Image

Le contrôle technique est une étape obligatoire pour les véhicule de plus de quatre ans...Mais pas que! Il existe de nombreuses règles qu'il faut respecter.

Qui doit passer au contrôle technique et quand? Voici un petit rappel de vos obligations en la matière. Et quelques précisions comme , par exemple, la convocation qui n'est pas une obligation légale! On vous explique tout...

Contrôle technique
Une obligation qui peut être une source de stress !


Le contrôle technique joue un rôle essentiel: il permet de vérifier que tous les véhicules qui circulent sur nos routes sont en bon état. C'est important pour vous, pour vos passagers, mais aussi pour les autres usagers de la route.

En effet, un véhicule perd chaque année un peu de ses capacités: freins, suspensions… C'est l'usure normale et un entretien régulier permet normalement de conserver votre voiture en bon état. Mais, avec le temps, des éléments essentiels peuvent devenir défectueux sans que vous vous en aperceviez: seul un contrôle approfondi permettra de détecter ces problèmes.


Contrôle technique au quatrième anniversaire

Pour une voiture achetée neuve, la loi impose un premier contrôle technique au quatrième anniversaire. Et une visite chaque année suivante.

Une convocation vous sera envoyée... mais ces n'est pas une obligation!

En principe, l'administration se chargera de vous le rappeler par l'intermédiaire des deux sociétés de contrôle technique actives en Wallonie: l'AIBV ou Autosécurité. Et via le Goca en Flandre. MAIS vous devez savoir qu'il ne s'agit pas d'une obligation légale! Il est donc de la responsabilité du propriétaire du véhicule de s'assurer que son véhicule passe le contrôle technique dans les délais requis.


Pour éviter toute méprise

Assurez-vous que vos coordonnées, notamment votre adresse postale, sont correctes dans les registres de l'organisme de contrôle technique. Des erreurs dans les informations personnelles peuvent entraîner des problèmes de communication. Et ce, à chaque fois que vous changez d’adresse.

Consultez le site web de l'organisme, certains proposent des services en ligne où vous pouvez vérifier la date du prochain contrôle prévu pour votre véhicule en utilisant votre numéro de plaque d'immatriculation et le numéro de châssis. Il est aussi possible de s'inscrire pour recevoir des alertes numériques (mail ou sms) de rappel. Ceci vous évitera les inconvénients de la convocation papier non reçue ou égarée.

Bref, si vous êtes conscient que le contrôle technique de votre véhicule est dû, ne tardez pas à planifier un rendez-vous, même si vous n'avez pas reçu de convocation officielle.


Choix libre du lieu de contrôle

Bien que la convocation mentionne un centre de contrôle technique, vous êtes libre de choisir n'importe quel centre, partout sur notre territoire. En tout cas pour le premier contrôle! Parce que si votre véhicule est recalé, une revisite au contrôle technique doit être effectuée dans la même station, afin de vérifier que les défectuosités constatées ont été réparées. Si vous tenez néanmoins à passer le contrôle ailleurs, un nouveau contrôle complet sera réalisé et facturé.


Une récompense pour les bons élèves?

Saviez-vous que la périodicité entre deux visites peut être étendue à deux ans? Pour cela, vous devez remplir certaines conditions:

  • Vous avez reçu un certificat vert, sans limitation de la validité normale, lors du dernier contrôle périodique.
  • Votre véhicule doit avoir un kilométrage inférieur à 100.000 kilomètres.
  • Vous l’avez présenté à temps au dernier contrôle.
  • Le véhicule a maximum 6 ans.
  • Si le véhicule tracte une remorque, la masse maximale autorisée de celle-ci ne doit pas dépasser 750 kg.

Notez enfin que pour les véhicules affectés au transport rémunéré de personnes, à l'enseignement de la conduite automobile et à la location avec chauffeur, la périodicité est toujours de 6 mois, sans exception possible.

Contrôle technique
Moins de 100.000 km? Vous pourriez bénéficier d’un bonus temps pour passer au contrôle technique!


