Image
Gudereit ET-13 evo Pinion
Le Gudereit ET-13 evo Pinion est un vélo de randonnée épatant: il combine un moteur arrière, une boîte de vitesses innovante et une transmission par courroie. Mais cette combinaison peu habituelle assure-t-elle également une bonne expérience de la conduite à vélo?



Si la marque Gudereit n’est pas très connue chez nous, elle jouit toutefois d’une solide réputation en Allemagne. Cette entreprise familiale fondée en 1949 par Kurt Gudereit allie tradition et innovation technologique.


Dans les années 1990, Gudereit a été l’un des premiers fabricants à développer des vélos de randonnée sportifs et confortables au design attrayant. Ces vélos, l’entreprise les propose également en version électrique aujourd’hui: la gamme ET (electric trekking).


Le dernier-né de la famille est l’épatant ET-13. Épatant, car il conjugue trois technologies innovantes : une boîte de vitesses Pinion, un moteur arrière Neodrives et une courroie de transmission en fibre de carbone. Cette configuration peu courante a toutefois sa raison d’être sur un vélo de randonnée.


Principales caractéristiques du Gudereit ET-13

  • Vélo électrique de randonnée de 27 kg
  • Batterie amovible de 13,8 Ah – 500 Wh, autonomie supérieure à 100 km
  • Moteur arrière 36 V 250 W avec capteur d’effort
  • Boîte de vitesses Pinion C1.12
  • Transmission par courroie dentée
  • Prix : 4.999 euros


Passage des vitesses tout en souplesse

La pièce la moins connue de l’ET-13 est probablement le dispositif Pinion C1.12 que l’on peut décrire comme une boîte de vitesses pour vélo. Ce dispositif a été conçu par deux ingénieurs de Porsche qui, pour leur deux-roues, rêvaient d’une boîte de vitesses aussi pratique que celles des automobiles, sans avoir à se soucier des chaînes et des pignons exposés à l’eau et à la saleté.


À l’intérieur d’une boîte de vitesses Pinion, on trouve une série de pignons sur deux axes. C’est la combinaison de plusieurs pignons qui permet de générer les différentes vitesses: douze dans le cas du C1.12, pour un rapport maximal de 600 %. Les pignons étant disposés dans un boîtier étanche, ils sont protégés de la saleté et ne nécessitent pratiquement aucun entretien. L’huile doit être changée après 10.000 kilomètres ou après un an . Et c’est tout.


C’est la première fois que j’utilise un vélo Pinion, et les débuts sont quelque peu déroutants. Le passage des vitesses se fait au moyen d’une manette au guidon. Lorsqu’on rétrograde, il faut relâcher la pression sur les pédales et s’abstenir de pédaler pendant un instant. Au début, je relâche trop longtemps, ce qui provoque l’arrêt de l’assistance au pédalage du moteur arrière. Cependant, la boîte de vitesses Pinion réagit de façon ultrarapide. Après quelques kilomètres, je trouve le juste rythme pour passer les vitesses, sans que le moteur se mette en pause.


Le dispositif Pinion peut passer plusieurs vitesses à la fois, par exemple rétrograder de la vitesse 9 à la 6, sans passer par chacune des vitesses intermédiaires. Le passage des vitesses peut même se faire à l’arrêt. A un moment, j’ai été contraint de freiner brusquement devant un feu qui passait au rouge – pas de problème pour les freins à disque Shimano du Gudereit ET-13; du coup, je n’ai pas eu le temps de rétrograder et je me suis retrouvé sur le rapport le plus difficile au moment de l’arrêt au feu rouge. Mais pas de problème pour la boîte de vitesses Pinion: j’ai enclenché la 6e vitesse en étant à l’arrêt et j’ai pu redémarrer en douceur une fois le feu vert.


Une conduite naturelle

La boîte de vitesses Pinion C1.12 étant disposée sur l’axe du pédalier, le Gudereit ET-13 ne peut accueillir un moteur central. Gudereit a donc opté pour un moteur arrière Neodrives Z20 du fabricant allemand Alber GmbH. Ce moteur est commandé par un interrupteur disposé au niveau du guidon. Les touches “plus” et “moins” permettent de choisir l’un des 5 niveaux d’assistance au pédalage.


