Image
Nos conseils pour que les enfants puissent se rendre à l'école en toute sécurité. Que ce soit à pied, à vélo ou en voiture.

Chaque jour, des milliers denfants se rendent et reviennent de l’école à pied, à vélo, en voiture... Quel que soit leur mode de déplacement, voici quelques conseils pour que leurs trajets se passent en toute sécurité. Et des conseils aux automobilistes pour mieux tenir compte des enfants dans la circulation.

Comment nos enfants vont-ils à l'école? Selon une enquête de l’institut Vias, la marche à pied reste le moyen de transport principal des jeunes Wallons (37%) et Bruxellois (44%) de 10-14 ans pour se rendre à l’école.

En Flandre, en revanche, les jeunes utilisent plutôt le vélo (28%). En Wallonie, ils ne sont que 3% et à Bruxelles, 10% à utiliser la petite reine. Les transports en commun sont davantage utilisés par les jeunes Wallons (24%) que par les Bruxellois (17%) et les Flamands (16%). Enfin, en Wallonie, ils sont 25,4 % à être conduits à l’école en voiture, contre 15,1 % à Bruxelles et 14,1 % en Flandre.

Quelle que soit la manière dont un enfant se rend ou est amené à l'école, il a droit à un environnement sûr. À cette fin, tous les acteurs de la circulation peuvent apporter leur contribution.

à vélo sur le chemin de l'école
Se rendre à l’école à vélo demande une attention accrue dans le trafic. © www.winora.de | pd-f.de


A vélo à l’école: 10 conseils de sécurité

  1. Assurez-vous que votre enfant a les aptitudes suffisantes pour rouler à vélo dans la circulation. Arrive-t-il à regarder derrière lui et à lever le bras tout en conservant sa trajectoire? Evalue-t-il correctement les distances et la vitesses des véhicules? Est-il conscient des dangers?
  2. Le chemin le plus rapide ou le plus court pour se rendre à l'école n'est pas toujours le plus sûr. Choisissez un itinéraire qui évite les routes encombrées et les carrefours dangereux.
  3. Entraînez votre enfant à communiquer avec les automobilistes. Montrez-lui comment établir un contact visuel avec les conducteurs pour s'assurer d’être vu, et comment tendre le bras pour indiquer vers où on va.
  4. Prenez le temps de parcourir le chemin de l'école avec votre enfant, de préférence en portant son sac à dos ou son cartable. Même si votre enfant fréquente toujours la même école que l'année dernière, les conditions de circulation peuvent avoir changé. Montrez-lui les points dangereux tels que les sorties de garages et les intersections très fréquentées.
  5. Faites contrôler le vélo de votre enfant ou réservez un entretien de vélo à domicile auprès de Touring (service disponible dans certaines provinces). Pour s’assurer que tout est en parfait état, faites vérifier les freins, les feux et les pneus.
  6. Le casque de vélo n'est pas obligatoire, mais il protège le cerveau vulnérable des enfants en cas d'accident. Choisissez un casque portant l’homologation CE EN-1080 et assurez-vous qu'il est bien ajusté. Une couleur voyante permet aussi aux autres usagers de la route de repérer plus rapidement votre enfant.
  7. Assurez-vous que votre enfant est toujours bien visible dans le trafic, quelles que soient les conditions météorologiques. Un gilet fluorescent est un investissement simple mais efficace.
  8. Le vélo lui-même doit être bien visible. Prévoyez des feux de vélo fonctionnant sur batterie ; ils resteront allumés même lorsque le vélo est à l'arrêt.
  9. Un téléphone portable peut s'avérer utile pour votre enfant en cas d'urgence sur la route ou simplement pour envoyer un message à la maison à l'arrivée à l'école.
  10. Les enfants de moins de 10 ans sont toujours autorisés à rouler à vélo sur le trottoir ou l'accotement. Cette règle ne s'applique pas aux adultes qui les accompagnent: ils doivent emprunter la piste cyclable ou la chaussée.
Enfant roulant en trottinette
Avec une trottinette non motorisée, les enfants peuvent rouler sur le trottoir . © Florian Schuh / pd-f.de


La trottinette électrique, pour qui?

