Image
salon-motos

Fidèles à la tradition annuelle, les grands importateurs de motos sont au Heysel pour présenter leur gamme au public, en particulier les nouveautés. Si vous passez par les palais 8 et 9, cela ne vous échappera pas: les constructeurs témoignent d'une nouvelle énergie. Les modèles classiques évoluent dans leur forme. Les "naked bikes" affichent des performances étourdissantes. Et les sportives montrent des velléités de grand retour. 

Honda CRF1100L Africa Twin

L'Africa Twin de Honda a entamé une nouvelle vie en 2016. Après une actualisation deux ans plus tard, l'aventurière du premier constructeur mondial revient en 2020 dans une version en progrès général. Un vrai défi, car l'Africa Twin jouissait déjà d'une excellente réputation. Plus de cylindrée, plus de puissance, un équipement encore plus complet et une partie cycle affûtée: à tous égards, la machine entend surpasser les variantes qui l'ont précédée. S'il faut en croire les premiers essais, Big Red y parvient avec brio. La version Adventure Sports est devenue une luxueuse enduro de voyage, tandis que l'exécution standard se distingue par son potentiel hors-piste. À 17.499 euros, la nouvelle Honda se montre très compétitive dans sa catégorie.

Image
Honda

Zero SR/F

Sur le marché actuel, la SR/F de Zero Motorcycles incarne LA moto électrique. La marque américaine est une pionnière des engins à propulsion électrique, et domine encore la concurrence. Avec 110 ch et 190 Nm de couple, la sportive fait mieux que n'importe quelle autre "naked bike". Et sur la Zero, pas besoin de monter les vitesses. Ni de s'inquiéter de l'entretien du moteur. Si vous avez envie de brûler de la gomme dans un silence étonnant, vous êtes à la bonne adresse. Sur le réseau secondaire, la SR/F vous emmène à 250 km de chez vous si vous faites un peu attention. Sur autoroute, comptez une bonne moitié de cette distance. La version Premium possède un chargeur rapide avec lequel 3 heures suffisent pour recharger une batterie vide. Grâce à la prime fédérale de 3.000 euros, le summum de la moto électrique ne vous coûtera guère plus de 20.000 euros.

Image
Zero SRF

Yamaha Tracer 700

Bloc modifié, nouvelle ligne réussie: pour 2020, la Yamaha Tracer évolue prudemment. Elle reste propulsée par le moteur Crossplane de 689 cc avec ordre d'allumage à 270°. En 2020, les paramètres d'injection changent et l'allumage présente des améliorations. On note aussi la présence d'un nouvel échappement, grâce auquel le bloc est conforme Euro 5. La Yamaha de milieu de gamme, une moto très polyvalente, proposée à un prix abordable, était déjà particulièrement populaire. Les améliorations techniques et esthétiques ne démentiront pas ce succès.

Image
Yamaha

KTM 1290 Super Duke R

Avec 177 ch et surtout un couple de 140 Nm, cette imposante supernaked autrichienne de 1301 cc affiche autant de potentiel que le modèle précédent, tout en facilitant la conduite.

Aux dires de KTM, la nouvelle 1290 Super Duke R est à la fois plus puissante et plus légère. Plus légère, d'accord; quant à la puissance supplémentaire, elle n'est pas au rendez-vous. Cela dit, le rapport poids-puissance progresse naturellement. Le caractère de la moto est aussi plus facile à maîtriser grâce à la nouvelle électronique et aux améliorations internes du bloc. Le prix n'est pas encore connu. Et les couleurs? Vous avez le choix entre le noir et une très belle combinaison orange-bleu.

Image
KTM

Kawasaki Z900

Ces dernières années, la Kawasaki Z900 dominait le marché des naked. Le public appréciait la vivacité du moteur, une ligne originale et un prix soigneusement étudié. En 2020, Kawasaki propose une Z encore améliorée. La Z900 arbore notamment un nouveau stylisme, un châssis revu ainsi que des réglages d'injection et de suspension redéfinis. Sur le plan de l'équipement, la Z900 progresse encore. Parmi les nouvelles fonctionnalités, citons le contrôle de traction, les modes de conduite intégrés, l'écran TFT couleur, la connectivité Bluetooth avec un smartphone, l'éclairage à LED, ainsi qu'un nouvel avatar de l'esthétique Sugomi de la marque. Le prix ? 9.599 euros. Autrement dit, Kawa parvient à rester sous la barre magique des 10.000 euros.

