Image
aéroport
Le baromètre des vacances 2017: tendances, préoccupations et influence du terrorisme sur le choix de votre destination de voyage.

Jusqu'il y a quelques années, il était impensable que le terrorisme joue un rôle dans le choix des destinations de vacances. Les voyageurs gardaient à l'œil les régions en guerre ou instables. Mais aujourd'hui, pour 17 % des sondés le terrorisme est un nouveau facteur dont il faut tenir compte. A cause de cela - mais aussi en raison du climat politique actuel - la Turquie a un score particulièrement faible dans le baromètre annuel des destinations de vacances. 3 % à peine des voyageurs vont chercher le soleil en Turquie cette année.

L'Europe d'abord

La destination la plus populaire reste Chypre (38 %) suivie très vite par les destinations de plage classiques (37 %). 22 % de nos sondés recherchent le calme de la nature tandis que 21 % préfèrent un circuit en voiture. 20 % des vacanciers restent loin des côtes et préfèrent explorer l'intérieur du pays. Seuls 16 % optent pour des vacances culturelles.

En termes de destinations de vacances, le Belge reste principalement en Europe (91 %). 3 % d'entre eux partent en Amérique du Nord et 3 % en Asie. En Europe, c'est la France qui occupe la première place avec 57 %, suivie de l'Espagne avec 28 %, les Pays-Bas (27 %), l'Allemagne (21 %) et l'Italie (18 %). Comme cité plus haut, la Turquie n'obtient que 3 %. La Grèce qui score à 4 % seulement a, elle aussi, beaucoup perdu de sa popularité.

Qui réserve en ligne?

56 % des sondés réservent hôtel et train ou ticket d'avion sur Internet. Environ 28 % se rendent dans une agence de voyage classique ou chez un tour-opérateur. Etonnant: pour les 65 plus c'est moitié-moitié sur Internet ou en agence de voyage. Ce sont – sans surprise – les 18-34 ans qui réservent le plus (66 %) en ligne.

Nos préoccupations

43 % des sondés s'inquiètent d'être malades à l'étranger, 40 % ont peur d'avoir un accident et 39 % craignent le mauvais temps. Frappant: les vacanciers les plus âgés craignent moins une goutte de pluie ou des nuages. Environ 39 % des voyageurs ont également peur d'être volés – et comme cité plus haut – 17 % d'entre eux craignent le terrorisme.

Mal assure!

19 % des 65 plus interrogés lors de l'enquête indiquent avoir déjà eu recours à un fournisseur d'assistance, et 17 % disent avoir déjà dû annuler leur voyage ou l'ont prématurément interrompu. Ce n'est donc pas un hasard si 85 % des 65 plus ont une assurance voyage contre à peine 51 % des 18-34 ans. Frappant: les jeunes choisissent le plus souvent une formule individuelle.

L'enquête met également en lumière qu'environ 62 % des sondés ne sont pas intéressés par une assurance bagages. Environ 2 personnes sur 5 ne souhaitent pas d'assurance annulation ni d'assistance dépannage à l'étranger. En bref: de nombreux Belges ont tendance à croire que la probabilité de catastrophes à l'étranger est faible. Cependant, cette étude montre que les problèmes en vacances sont relativement fréquents.

Image
barometre

Je partage ce contenu