Image
Golf 8

C'est toujours un événement majeur du petit monde automobile: VW lance la Golf de huitième génération qui, comme ses devancières, servira de référence à tout un segment. Voici les nouvelles normes qu'installe le mètre étalon des compactes.

Image
Glof 8

En résumé, 30 secondes chrono!

Comme à son habitude, la Golf ne cherche pas la révolution esthétique. Elle évolue juste ce qu'il faut pour que le changement de génération soit perceptible par les plus profanes. Avec son tableau de bord entièrement digitalisé et des équipements dernier cri, elle parvient à mêler une certaine tradition - cette voiture a 45 ans d'histoire derrière elle - à une modernité bien pensée. Au volant, ni super fun, ni follement luxueuse, ni confortable comme une limousine, la Golf, c'est la normalité élevée au rang d'art. Pas de version 100 % électrique au programme mais une large palette de blocs thermiques dont des versions hybrides. Les prix, pas encore officiels, démarreront autour des 20.000 €.

Image
Golf 8

Le segment

C'est l'une des voitures préférées des Belges, celle qui trône en haut des ventes, tous segments confondus, depuis des années. Pourtant, malgré tout, depuis 1974, la plus célèbre des autos familiales aura su évoluer avec son temps. Et heureusement d'ailleurs car la concurrence dans ce segment (le plus représenté en Belgique) est féroce. Citons, sans être exhaustif: Opel Astra, Renault Mégane, Skoda Octavia, Peugeot 308, Kia Ceed, Hyundai i30, Seat Leon et même les premium allemands Mercedes A, BMW 1 et Audi A3... Que du beau monde. Notez enfin que la version break devrait être reconduite, mais qu'il n'y aura plus de 3 portes au catalogue.

Image
Golf 8

Ce qui change

Image
Golf 8

Ceux - rares sans doute - qui rêvaient d'un design novateur en sont pour leurs frais: la Golf 8e du nom n'a jamais autant ressemblé à toutes ses précédentes éditions. Elle évolue juste ce qu'il faut pour que le changement de génération soit perceptible, tout en conservant son allure de référence rassurante, fonctionnelle et polyvalente. Outre que l'auto est reconnaissable entre toutes, des éléments attirent comme les feux avant (équipés d'office de leds) qui s'étirent sur les flancs, la calandre fine, les prises d'air dans le bouclier avant. De profil, le fameux montant arrière en virgule a contribué à la légende de ce modèle. L'arrière est, lui aussi, typique même s'il a été travaillé au niveau des blocs optiques (leds également) et de l'encadrement du hayon. Point de vue dimensions, peu de changements: 4,28 mètres de long (+ 1 cm) pour un empattement de 2,63 mètres.

Digitalisation

Image
Golf 8

La surprise est plus conséquente une fois à bord. La digitalisation poursuit sa marche forcée et cette 8e génération de la Golf reprend les dernières technologies en la matière. Les deux écrans numériques seront en série, dont le central qui affiche 8,5 pouces de large (10,25 en option). A noter que le "head up display" (option) s'affiche en 3D comme flottant entre le tableau de bord et le pare-brise. Bel effet. Et VW nous promet un festival d'autres prestations. Car la nouvelle Golf sera connectée: avec le monde, l'infrastructure et les véhicules qui l'entourent. Un système en particulier, appelé Car2X, permet une interaction avec les véhicules environnants ou les feux de signalisation. Prévenir de son arrivée à un carrefour pour anticiper un freinage, gérer sa vitesse en fonction de la signalisation routière, toutes actions qui pourront être gérées par le système embarqué dans la Golf. Il faudra encore, évidemment, que les villes soient équipées ainsi que les voitures environnantes. Pas pour demain mais, au moins, la Golf 8 est prête. Bien sûr, on trouve déjà certains de ces éléments dans d'autres compactes, mais voici en quoi la Golf établit une norme. Primo, tout ceci est en série, dès la version de base. Secundo, cet environnement digital reste simple à utiliser, clair, pratique, ergonomique. Pas besoin de s'y acclimater pendant une semaine, on est immédiatement en terrain conquis.

À l'intérieur

Image
Golf 8

Comme les dimensions de la Golf 8 sont presque celles de la Golf 7, l'habitabilité est identique avec un bel espace pour 4 adultes, la cinquième place centrale étant, comme toujours moins confortable. Le coffre reste aussi à la mesure exacte de l'ancienne, soit de 380 litres. Dans la moyenne du segment, ni plus ni moins. Ici aussi la Golf joue la carte de l'auto moyenne par excellence.

