Image
Envie d'une randonnée à vélo le long de la côte belge? Faites-en une escapade de plusieurs jours et suivez notre itinéraire de Knokke à La Panne.

Longer la côte belge à vélo? Rien de plus facile pour les cyclistes bien entraînés… ou assistés d’un moteur électrique. Cela dit, rouler à vélo électrique n’en reste pas moins sportif et bénéfique pour la condition physique. De même que l’air vivifiant de la mer. Alors, qu’attendez-vous?

Rouler à vélo le long de la mer est une activité prisée. Depuis l’avènement du vélo électrique, plus besoin de se limiter à de modestes boucles. Vous vous rendez au littoral dans les semaines qui viennent? Découvrez-le à vélo! Si vous n’avez de porte-vélo sur votre voiture, sachez que vous trouverez partout à la Côte des vélos à louer, électriques ou classiques. Vous manquez d’expérience? Aucun souci, car le terrain est plat. Même si le vent peut souffler fortement de face.


Pédaler le long de la côte
Le vent souffle trop de face? Arrêtez-vous de temps en temps pour reprendre votre souffle.


Nous avons décidé de pédaler du nord au sud, de Knokke à La Panne. Notre itinéraire passe d’un point-nœud à l’autre, mais rien ne vous oblige à respecter ces points-noeuds. Il suffit de suivre la côte, sur des pistes cyclables aménagées pour pédaler en toute sécurité. Attention: notre itinéraire traverse des villes côtières où il est parfois moins confortable de circuler à vélo les jours d’affluence. Mais il est bon de découvrir de beaux endroits, ne fût-ce que pour se reposer les mollets en terrasse.


Suivre notre itinéraire

Nous démarrons au centre d’accueil des visiteurs du Zwin, destination par excellence pour les amoureux de la nature. Profitez-en pour y découvrir une exposition.

Nous mettons directement le cap sur la côte. Nous évitons le trafic sur la Kustlaan et ne relions la plage qu’à hauteur de la plage Albert. Nous traversons Duinbergen et Heist avant de nous confronter au port maritime de Zeebruges. Le complexe portuaire offre une vision impressionnante pour les amateurs de grands bateaux, mais le traverser ne prend pas très longtemps, surtout si vous aimez la sensation du vent dans les cheveux.


Port de plaisance Blankenberge
Le port de plaisance de Blankenberge.


A Blankenberge, vous pouvez suivre la digue, mais c’est déconseillé quand il y a du monde, même si une piste cyclable est aménagée parallèlement à la digue (attention: la promenade est réservée aux piétons). Nous préférons faire un petit tour dans le bourg et longer le port de plaisance pour ensuite pédaler le long des dunes jusqu’à Wenduine.

À Wenduine, nous passons à côté de la deuxième plus haute dune de la côte où trône le Spioenkop et quittons la localité pour pédaler le long des dunes boisées (Duinbossen) jusqu’au Coq. Là aussi, nous évitons le tronçon qui longe la plage pour emprunter le Driftweg en direction de Bredene, où l’on se rapproche à nouveau de la plage.

Un peu plus loin, nous marquons une courte pause à hauteur du Fort Napoléon à Ostende et reposons nos jambes à bord du bac gratuit qui relie le Visserskaai à l’Oosteroever.


la plage d'Ostende
La plage d’Ostende et le casino en arrière-plan.


Après la traversée, nous pédalons le long de la digue pour pouvoir admirer le casino et les impressionnantes Galeries Royales. Nous continuons de suivre la plage vers Mariakerke, pour longer ensuite les vestiges du mur de l’Atlantique à Raversijde.


Raversijde mur de l'Atlantique
Les vestiges du mur de l’Atlantique à Raversijde.


Nous ne quittons plus la côte jusqu’à la sortie de Middelkerke et ne nous éloignons de la plage qu’à Westende. Attention: le tronçon entre Mariakerke et Westende est aussi très venteux. Soyez prêt à pédaler dur si vous n’avez pas le vent dans le dos. Et qui dit vent prédominant, dit aussi sable sur la piste cyclable. Prenez garde de ne pas glisser!


Passage suivant: Lombardsijde et navette vers Nieuport. Après avoir dépassé Nieuport, la ligne d’arrivée est en vue. Mais ne vous y trompez pas: il y a beaucoup de choses à voir à Ostdunkerke-les-Bains, Coxyde ou Saint-Idesbald. À moins que votre intention soit de pédaler d’une seule traite du nord au sud…


Et pour le retour?

Lorsque vous arrivez à La Panne, vous avez déjà 74 km dans les jambes. Ce qui est tout juste la capacité d’autonomie d’un vélo électrique moyen. Refaire tout le trajet en sens inverse? Pas évident pour tout le monde... Vous avez deux options: emporter une batterie de rechange ou revenir en tram.

Bon à savoir: le vélo n’est autorisé que pendant une heure maximum à bord d’un tram, moyennant un supplément de 2 euros en sus du ticket. Et on ne peut embarquer avec son vélo que s’il y a de la place. Bref, mieux vaut éviter les week-ends (bondés) si vous avez l’intention de faire une partie du trajet en tram.


Curiosités à voir en route

Impossible de dresser ici un aperçu exhaustif de tous les lieux d’intérêt. Si vous prévoyez des pauses sans savoir encore exactement ce que vous voulez visiter, commencez par consulter les sites que nous renseignons dans cet article et puisez-y l’inspiration. Vous pourrez aussi glaner des idées auprès des offices du tourisme de chaque station balnéaire.

Le phare de Wenduine
Le phare de Wenduine.

Notre conseil? Cette année, il y aura de l’art contemporain à admirer dans chacune des dix stations balnéaires de la côte, avec la triennale Beaufort 21. La 7e édition de la triennale se pose à nouveau pour la première fois depuis longtemps à Blankenberge. Pour cette édition, 21 nouvelles œuvres viendront s’ajouter à l’impressionnante collection permanente. Beaufort se prolonge exceptionnellement cette année jusqu’au 7 novembre. Le meilleur moyen d’aller facilement d’une œuvre à l’autre? Le vélo, évidemment!