Image
Zero SRS

Zero règne actuellement sur le segment des motos électriques, dans un marché où les moteurs non thermiques prennent de l’importance. Avec la SR/F 2019, les Américains avaient déjà fait un grand bond en avant. Cette année, ils mettent la barre plus haut avec la SR/S, la version carénée de la moto électrique la plus emblématique du marché.

Accélération fulgurante

La moto électrique présente des avantages qui séduiront surtout les personnes sensibles à la cause environnementale, mais le motard lambda saura aussi apprécier certaines de ses caractéristiques. Par exemple, cette machine est une véritable fusée. Franchement, sans compter la SR/F lancée l'année passée, nous n'avions jamais essayé de moto si véloce à l'accélération que cette Zero. Elle décoiffe vraiment. On arrive presque à faire exploser le compteur en un rien de temps. À chaque sprint, nous avons facilement dépassé de 40 km/h la vitesse que nous avions l’impression d’avoir atteinte. Car la SR/S est évidemment silencieuse. On entend bien le ronronnement des pneus et de la courroie de transmission, mais pour le reste, c’est surtout le bruit du vent. Il arrive donc parfois qu’on roule plus vite qu’on le pense.

Image
Zero SR/S

 

Partie cycle de haut vol

En tout cas, la partie cycle de la SR/S est taillée pour tirer parti du moteur électrique. Cela vient d’une suspension Showa entièrement réglable à l'avant et à l'arrière, et du cadre offrant un bon équilibre entre rigidité et confort. L'assise a été bien étudiée. Les freins sont corrects: pas incroyablement bons, mais pas médiocres non plus. Pour ce qui est des composants électriques et électroniques, c’est le top: tableau de bord, éclairage LED, programmation du système d’exploitation, etc.
 

Image
Zero SR/S

 

Pas de rapports à passer

Avec la SR/S, on peut adopter une conduite tranquille sans passer les rapports, mais aussi s'adonner à une conduite très sportive. La garde au sol est également très appréciable. Lors de l’essai sur route, nous avons atteint des vitesses en virage identiques à celles d’autres motos sportives. Le freinage est différent, car on ne peut pas rétrograder pour profiter du frein moteur et il n'y a pas non plus de transfert de liquide vers l’avant. Résultat: un comportement au freinage stable et neutre. Le système ABS peut être désactivé. Dans ce cas, un petit coup de frein arrière permet d’incliner la moto dans les virages. Autre avantage: cela fait crisser les pneus et c’est un peu bruyant, mais un tel style de conduite ne fait pas vraiment honneur à la SR/S. Cette moto est destinée à une conduite confortable et sportive, pas à drifter ou faire de la glisse.

 

Image
Zero SR/S

 

Modes de conduite

Le tableau de bord est clair et donne toutes les informations possibles. Les informations les plus essentielles sont la vitesse et l'autonomie restante, qui varie selon le mode choisi. Le choix du mode est également aisé et intuitif: Eco (puissance limitée et vitesse maximale limitée à 120 km/h), Rain, Street, Sport et un mode à définir.

 

Image
Zero SR/S

 

Autonomie accrue

Si vous envisagez l’achat de cette moto, il peut être utile de prendre en compte certains aspects. Son autonomie oscille entre 140 et 320 km. Cette limite minimale en particulier est sensiblement supérieure à celle de la version naked. Cela s’explique simplement par le carénage aérodynamique (mis au point à l'aide des technologies astronautiques), qui permet de fendre l'air bien plus efficacement. On gagne ainsi 13% d'autonomie sur autoroute. La marge entre les autonomies minimale et maximale est bien plus faible avec les moteurs à combustion. Beaucoup verront la conduite silencieuse comme un avantage; d'autres regretteront peut-être de ne pas avoir le vrombissement d’un quatre temps, mais pour être honnête, on s'habitue très vite à cette particularité.

 

Image
Zero SR/S

 

Recharge

Le SR/S est compatible avec les bornes de recharge de type 2 en mode de recharge standard. Grâce aux options de recharge les plus rapides de Zero Motorcycles, on peut recharger 10 fois plus vite que sur une prise secteur ordinaire. Une heure suffit pour une recharge à 95%. Ça, c’est vraiment sympa. Certes, on paie un supplément pour les chargeurs rapides de 6 kW en option. Avec le chargeur dont était équipée notre moto, nous rechargions 50% de la batterie en une heure et demie. Cela suffit pour recharger la SR/S au travail ou durant la nuit, mais pas quand on fait une halte d’une demi-heure à une terrasse. Cela dit, ce chargeur permet quand même de ‘faire l’appoint’ lors d’une brève halte.

 

Image
Zero SR/S

 

Coût d'entretien

Le prix de la SR/S n’est pas encore connu. Ce qu’on sait déjà, c’est qu’elle coûte moins cher à l’usage qu’une moto ‘classique’ équipée d’un moteur à combustion. Plus d’entretiens et pas de bougies, d’huile, de chaînes de distribution, d’embrayage ou de filtres à air à remplacer.

Sur le plan des performances, la Zero SR/S est tout simplement exceptionnelle. Il ne fait aucun doute qu'il s'agit de la moto électrique de série la plus polyvalente de tous les temps. Plus polyvalente même que son quasi-homonyme la SR/F, car elle offre un avantage supplémentaire sur autoroute. La SR/S bénéficie aussi d’une partie cycle permettant d’exploiter tout son potentiel sportif. 230 km, c’est une autonomie réaliste en utilisation mixte sur autoroute et sur routes secondaires.

 

Image
Zero SR/S

 

Niveau supérieur

Le mérite de Zero avec le SR/S est de relever le niveau de la conduite en moto électrique. Le carénage a ses avantages supplémentaires sur autoroute, mais il permet aussi à Zero de proposer désormais une véritable routière sportive dans sa gamme. Cette catégorie peut traditionnellement compter sur une foule d'amateurs. Nous sommes curieux de voir combien d'entre eux se laisseront tenter par les atouts de la SR/S.

Image
Zero SR_S

 

Caractéristiques techniques Zero SR/S

Moteur
Type: moteur électrique
Cylindrée: s/o
Puissance maximale: 110 cv
Couple maximal: 190 Nm
Transmission: transmission directe
Transmission finale: courroie

Partie cycle
Cadre: berceau tubulaire acier
Fourche: inversée à cartouche Showa 43 mm, réglable
Suspension arrière: monoamortisseur Showa, réglable
Freins avant: doubles disques 282 mm avec étriers 4 pistons à montage radial
Freins arrière: disque de 245 mm avec étrier à double piston
Roue avant: 17 pouces
Roue arrière: 17 pouces

Dimensions
Empattement: 1.445 mm
Hauteur de selle: 825 mm
Poids tous pleins faits: 236 kg
Autonomie annoncée de max. 320 km

Je partage ce contenu