Image
Golf 8

Les moteurs

Lancée durant le Salon de Bruxelles, la Golf sera dans un premier temps proposée avec 2 versions du 1.5 TSI (130 et 150 ch) et 2 versions du 2.0 TDI (115 et 150 ch). Le diesel n'est pas mort mais les mesures de moindre pollution sont passées par là et seul le nouveau bloc VW 2.0 litres subsistera. En 115 et 150 ch qui profiteront de la nouvelle double injection d'Adblue, ce qui permettra d'abaisser notoirement le niveau de NOx et de particules fines. Pour les versions hybrides, notons la plug-in de 204 et 245 ch pour la version GTE. Avec le 1.4 TSi, le moteur électrique et les batteries, VW promet des consommations revues à la baisse et une cinquantaine de km sur le seul mode électrique. Comme sur les autres produits du groupe, une version mild hybrid (48 Volts) permettra de moins consommer grâce à la gestion parfaite entre moteurs thermique et électrique. Point de version électrique au programme puisque ce rôle sera dévolu à l'ID3 et à sa plateforme spécifique. Il y aura encore d'autres versions comme le 1.0 TSI 95 ch, 2 versions GTI, une Golf R, une 1.5 TGI (gaz naturel) ou encore un diesel performant avec la GTD.

Sur la route

Par rapport à sa devancière, la Golf 8 a bien sûr bénéficié de nombreuses améliorations au niveau des suspensions et de la direction, ce qui doit profiter au confort et au dynamisme. Mais sincèrement, sur la route, elle ne met ni l'un ni l'autre particulièrement en avant. Et c'est parfait, car c'est précisément ce qu'on attend d'une Golf. Comme avant, mais en mieux, elle affiche un comportement d'une rigueur irréprochable, une tenue de route hyper rassurante dont les limites ont été un peu repoussées et quand elles sont atteintes, la voiture est prévenante.

Image
Golf 8

Budget

À l'heure de rédiger ces lignes, toutes les consos et émissions WLTP ne sont pas encore connues, et les prix belges ne sont pas définis. On sait toutefois que VW évoque un prix de base inférieur à 20.000 €, et qu'une Golf Life de deuxième niveau 1.5 TSI 130 ch est facturée en Allemagne 27.500 €. Dans ce segment ultra-concurrentiel, les tarifs des uns et des autres sont très proches. La Golf n'est évidemment pas la moins chère et fait payer si l'on monte en dotation mais, c'est bien connu, c'est une des voitures les plus faciles à bien revendre. Elle est même parfois surcotée quand on voit certaines annonces de propriétaires/vendeurs très gourmands. Mais que voulez-vous, "c'est une Golf".

Image
Golf 8

En conclusion

Ils nous épateront toujours chez VW. Comme à chaque présentation de la nouvelle Golf, nous répétons que si rien ne change... tout change. Les amateurs du genre adoreront cette 8e saison qui offre à la fois un mélange de tradition et de modernité. Le produit référence de chez VW est une réussite et les petits défauts détectés ça et là ne nous empêchent pas de reconnaître la réussite du projet. Nous sommes impatients de pouvoir essayer les versions hybrides et plug-in qui devraient offrir une nouvelle dimension à la reine des familiales compactes.

Image
Golf 8

Fiche technique

VW Golf 1.5 TSI 130 ch

Moteur: 4 cyl., turbo essence, 1.498 cm3; 130 ch – 250 Nm.

Transmission aux roues avant

Boîte manuelle 6 rapports

L/l/h (mm): 4.284/1.789/1.456

Poids à vide (kg): N.C

Volume du coffre (l): 380 – 1.297

Réservoir (l): N.C.

0 à 100 km/h (sec.): 9,2

Vitesse maxi (km/h): 214

Conso mixte (l/100 km): 5,3

CO2 (g/km): 121

Prix: 27.510 € (Prix allemand)

Les "plus"

Environnement digital facile à vivre

Comportement rassurant

Consos bien maîtrisées

La référence

Les "moins"

Boîte manuelle 6 un peu longue

Évolutions techniques timides

GPS perfectible

Trop classique pour certains

Vidéo:

 

 

Je partage ce contenu