Image
Côntroler ces pneus
6 décembre 2018

Les pneus sont essentiels pour votre sécurité, cela vous en êtes conscient. Mais comment être certain qu'ils sont en bon état, et surtout, comment les épargner au fil des kilomètres? Voici les quatre causes les plus fréquentes d'usure de vos pneus…

 

Nous avons déjà eu ici l'occasion de vous parler des pneus. Faisons cette fois le point sur les petits défauts qui peuvent altérer la qualité de votre pneu et la manière de les repérer.


 

Première étape: préparer le contrôle

Pour pouvoir vérifier correctement l’état de vos pneus, placez la voiture bien à plat soit à l'extérieur — pleine lumière — ou dans un garage bien éclairé. Tirez le frein à main. Pour les roues avant, braquez à fond, dans un sens puis dans l'autre. Vous pourrez ainsi observer les flancs et la bande de roulement. Passons en revue les différents dégâts possibles…

Profondeur insuffisante des sculptures

Nous sommes dans le cas d'une usure "classique". Tout dépend évidemment de leur usage, mais vos pneus se dégraderont au fil des kilomètres. Jusqu'où? La loi prescrit une profondeur de profil minimale de 1,6 mm. Les constructeurs ont d’ailleurs placé des témoins d'usure qui se présentent sous la forme de petits blocs en caoutchouc de 1,6 mm de haut dans les rainures principales. Tant que la sculpture de vos pneus est plus haute que ces témoins, tout va bien. Une fois qu’elle arrive à leur hauteur, vous devez impérativement remplacer vos pneus.

Cela dit, par sécurité, nous vous recommandons une profondeur minimale de 4 mm pour les pneus d'hiver et de 3 mm pour les pneus d’été. Il existe de petites jauges de profondeur disponibles dans le commerce: elles vous permettront de mesurer vous-même l’usure des pneus.

La fuite lente

Un de vos pneus perd lentement de la pression et s’affaisse alors que les autres pneus restent impeccablement gonflés? Les causes de ces fuites lentes sont multiples: un clou ou une vis dans la bande de roulement ou sur le flanc, un choc au niveau de la jante, une valve défectueuse, une gomme trop vieille qui commence à craqueler.

Les chocs et les coupures

Hernies, boursouflures, entailles, il existe de nombreuses possibilités pour blesser un pneu. En les examinant avec attention, vous remarquerez rapidement ces "défauts". Et il faudra les prendre en compte, car il y a urgence. Un pneu abîmé de la sorte risque la déchirure et/ou l'éclatement. Et celui-ci arrivera au plus mauvais moment: à vitesse élevée ou sous de fortes sollicitations.

L'usure inégale

Nous parlons ici de l’usure de la bande de roulement, la partie de votre pneu en contact avec la route — celle où vous trouverez les sculptures. Plusieurs cas existent, chacun avec sa propre cause.

Si l'usure se situe:

  • Au centre de la bande de roulement, il s'agit probablement d'un surgonflage.
  • Sur les côtés de la bande de roulement, là il faut envisager le sousgonflage.
  • Sur le seul côté extérieur de la bande de roulement, c'est probablement une question de "pinçage": vos roues sont trop inclinées, et vous devez passer au garage faire un contrôle de la géométrie.
  • Sur le seul côté intérieur: il s’agit probablement d’un problème de parallélisme, auquel un contrôle de la géométrie permettra de remédier.
  • Des creux et bosses tout au long de la bande de roulement: les amortisseurs sont sans doute en cause, faites-les vérifier.
  • Un "plat" très localisé au centre de la bande de roulement. Sans doute un freinage trop intensif.

Vous voilà maintenant à même d’identifier les causes de l’usure ou des dégâts à vos pneus. N’hésitez pas à les vérifier souvent: les pneus sont un des éléments essentiels de votre sécurité!

Je partage ce contenu
18 mars 2020

Mobilité, voyages, ce que le coronavirus change

La crise du coronavirus implique de profonds changements dans notre quotidien. En tant qu’acteur majeur de la mobilité et du secteur du tourisme, Touring tente de vous informer et de vous conseiller sur l’évolution de la situation. Retrouvez ici les nouvelles récentes sur l’épidémie et son impact sur vos déplacements et vos voyages.