Depuis le 1er juillet 2022, les règles concernant les trottinettes électriques ont changé. Les trottinettes électriques et les engins de déplacement motorisés tels que les mono-roues ou les skateboards électriques sont interdits aux enfants de moins de 16 ans. Les plus jeunes ne peuvent donc utiliser qu'une trottinette classique propulsée avec le pied. Ce faisant, ils tombent sous la réglementation relative aux piétons et sont autorisés à circuler sur le trottoir.

À partir de 16 ans, les jeunes peuvent utiliser une trottinette électrique. En tant que conducteurs de trottinettes motorisées, ils sont assimilés à des cyclistes et n'ont donc pas le droit de rouler sur le trottoir.

Il est interdit de transporter des passagers sur une trottinette électrique. Ainsi, un adulte n'a pas le droit d'emmener un enfant sur sa trottinette électrique.

© Sebastian Hofer / pd-f.de


A pied à l
’école: 5 conseils de sécurité

  1. Un itinéraire sûr: cherchez un chemin avec des trottoirs ou des accotements praticables et larges, et de préférence des passages pour piétons protégés. Faites le trajet avec votre enfant pour l'exercer et attirez son attention sur les dangers de la circulation.
  2. Traverser: les jeunes enfants sont plus rapidement surpris par le trafic venant de gauche ou de droite. Apprenez-lui à regarder de tous les côtés avant de traverser et insistez pour qu'il ne coure jamais quand il traverse. Si vous habitez en ville, expliquez-lui que les trams ont toujours priorité.
  3. Donner l’exemple: les enfants apprennent beaucoup en imitant le comportement des adultes. Montrez le bon exemple en empruntant les passages piétons et en attendant que le feu pour piétons devienne vert.
  4. Marcher du côté des maisons: apprenez à l'enfant à marcher du côté des maisons et à faire attention aux voitures qui peuvent sortir d'un garage en marche arrière.
  5. La visibilité est primordiale: ce n'est pas parce que l’enfant voit une voiture que le conducteur, lui, a vu l’enfant. Veillez à ce que votre enfant soit bien visible dans l'obscurité en lui faisant porter des vêtements clairs et des accessoires réfléchissants.


A l
’école en voiture: 10 conseils de sécurité

En tant qu'automobiliste, il est essentiel de redoubler de prudence à proximité des écoles. Voici quelques conseils importants à garder à l'esprit lorsque vous emmenez vos enfants à l'école, ou que vous roulez à proximité d'une école.

  1. Anticipez les réactions. Les jeunes enfants ne peuvent pas encore évaluer correctement la vitesse et la distance de freinage. Leurs réactions sont impulsives et parfois imprévisibles. Soyez attentif et ralentissez immédiatement si vous remarquez un enfant sur la route.
  2. Modérez votre vitesse. Aux abords des écoles, la vitesse est limitée à 30 km/h. Gardez le pied au-dessus du frein lorsque vous approchez d'une école. Il faut parfois freiner brusquement pour assurer la sécurité des enfants.
  3. Gardez vos distances avec les cyclistes. Lorsque vous dépassez un cycliste vous devez respecter une distance d'au moins 1 mètre. En dehors des agglomérations, cette distance est d'au moins 1,5 mètre. Cela permet au cycliste de faire un écart si nécessaire. En effet, les enfants peuvent avoir peur si une voiture s'approche trop près d'eux.
  4. Ne vous garez pas en double file, ni sur les ralentisseurs, les pistes cyclables ou les trottoirs, même pour un arrêt de courte durée. Un mauvais stationnement crée des situations dangereuses aux abords des écoles.
  5. Veillez à ce que les passages pour piétons soient toujours dégagés et garez-vous à au moins cinq mètres en-deçà de ceux-ci.
  6. Respectez le code de la route. Les enfants peuvent avoir du mal à faire face aux comportements inattendus des adultes.
  7. Attention aux cyclistes. Avant de descendre de votre véhicule ou de laisser sortir vos passagers, assurer qu'aucun cycliste ne s'approche. Ne vous fiez pas à vos rétroviseurs: regardez bien par-dessus votre épaule.
  8. Si vous tournez à droite à un carrefour, n'oubliez pas que les cyclistes qui vont tout droit ont la priorité. Il en va de même pour les piétons qui traversent la rue.
  9. Ne dépassez pas un bus ou un tram à l'arrêt. Des enfants pourraient être en train de traverser la chaussée devant le bus ou le tram et ne sont alors pas visibles.
  10. Soyez indulgent. Les enfants sont des enfants et font des erreurs. C'est au conducteur adulte d'en tenir compte.