Image
Peugeot 208
10 décembre 2019

Malgré d'indiscutables qualités, la première 208 n’a pas connu le succès escompté. Avec cette 2e génération entièrement revue, le Lion espère un carton comparable à celui des 205 et 206. Le châssis, le confort et la nouvelle motorisation électrique ont été particulièrement appréciés par la rédaction.

 

En résumé, 30 secondes chrono!

Au sein du segment des "moyennes polyvalentes", la concurrence est extrême et il en faut des qualités pour espérer dépasser ses concurrents. Cette nouvelle 208, qui partage ses gènes avec la nouvelle Opel Corsa, mise sur deux axes: un confort de haut niveau et une offre de motorisations élargies dont l'électrique. Concernant le confort, c'est en tout cas un pari largement réussi, la nouvelle venue fait parfois mieux qu'une berline haut de gamme. On regrette quelques erreurs d'ergonomie et des places arrière peu exploitables mais, pour le reste, c'est un joli bébé.

Image
Peugeot 208

Le segment

Ce segment des compactes polyvalentes compte un nombre impressionnant de concurrents, pensez seulement aux VW Polo, Opel Corsa (même châssis), Renault Clio, Skoda Fabia, Seat Ibiza, Citroën C3 et bien d'autres encore. Face à la déferlante des SUV, voilà une catégorie qui se vend encore très bien, là où les budgets demeurent encore raisonnables.

Ce qui change

Pour tenter de redevenir la patronne du segment, Peugeot fait des choix assez radicaux. Pour le look, par exemple: alors que la nouvelle Renault Clio, rivale éternelle, ressemble comme deux gouttes d’eau à l’ancienne, la 208 se modernise très fortement. Nous aimons beaucoup le résultat, mais on peut imaginer que la nouvelle 208, à la fois jolie et très dynamique, puisse être trop agressive aux yeux de certains. C'est une histoire de goûts et de couleurs.

Image
Peugeot 208

À l'intérieur

Image
Peugeot 208

On peut aussi se demander s'il est très judicieux d'avoir choisi pour l'éclairage du tableau de bord ce vert très "années 80", qui nous rappelle les montres à quartz de notre jeunesse. En revanche, excellente idée que cet affichage 3D, qui met en surimpression les infos considérées comme les plus importantes. Inspirée de l'aviation militaire, cette technologie réduirait de 0,5 seconde le temps de lecture du conducteur. L’écran multimédia central est légèrement tourné vers le conducteur, ce qui permet de l’utiliser plus facilement en roulant et c’est une bonne chose dans la 208 car, comme toujours chez Peugeot et Citroën, beaucoup trop de commandes passent obligatoirement par ce fameux écran, à commencer par les réglages de températures. L’habitacle est très qualitatif pour cette catégorie, les espaces de rangement sont nombreux et bien conçus, et si l'habitabilité généreuse promise par Peugeot laisse sur sa faim un occupant d'1,90 m, le coffre est par contre dans la bonne moyenne, avec un volume de 310 litres. Seule condition peu pratique, il faut se passer de la roue de secours et l'on sait que les kits de réparations, en général, ne sont pas toujours efficaces surtout avec un trou béant dans le pneu... Dans ce cas, Touring vous sera très utile.

Image
Peugeot 208

         

Image
Peugeot 208

Motorisations élargies et une 100 % électrique

A son lancement, la Peugeot 208 est proposée avec un panel de motorisations essence 1.2l 75 ch, 100 ch, ou 130 ch, en boîte manuelle ou automatique, ainsi qu'avec le 1.5l diesel de 100 ch. Des moteurs qui répondent tous aux normes de dépollution les plus strictes. Mais la vraie nouveauté, c'est l'arrivée dans la gamme d'une version électrique, baptisée e-208. Celle-ci est animée par un moteur de 136 ch alimenté par une batterie lithium-Ion qui promet jusqu'à 340 km d'autonomie réelle (cycle WLTP).

