ne va pas trop en demander. Pour le reste, le Puma reste le Puma. Avec 4,2 m, il est l'un des plus compacts de la catégorie, mais son empattement dans la norme (2,59 m) garantit un habitacle aussi spacieux que les autres… ou presque.

Car Ford a choisi de ne pas trop sacrifier le coffre, ce qui implique un compromis, notamment sur la longueur d'assise des sièges arrière. Le coffre de 456 litres (402 litres pour la version hybride légère) est en effet très honorable pour la catégorie, mais on trouve surtout sous le plancher la "MegaBox", un compartiment étanche assez grand pour une valise-cabine, ou plutôt pour des vêtements de sport et autres bottes crottées de boue, que l'on pourra rincer à grandes eaux grâce au petit bouchon du fond de ce compartiment.


Ford Puma ST, les équipements

Sur le plan des technologies embarquées, le Puma ne fait pas dans le cheap. Du combiné d'instruments digital 12,3'' au système multimédia à connexion 4G, il ne manque pas grand-chose, mais on retient principalement que le Puma est prêt pour la prochaine phase de connectivité, quand les voitures communiqueront entre elles et avec les infrastructures, pour avertir le conducteur en temps réel de la présence sur son parcours d'obstacles (travaux, piétons, animaux ou objets sur la chaussée) encore invisibles. Tout cela, c'est surtout pour plus tard mais en attendant, les (désormais) classiques du genre, comme le régulateur de vitesse intelligent ou l'aide active au maintien de voie, sont présents.

Un équipement complet et des astuces originales comme ce bac dans le coffre. On peut ainsi, par exemple, nettoyer ses bottes à l’eau puis l’éliminer via un simple bouchon. Comme dans un évier!


Sous le capot du Ford Puma ST

Sous le capot, nous le disions, il y a la mécanique de la Fiesta ST, à savoir l'excellent 4 cylindres essence 1.5 EcoBoost, dans sa version 200 chevaux. Petite différence, le couple est de 320 Nm, donc 30 de plus que dans la Fiesta. Tout cela est envoyé via une boîte manuelle 6 vers le train avant, équipé d'un différentiel à glissement limité. Ford annonce un 0-100 km/h abattu en 6,7 secondes, et 220 km/h en pointe.

200 ch sous le capot et un poids maîtrisé, voilà la recette gagnante de cette version ST.


Sur la route

Des SUV performants qui tiennent le pavé, il y en a d'autres. Mais ce n'est pas cela qui fait la sportivité. Croyez-nous: nous avons roulé dans des SUV équipés de moteurs hyperpuissants, qui accéléraient comme des dragsters, mais qui n'en étaient pas moins d'un ennui mortel, et manifestaient clairement leur mécontentement dès qu'on les emmenait danser sur une route sinueuse.

Si le Puma mérite le qualificatif de sportif, c'est évidemment parce que son petit moteur excité lui donne du caractère. C'est aussi parce que son train avant mord l'asphalte à pleine dent, bien aidé par le différentiel qui fait en sorte de ne rien gaspiller de la puissance quand on remet la gomme en sortie de virage. Mais c'est surtout parce que les ingénieurs Ford ont, comme à leur habitude, laissé un peu de mou dans la laisse du châssis.

En clair, un conducteur expérimenté, exigeant en matière de dynamisme, pourra profiter d'un comportement joueur, d'un train arrière qui accepte les provocations et les petites dérives. C'est ça qui fait sortir le Puma ST du lot. Mais ne vous y trompez pas: il n'a rien du kart qu'il vaut mieux réserver aux sorties sur circuit. Au quotidien, il reste très agréable. Son confort ferme n'est pas rédhibitoire, et c'est au final un véhicule à la fois familial et de récréation qu'on a dans les mains.

Un châssis étonnant pour ce type de carrosserie. C’est l’atout numéro un de ce Puma ST.


Consommation

Sur la fiche technique, la consommation est donnée pour 6,7 l/100 km selon les normes WLTP, et 155 g/km. En général, pour cause de poids relativement conséquent et de moindres performances aérodynamiques, les SUV peinent à s'approcher vraiment des chiffres officiels. Avec ses 1.358 kg et une assiette un peu plus basse que la moyenne des SUV, le Puma ST devrait assez bien s'en sortir. Et nous disons "devrait", car il faut bien l'avouer: nous n'en savons rien.

Durant nos quelques jours d'essais, nous n'avons pas pu nous empêcher de bousculer le Puma. Parfois un peu, parfois beaucoup. Nous ne l'avions que quelques jours, et nous entendions en profiter. Nos consos ont donc été… sportives. Et c’est peut-être déjà un bon indice de savoir que malgré cela, nous avons relevé une moyenne autour des 9 l/100 km. C'est mal… Puissent les inquisiteurs environnementaux nous pardonner!


Ford Puma ST, le budget

Le Ford Puma ST démarre à 30.800 euros. Difficile de comparer, puisqu'il n'a pas de concurrent. Nous dirions donc que pour un véhicule si polyvalent, qui remplit pleinement ses fonctions familiales, pourra en plus vous donner la banane au moindre petit morceau de route sinueuse et déserte, et dispose d'une belle liste d'équipements de série, ce n'est pas cher payé. Souvenez-vous aussi que nous le comparions en intro au Porsche Cayenne, en ce sens que c'est l'un des rares autres SUV vraiment sportifs. Du coup, c'est carrément donné, non?

Ah oui, relevons, une fois encore, la disproportion de traitement fiscal entre la Flandre et la Wallonie. Cette dernière considère uniquement la puissance (importante) de l'engin quand la première reconnaît que c'est un moteur efficace et plutôt respectueux des nouvelles règles en matière d'émissions. Résultat, presque 2.500 euros de TMC dans un cas et moins de 450 pour l'autre!

Ford
Injustement taxée en Wallonie et à Bruxelles.


Conclusion

Toute règle a son exception. Règle: il ne faut pas croire un constructeur qui vous dit que son SUV est sportif. Exception: sauf si ce constructeur s'appelle Porsche… ou Ford. Nous avons vraiment été séduits par cette voiture unique en son genre. Il faut en profiter car l’ambiance générale autour des autos dites "sportives" n’est clairement pas à l’optimisme. L’occasion ici de se faire encore plaisir pour un budget plutôt maîtrisé.


Fiche technique Puma ST

  • Moteur: 3 cyl, essence, turbo, 1.497 cm3; 200 ch - 320 Nm.
  • Transmission: aux roues avant
  • Boîte: manuelle 6 rapports
  • L/l/h (mm): 4.971/1.945/1.461
  • Poids à vide (kg): 1.358
  • Volume du coffre (l): 456 – 1.216
  • Réservoir (l): 45
  • 0 à 100 km/h (sec.): 6,7
  • Vitesse maxi (km/h): 220
  • Conso. mixte (l/100 km): 6,9
  • CO2 (g/km): 155
  • Prix (€): 30.800
  • TMC- Taxe circulation (Wal/Bxl/€): 2.478-245,39
  • TMC- Taxe circulation (Flandre/€): 444,93-213

Les atouts

  • Look expressif
  • Châssis vraiment dynamique
  • Moteur hargneux
  • Sensations présentes…

Les points faibles

  • … mais on préfère quand même la Fiesta ST
  • Ambiance intérieure ordinaire
  • Peu de confort sur mauvaise route