Image
Prévenir et détecter les maladies courantes à l'étranger
Pour votre corps, le changement d’environnement est parfois une épreuve! Voici comment faire face aux maladies quand vous êtes à l’étranger.

Les maladies les plus courantes

 

  • La tourista est la maladie la plus courante des vacanciers. Elle est aussi appelée la "diarrhée du voyageur" et se soigne facilement dans la plupart des cas… même s’il faudra quelques jours pour vous en remettre.
  • L’hépatite A est une maladie virale qui s’attaque au foie. Dans les cas les plus bénins, elle passe inaperçue. D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les symptômes de l’hépatite A sont une fièvre, un mauvais état général, une perte d’appétit, des diarrhées, des nausées, une gêne abdominale, des urines foncées et une ictère (coloration jaune de la peau et du blanc des yeux). Ces symptomes peuvent parfois durer plusieurs mois.
  • La fièvre typhoïde est causée par des bactéries qui contaminent l’eau et la nourriture. Elle se caractérise notamment par une température élevée et des problèmes digestifs. La traiter requiert une hospitalisation. Faites particulièrement attention dans les pays d’Afrique du Nord et en Inde.

 

Comment les prévenir?

 

Ces trois premières maladies se transmettent par l’eau et par l’alimentation: dans les pays lointains, évitez la viande et les légumes crus, et ne buvez que de l’eau en bouteille qu’on aura décapsulée devant vous. Evitez également les glaçons dans votre boisson si vous n’êtes pas certain de leur provenance. Il existe un vaccin contre l’hépatite A et la fièvre typhoïde: renseignez-vous auprès de votre médecin pour savoir s’il convient de vous protéger.

  • L’insolation et les coups de soleil ne sont pas des maladies, mais peuvent sérieusement gâcher votre séjour. En trois ans, le nombre d’appels à l’assistance Touring pour des insolations a doublé. Tous deux surviennent lorsque vous êtes resté trop longtemps exposé au soleil. Faites particulièrement attention à l’insolation, qui provoque des maux de tête et des nausées parfois violentes.
  • Pensez à limiter votre temps d’exposition au soleil, en particulier durant les heures les plus chaudes. Enduisez-vous de crème solaire et portez un couvre-chef. Et n’oubliez pas que les vêtements laissent passer une partie du rayonnement solaire.

 

Attention aux tiques!

 

Pas besoin de rejoindre des destinations lointaines pour être confronté aux maladies dangereuses. Ainsi, les tiques, ces petits parasites présents dans les hautes herbes et les sous-bois d’Europe (Allemagne, Suisse, Autriche, France…), ne sont pas seulement ennuyeuses lorsqu’elles vous mordent et s’accrochent à vous. La tique véhicule en effet deux maladies dangereuses.

  • La maladie de Lyme est une maladie bactérienne. Elle peut affecter plusieurs organes. Même s’il existe un traitement, cette maladie reste difficile à la fois à diagnostiquer et à traiter. Elle évolue par plusieurs stades, et le premier stade ne présente pas nécessairement de symptômes. Si elle est repérée à temps, un traitement aux antibiotiques peut s’avérer efficace.
  • l’encéphalite à tiques est une maladie en général bénigne, qui se manifeste par un état grippal, mais peut parfois attaquer le système nerveux. Elle est surtout présente en Europe centrale.

Être mordu par une tique ne signifie pas forcément que vous aurez une de ces maladies, mais il y a un risque.

Comment les prévenir?

  • Lorsque vous vous promenez dans la nature, il est conseillé de porter des vêtements couvrants, voire de vous enduire de produit répulsif.
  • De retour de promenade, vérifiez toujours que vous n’avez pas de tiques accrochées sur le corps. Si c’est le cas, enlevez-les précautionneusement avec une pince à épiler (sans pincer le corps) ou un tire-tique disponible en pharmacie. Désinfectez ensuite la zone de la piqûre et marquez-la au feutre indélébile. Vous pourrez ainsi surveiller si des rougeurs apparaissent par la suite, ce qui peut indiquer une infection à la maladie de Lyme.

Les deux maladies "voyagent" dans le système digestif des tiques, et non dans leur salive. Voilà d’ailleurs pourquoi il ne faut pas presser le corps de la tique en l’enlevant. Il faut plusieurs heures, voire plusieurs jours pour que les agents infectieux voyagent dans la plaie depuis le système nerveux. Vous disposez donc amplement du temps nécessaire pour enlever la tique avec les précautions requises.

 

Médicaments: soyez prévoyants

 

Certains médicaments vendus en Belgique ne sont pas commercialisés dans d’autres pays, ou portent un autre nom. Pour éviter les mauvaises surprises, en particulier dans les destinations lointaines, emportez votre pharmacie de voyage avec vous.

  • Médicaments contre la toux et gouttes pour le nez
  • Aspirines
  • Médicaments contre la diarrhée et les problèmes digestifs
  • Crèmes contre les coups de soleil et crème solaire
  • Répulsifs contre les insectes et crèmes contre les piqûres, bleus et entorses.
  • Une trousse de premiers secours (pansements, désinfectant, bandages)

Pour éviter les coups de soleil et l’insolation: protégez votre peau avec de la crème solaire adaptée et évitez de vous exposer entre midi et 16h. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter. Nous vous aiderons à composer votre pharmacie de voyage. En cas de besoin, Touring vous envoie des médicaments par la poste depuis la Belgique. Attention, Touring ne fait jamais de diagnostic médical via la ligne médicale.

 

Protégez les plus jeunes

 

Les enfants sont plus faibles que nous face aux maladies. Faites attention à la nourriture que vous leur donnez, surtout dans les pays lointains, et prévoyez des médicaments adaptés à leur âge. En effet, beaucoup de médicaments ne peuvent pas être administrés aux enfants. Demandez conseil à votre médecin avant de partir en vacances.

 

Derniers conseils

 

Avant de partir en voyage, préparez-vous. Si vous restez au sein de l’Union européenne, n’oubliez pas de demander la carte Européenne d’Assurance Maladie, gratuite dans votre mutuelle. Mais attention, cette mutuelle n’offre qu’une protection limitée. Pour être couvert à 100 %, mieux vaut prendre une couverture assistance voyage. Si vous avez plus de questions, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone via 02/286.33.84 ou par email via [email protected] .

Je partage ce contenu