Image
Peugeot 208

Pour ne pas tomber en panne de batteries

Une batterie qui pourra en outre être chargée sur les bornes publiques à forte puissance, jusqu'à 100 kW. De quoi regagner jusqu'à 80 % de l'autonomie en une demi-heure. La charge pourra également se faire à domicile sur une prise classique ou - plus intéressant- sur une "Wallbox" pour réduire le temps de charge complet à 5 h 15. Pour convaincre les acheteurs, Peugeot proposera un package d'assistance complet incluant notamment un Trip-Planner, facilitant la planification des longs trajets via la navigation connectée, ou encore un Mobility Pass, permettant de disposer d'un véhicule de location en fonction de ses besoins. Bien vu.

Image
Peugeot 208

Sur la route, un confort inédit

Concernant les essais des moteurs thermiques, nous avons commencé par une version que plus personne ne veut, à tort selon nous: le 1.5 diesel de 100 ch, qui s’avère vraiment très agréable. Sa boîte 6 est sans reproches, et son insonorisation très correcte. Quant à la tenue de route, elle est vraiment très efficace, avec, comme pour toutes les 208, une très bonne tenue de cap sur autoroute, un ESP n’intervenant ni trop tôt ni trop fort, une direction très précise et des freins efficaces et faciles à doser. Nous enchaînons avec la version essence 1.2 turbo 130 ch, qui présente en plus un soupçon de vie dans le train arrière. La 130 ch reçoit en série une boîte auto double embrayage 8 rapports (une première dans ce segment selon Peugeot) assez agréable, bien que pas aussi rapide qu'une DSG de chez VW. Enfin, un dernier très bon point, peut-être le plus impressionnant d’ailleurs, concerne le confort des sièges et des suspensions. Vraiment digne d’une catégorie supérieure, et pouvant même en remontrer à certaines grandes routières allemandes.

Image
Peugeot 208

En conclusion

Peugeot a gardé un immense savoir-faire en matière de confort routier! Pour nous, c'est clairement "le" plus de cette découverte. Une "moyenne polyvalente" qui est aussi confortable qu'une grosse berline, cela fait partie du cahier des charges de beaucoup d'acheteurs. Sans honte, nous avons aussi beaucoup apprécié le diesel mais, il faut être honnête, on ne voit pas comment le défendre (surtout dans cette catégorie) à moins d'effectuer plus de 25-30.000 km/an... hors des villes. La version électrique? Intéressante dans le cadre d'une utilisation quotidienne en ville mais avec toutes les nuances habituelles: le prix et la difficulté de recharger au quotidien si vous ne disposez pas d'un point de recharge personnel. Ceci dit, avec toutes ses qualités, il ne nous étonnerait pas que cette nouvelle 208 puisse renouer avec le succès de son arrière-grand-mère la 205.

Fiche Technique

Peugeot 208 1.2 Puretech 100

Moteur: 4 cyl, turbo essence, 1.199 cm3; 110 ch – 205 Nm

Transmission aux roues avant

Boîte manuelle 5 rapports

L/l/h (mm): 4.055/1.765/1.430

Poids à vide (kg): 1.090

Volume du coffre (l): 309 – 1.004

Réservoir (l): 44

0 à 100 km/h (sec.): 9,9

Vitesse maxi (km/h): 188

Conso mixte (l/100 km): 5,6

CO2 (g/km): 126

Prix: de 14.378 € à 34.602 €

Les "Plus"

Confort

Tenue de route efficace

Style dynamique et intérieur qualitatif

Mécaniques modernes

Les "moins"

Ergonomie perfectible

Habitabilité arrière peu généreuse

Tenue de route un peu trop sage

Vidéo

Je partage ce contenu
18 mars 2020

Mobilité, voyages, ce que le coronavirus change

La crise du coronavirus implique de profonds changements dans notre quotidien. En tant qu’acteur majeur de la mobilité et du secteur du tourisme, Touring tente de vous informer et de vous conseiller sur l’évolution de la situation. Retrouvez ici les nouvelles récentes sur l’épidémie et son impact sur vos déplacements et vos voyages.

16 mars 2020

Voiture neuve ou d'occasion?

Vous avez du temps et de l'argent? Préférez une voiture neuve sous garantie. Si au contraire vous avez besoin d'urgence d'un véhicule et que votre budget est serré, choisissez l'occasion. En voici tous les avantages et inconvénients.