Image
Kawasaki

BMW F 900 XR et F 900 R

La BMW F 900 R, en progrès sous tous rapports, succède à la naked F 800 R, tandis que la nouvelle F 900 XR combine voyage et adrénaline. Excellentes performances, position de conduite droite, design efficace: les allemandes ont tout du best-seller potentiel.

Si la F 900 R est une pure roadster, la 900 XR penche du côté de la sport tourer moyenne.

Un moteur de 900 cc, c'est beaucoup pour un gabarit moyen, mais le positionnement est cohérent. On trouve en effet dans la gamme BMW des roadsters plus lourdes, ainsi qu'une S 1000 XR entièrement revue et plus lourde elle aussi. Les nouvelles 900 sont donc bien des "moyennes" au sens BMW. Les prix le confirment : 8.800 euros pour la F 900 R et 11.450 euros pour la XR. Des tarifs plutôt abordables pour une BMW.

Image
BMW 900 XR

Harley-Davidson Pan America

La Pan America incarne la vision de la moto d'aventure selon Harley-Davidson. Mais c'est surtout une première pour la célèbre marque de Milwaukee, qui s'est toujours tenue à bonne distance de l'adventure, que ce soit récemment ou dans un passé plus lointain. Les Américains entendent tirer parti de la Pan America pour se ménager une part du gâteau dans cette catégorie prisée. Comme la LiveWire électrique, la Pan America est conçue pour séduire un nouveau public. Sur le plan esthétique, la nouvelle Harley se distingue en tout cas de ses concurrentes. Attendons les premiers essais pour savoir si les performances sont à la hauteur des attentes. Quoi qu'il en soit, la Pan America est une des motos qui suscitent le plus de commentaires à la veille de la nouvelle année.

Image
Harley Davidson

Aprilia RS660

Aprilia se sert de la RS 660 pour transposer la technologie course sur la voie publique. Plutôt qu'un bloc d'un litre aussi cher que sophistiqué, nous avons affaire à un twin de gabarit moyen, à un prix abordable compte tenu d'une belle puissance et d'une panoplie de technologies de pointe. Fort de 100 ch, le bicylindre Aprilia est un moteur de sport léger qui se destine surtout à la route, mais qui n'hésitera pas à s'exprimer sur circuit. À Noale, la RS 660 est considérée comme la première représentante d'une nouvelle génération. Les initiales RS ne laissent planer aucun doute: la nouvelle venue s'inscrit clairement dans la lignée des fameuses sportives du constructeur italien.

Image
Aprilia

Triumph Rocket 3 R et GT

La Triumph Rocket célèbre cette année son quinzième anniversaire. Pour l'occasion, le constructeur britannique propose une toute nouvelle version. L'engin est équipé du plus gros moteur de série au monde: un 2500 cc développant non moins de 221 Nm. La machine est commercialisée en deux variantes. La R est une puissante roadster avec un couple sans équivalent dans le monde, tandis que la GT fait plutôt figure de cruiser décontractée.
Sur les deux modèles, la cylindrée atteint 2.500 cc, ce qui explique la montagne de couple - 221 Nm - et la puissance de 167 ch. Pour cette édition anniversaire, Triumph a réduit le poids de 40 kg, rien de moins. À l'arrière, on trouve un imposant pneumatique de 240 mm et une suspension réglable. Ajoutons à cela un phare LED et un package électronique très complet. Si la Rocket n'est pas une moto comme les autres, elle rivalise avec les meilleures en termes d'équipement et de sécurité.

Image
Triumph


 

MV Agusta Brutale 1000 RR

MV Agusta se lance résolument dans la mêlée des naked bikes ultrapuissantes annoncées pour 2020. La nouvelle Brutale RR défie la Ducati V4 Streetfighter. Autrement dit, la Brutale 1000 RR (qui perpétue la série Oro inaugurée en 2018) produira non moins de 205 ch pour un poids de 186 kg (à sec). La Brutale 1000 RR va très loin à bon nombre d'égards. Le plaisir est de retour.

MV revendique une vitesse de pointe de plus de 300 km/h. Exactement ce dont nous avons besoin sur une naked. Les quatre modes de conduite et les excellents freins sont là pour maîtriser le déferlement de puissance. Quant à la suspension semi-active Öhlins, elle garantit le bon amortissement dans toutes les conditions.

Image
MV Agusta Brutale

Lisez aussi notre article sur la législation et fiscalité des motos et scooters électriques.   

Texte: MotoMedia

Photos: Importateurs

Je partage ce contenu