Image
Pour sa 5e génération, le nouveau Kia Sportage affirme plus que jamais les points forts de la marque: le design et l'électrification.


Depuis que le designer star Peter Schreyer (Audi TT et VW New Beetle entre autres) a pris la tête de Kia, la marque s'est positionnée sur le terrain du design. En voici encore une preuve avec le nouveau Sportage...

Kia Sportage
Durant notre essai, le design du nouveau Sportage a fait l'unanimité.


Génération après génération, les modèles ont en effet gagné un look de plus en plus séduisant aux yeux des Européens. Avec ce nouveau Sportage, on peut dire qu'un nouveau jalon est posé. En tout cas, pour nous, il marque de son empreinte et ressort du paysage automobile sans basculer vers le "too much". À en juger par les réactions de ceux que nous avons croisés, l'originalité du Kia fait mouche.


Qualité… de surface

L'habitacle du nouveau venu ne va pas aussi loin dans la créativité, mais n'est pas banal pour autant. Notamment dans les versions qui peuvent recevoir les deux écrans 12'' (un devant le conducteur et un au centre) positionnés côte à côte comme pour créér une dalle d'affichage ultra large. Entre cela et les quelques détails joliment dessinés, comme les ouïes de ventilation, l'ambiance est moderne et qualitative. Sur le plan technologique, le nouveau Kia Sportage place la barre haut, car l'équipement, en série ou en option, est très riche. Le système multimédia connecté est hyper complet, et on peut citer des choses inédites dans le segment, comme les phares LED matriciels (capables de masquer le flux lumineux des feux de route pour ne pas éblouir les autres usagers) ou la fonction permettant de garer le véhicule… à distance. Ça vole haut!

Tout en restant compact (à peine 3 cm de plus que son devancier), le nouveau Sportage progresse en habitabilité. À l'arrière, de grands adultes n'auront pas les genoux dans le dossier avant et le coffre progresse sensiblement, avec un volume minimal de 540 litres pour les versions Plug-in, et 591 litres pour les versions classiques.


Pour tout le monde

Car c'est l'autre force du Sportage: il ne fait l'impasse sur aucune motorisation. Essence 150 ch, diesel 130 ch (les deux étant aussi disponibles avec micro-hybridation 48V qui apporte ponctuellement 30 ch supplémentaires), hybride classique 230 ch et même hybride rechargeable 265 ch (quelque 50 km d'autonomie électrique), on trouvera ce qu’on cherche. Sur la route, le nouveau Kia Sportage fait preuve d'une rigueur… germanique. Les suspensions sont assez fermes, ce qui procure un comportement très sécurisant. Quant au moteur essence micro-hybride essayé, il s'est contenté d'une moyenne de 7,5 l/100 km. Honorable, mais pas sûr que la micro-hybridation soit un réel mieux par rapport à une motorisation classique, un peu moins chère. Le nouveau Sportage démarre à 30.990 euros.


Fiche technique Kia Sportage 1.6 T-GDi MHEV

  • Moteur : 4 cyl., essence, microhybride, 1.598 cm3; 150 (+30) ch - 250 (+15) Nm
  • Transmission : aux roues avant.
  • Boîte : auto double embrayage 7 rapports.
  • L/l/h (mm) : 4.515/1.865/1.645
  • Poids à vide (kg) : 1.505
  • Volume du coffre (l) : 562 – 1.751
  • Réservoir (l) : 52
  • 0 à 100 km/h (sec.) : 9,6
  • Vitesse maxi (km/h) : 189
  • Conso. mixte (l/100 km) : 6,3
  • CO2 (g/km) : 143
  • Prix (€) : 36.390


Les Plus

  • Design remarquable
  • Niveau technologique
  • Habitabilité, coffre
  • Catalogue mécanique complet

Les Moins

  • Amortissement plutôt ferme
  • Plastiques un peu "trompe-l'œil"
  • Micro-hybride guère intéressant
  • Sensations de conduite ordinaires