Le contrôle non périodique

A côté du contrôle technique périodique dont nous venons de parler, il existe le "non périodique". Ici pas d'échéance obligatoire, il s'inscrit dans un cadre plus général. Par exemple, la revente de votre véhicule. Sans ce contrôle, le véhicule ne pourra pas être immatriculé au nom d'un nouveau propriétaire.

A noter: Le contrôle occasion n’est pas requis dans le cas d’un transfert de véhicule et de plaque d’immatriculation entre époux, cohabitants légaux ou de parents à enfants. Autres exemples qui justifient le passage au contrôle technique: la remise en circulation après un accident ou suite à la demande des forces de l'ordre.


Les cas particuliers

Parmi les nombreux cas particuliers de véhicules qui doivent se présenter au contrôle technique, ceux-ci pourraient vous intéresser. Vous trouverez plus d’informations en suivant les liens ci-dessous:

Ce genre de véhicules est soumis à des règles assez strictes liées au contrôle technique


Combien ça coûte?

Le prix d'une visite dépend de la région où vous effectuez le contrôle technique, du type de véhicule, de son utilisation mais aussi des éventuelles pénalités en cas de retard.

Les listes détaillées des tarifs du contrôle technique (y compris les indemnités dues aux retards) dans les trois régions se trouvent ci-dessous:


Recalé au contrôle technique: que faire?

Votre véhicule a été recalé lors du contrôle? Vous devrez repasser la visite dans un délai de 15 jours, sauf si le centre vous délivre un certificat avec interdiction de circulation. Dans ce cas, vous ne pourrez effectuer que le déplacement entre le centre de contrôle et votre domicile ou un garage de votre choix.

Si vous n'êtes pas d'accord avec la décision du centre de contrôle: adressez-vous d'abord au responsable et à la direction du centre. Si cela ne suffit pas, adressez-vous à la Région où le véhicule a été contrôlé.


Fin de la polémique pour le filtre à particules

Depuis le 1er juillet 2022, un nouveau test du filtre à particules des véhicules diesel (y compris ceux qui équipent les PHEV) est entré en vigueur. Mais il a créé la polémique, en Flandre surtout où, selon les chiffres de GOCA, 12% des véhicules diesel Euro 5 et Euro 6 ont été recalés en raison d’un taux trop élevé de particules fines rejetées.

À l’époque, de nombreux propriétaires dont le véhicule avait obtenu un carton rouge en Flandre l’ont repassé en Wallonie, où les centres se montraient moins stricts. D’autant que les propriétaires ne disposaient que d’un délai de 14 jours pour mettre en ordre leur véhicule et le repasser au contrôle. Un délai impossible à tenir pour effectuer les vérifications et mises en conformité nécessaires auprès d’un atelier agréé.

Contrôle technique


Les autorités du pays se sont donc mises d’accord pour que les véhicules non conformes reçoivent quand même une carte verte leur permettant de circuler librement sur la route, mais avec une obligation de faire vérifier et réparer le véhicule d’ici la prochaine visite au contrôle périodique. Ce régime transitoire était d’application pour les véhicules qui passaient le contrôle avant le 1er décembre 2023.

Depuis, la situation est revenue à la normale: avec moins de 250.000 particules par centimètre cube (ppm), le véhicule reçoit une carte verte. Entre 250.000 et 1 million de particules: une carte verte, mais avec une obligation de mise en conformité dans les 2 ans. Au-delà de 1 million, c’est la carte rouge avec l'obligation de réparer (ou remplacer) le filtre en question. Et, bien entendu, de représenter le véhicule au contrôle technique dans un délai de 14 jours.


D'autres questions?

Contactez nos spécialistes par téléphone au 02/286.33.84 ou par email à touringinfo@touring.be .

A lire aussi: nos conseils pour bien préparer sa voiture avant le contrôle technique

Découvrez nos voitures d'occasion sur Touring CarSelect

Péages en France

Image
Frankrijk tolwegen

En France, la plupart des autoroutes sont à péage. Quel est le moyen le plus simple de payer et comment les tarifs sont-ils calculés?