Image
Renault Kaptur
12 décembre 2019

Le Renault Captur fait partie des ténors de son segment. Aujourd'hui il est entièrement renouvelé pour continuer à charmer dans la catégorie très occupée des SUV citadins. A-t-il toujours les arguments pour vous convaincre?

Image
Renault Captur

En résumé, 30 secondes chrono!

Au cœur de la famille des SUV compacts, le Captur tient le rôle de pionnier. Quasi seul à ses débuts en 2013, il affronte aujourd'hui une bonne vingtaine de concurrents directs. Pour affronter pareil bataillon, Renault n'a eu d'autre choix que de grimper en gamme. D'abord en soignant le look - premier élément déclencheur d'achat - ensuite en misant sur une meilleure qualité perçue dans l'habitacle. Un pari qui semble réussi mais il faudra attendre pour voir si la clientèle habituelle de ce type d'auto est prête à mettre la main au portefeuille. La nouvelle venue affiche, en effet, des tarifs en hausse sensible.

Image
Renault Captur

Le segment

Le Renault Captur, vous le connaissez plutôt bien. En effet, dans son segment, celui des petits SUV, il a toujours été leader de sa catégorie. Ce citadin qui, rappelons-le, repose sur la Clio, bénéficie donc d'une certaine notoriété. De plus, en Belgique, pays de la voiture de société s’il en est, le Captur est vendu à plus de 6 clients sur 10 en tant que voiture privée. Quasi-pionnier dans son segment, il affronte désormais une concurrence féroce, car beaucoup de marques s'y sont mises: Peugeot 2008, Nissan Juke, Seat Arona, VW T-Cross et un tas d'autres encore.

Image
Renault Captur

Ce qui change

Pour sa 2e génération, le Captur fait (beaucoup) mieux dans tous les domaines. Pour commencer, il a bien soigné sa plastique. Il a pris du muscle, sa face avant est, selon nous, plus charismatique et puis, son postérieur est atypique avec ses nouveaux feux en C. Dans les rues d’Athènes, là où nous l’avons testé, il a fait sensation, surtout dans les yeux des propriétaires de Captur de 1re génération! Basé sur la nouvelle plateforme du groupe (Renault Nissan Mitsu), il partage toujours ses gènes avec la Clio et le cousin Juke. Il est 11 cm plus long que le précédent dont 2 cm pour l'empattement (distance entre les essieux), ce qui profite à l'habitabilité.

À l'intérieur

Image
Renault Captur

Dans l’habitacle, la métamorphose est bien plus importante encore. Il faut dire qu’à bord de l’ancienne génération, les plastiques durs étaient nombreux. Renault a revu sa copie avec de nombreux plastiques moussés, ce qui rend l’intérieur du Captur beaucoup plus soigné. Les aspects pratiques ont été améliorés. Ainsi le "tiroir-boîte à gants" demeure tandis que les espaces de rangement se multiplient. En optant pour la boîte auto EDC à 7 rapports, vous aurez même droit à une console flottante qui permet de ranger de nombreux objets. Comme le Captur a gagné 11 cm en longueur, le coffre en profite avec une capacité de 536 litres (+8 1), référence du segment. De plus, la banquette arrière coulisse sur 18 cm pour dégager encore plus d’espace si nécessaire. Deux bémols: la poignée pour faire coulisser cette banquette à partir du coffre est mal positionnée et fait perdre quelques cm³. Et puis la banquette coulisse d'un seul tenant ce qui limite la possibilité de moduler l'ensemble. Mais, à ce niveau, personne ne fait mieux dans le segment.

Image
Renault Captur
Image
Renaukt Captur

Les moteurs

Nous l’avons testé avec le 1.3 essence de 130 ch sous le capot. Ce moteur se montre silencieux, très polyvalent et surtout, il a consommé ce que Renault nous avait annoncé, soit 6,2 l/100 km. Il sera également proposé avec 155 ch pour ceux qui recherchent les performances ultimes. En entrée de gamme, dès 17.975 €, il faudra compter sur un petit 3-cylindres turbo 1.0 de 100 ch, que nous n’avons pas pu essayer. Renault maintient aussi un moteur diesel: le 1.5 dCi de 115 ch. Mais dès 2020, une révolution arrivera sur le marché: une déclinaison hybride rechargeable (essence + électricité). Renault promet une autonomie électrique de 45 km grâce à sa batterie de 9,8 kW.

Image
Renault Captur

Sur la route

Le Captur a également bien mûri de ce côté. La commande de boîte manuelle est mieux calibrée, tout comme la direction. Il y a également un mieux du côté de l’amortissement même si, c'est vrai, il n’est pas encore le roi en la matière. Par contre, pour son segment, le Captur se montre généreux en matière d'équipements de sécurité. Nous n'en ferons pas la liste ici, tous les accessoires connus (freinage d'urgence, maintien de ligne, etc.) sont disponibles en série ou en option. Soulignons cependant la présence en option de la conduite semi-automatisée pour les embouteillages, du maintien de voie et du régulateur de vitesse actif... Mais il faudra toujours tenir les mains sur le volant, c'est la loi!

Image
Renault Captur

Budget

Si le prix d'accès, près de 18.000 € tout de même, paraît plutôt raisonnable, la hausse en qualité perçue à l'intérieur se retrouve dans la facture finale. Pour vous donner une idée, notre modèle de milieu de gamme affichait 25.275 € mais l’addition peut monter à 29.375 € en finition luxe Initiale Paris, avec toutes les dernières assistances à la conduite disponibles sur ce marché. Comme dans tous les autres exemples opposant la berline et le "SUV crossover", il faut reconnaître que les constructeurs profitent du look attrayant et de quelques astuces pratiques pour faire grimper l'addition!

En conclusion

Renault a fait de l’excellent boulot pour que le Captur continue à mener son segment. Il attend la concurrence (Peugeot 2008, notamment) de pied ferme avec des arguments de poids. Son look en est un, l'ancien plaisait, celui-ci devrait lui emboîter le pas. Surtout il monte en gamme et en praticité. Reste évidemment le prix à payer pour bénéficier de ces atouts. Il nous tarde enfin d'essayer la version hybride qui devrait apporter un attrait supplémentaire au SUV urbain marqué du losange.

Image
Renault Captur

Fiche technique

Renault Captur Intens 1.3 TCe 130

Moteur: 4 cylindres à injection directe et indirecte d'essence; 1.333 cm3; 130 ch – 240 Nm

Transmission aux roues avant

Boîte manuelle 6 rapports

L/l/h (mm): 4.227/1.797/1.576

Poids à vide (kg): 1.234

Volume du coffre (l): 536

Réservoir (l): 48

0 à 100 km/h (sec.): 10,6

V-max (km/h): 195

Prix: 17.975 € à 29.375 €

 

Les "plus"

Qualité des matériaux en nets progrès

Sobriété du 1.3 TCe

Version plug-in très prometteuse

Volume de coffre et banquette arrière coulissante

Les "moins"

Poignée banquette coulissante (coffre)

Sièges de la finition Initiale Paris

Prix en hausse

 

Vidéos

 

 

 

Je partage ce contenu
2 avril 2020

5 conseils pour une maison saine

Aujourd'hui, nous passons plus de temps à l'intérieur qu'à l'extérieur et cela a des conséquences sur l'air qu'on y respire. Pour rester en bonne santé, veillez à ce que votre maison soit saine. Voici 5 conseils et un conseil en bonus pour vous remonter le moral.