Le moteur Z20 réagit presque instantanément lorsque j’active l’assistance en cours de route. Même en partant de la position d’arrêt, le moteur me propulse pratiquement immédiatement. L’entraînement de la roue arrière par le moteur rend la conduite très naturelle. Le moteur couplé aux pneus larges fait de l’ET-13 un vélo très souple à la conduite. J’atteins la vitesse de 25 km/h en un rien de temps. L’assistance au pédalage étant limitée à cette vitesse – comme pour tout vélo électrique ordinaire –, elle est inactive au-delà de cette vitesse maximale. Une agréable surprise: on sent à peine la résistance du moteur lorsqu’il est inactif. Avec l’ET-13, la conduite sans assistance au pédalage sur terrain plat est donc aussi fluide qu’avec un vélo de randonnée normal; en 10e vitesse, j’atteins 35 km/h sans avoir à produire un gros effort de pédalage.


Evidemment, on n’achète pas un vélo électrique pour se passer de son moteur. J’apprécie l’assistance du moteur Z20 lorsque j’ai le vent de face ou que je franchis des côtes. L’ordinateur de bord neoMMI 20c au niveau du guidon me permet de choisir entre trois affichages. Par défaut, c’est la vitesse, l’autonomie restante de la batterie (en kilomètres) et le degré d’assistance qui s’affichent. En mode “Trajet”, on peut également consulter la durée écoulée de son trajet et le nombre de kilomètres déjà parcourus. Intéressant: l’affichage “Power” indique une estimation de la consommation d’énergie (en kilocalories) et la fréquence de pédalage (tours par minute); il donne une représentation graphique du rapport entre la force de pédalage et l’assistance au pédalage.


Profiter du silence

La boîte de vitesses C1.12 et le moteur ne sont pas reliés par une chaîne métallique classique, mais par une courroie Gates CDX en fibre de carbone. Une courroie de ce type est plus efficace qu’une chaîne puisqu’elle est plus légère et offre moins de résistance. De plus, elle n’a pas besoin d’être lubrifiée; le cas échéant, elle se nettoie simplement à l’eau. Combinée au moteur Neodrives Z20, la courroie garantit le fonctionnement silencieux de l’ET-13, ce qui est idéal pour les longues balades en pleine nature. De plus, l’ET offre un confort optimal grâce à sa fourche à suspension, sa tige de selle amortissante et son guidon réglable.


L’énergie du moteur est fournie par une puissante batterie lithium-ion de 500 Wh qui, comme les autres pièces, est fabriquée en Allemagne. La batterie est intégrée dans le tube oblique du cadre, ce qui lui donne un look d’enfer. Un inconvénient, toutefois: le support de la batterie n’est pas parfaitement ajusté. De ce fait, la batterie se met alors quelque peu à cliqueter lorsqu’on emprunte des chemins cahoteux.


Dans des conditions idéales (terrain plat, mode Eco et charge de 80 kg), l’autonomie de la batterie est d’environ 100 km, selon Neodrives. En fonction de votre condition physique et du relief, l’autonomie peut être bien supérieure puisque l’ET-13 roule de façon très souple et que j’ai souvent pédalé sans assistance avant de m’en rendre compte. Après un trajet aller-retour de 60 km sur terrain plat – sur la piste cyclable rapide F3 entre Louvain et Schaerbeek – avec le moteur Z20 en mode Eco, il me restait encore 60 % de capacité. Sur le parcours de 47 km de la Voervallei, qui compte quelques pentes raides, j’ai régulièrement eu recours à l’assistance au pédalage. Dans ce cas, la batterie est bien évidemment davantage sollicitée. En rentrant chez moi, la capacité restante était de 40 %.


D’ailleurs, le moteur arrière offre un autre avantage: dans les longues descentes, on peut activer la récupération d’énergie. Le moteur fonctionne alors comme un générateur qui recharge la batterie. Ce dispositif s’active en réglant l’assistance sur -1 ou -2. On récupère ainsi 50 ou 100 % de l’énergie. En même temps, le moteur agit comme un frein. Il faut compter pratiquement trois heures pour recharger une batterie vide, mais on peut déjà atteindre une capacité de 80 % au bout d’une heure et demie.


Verdict

L’ET-13 de Gudereit conjugue un moteur arrière souple et une boîte de vitesses innovante, ce qui en fait un vélo de randonnée élégant et extrêmement silencieux. L’ET-13 convient aussi parfaitement pour les trajets domicile-travail sur de longues distances. Il se situe dans une gamme de prix supérieure, mais il est assez bon marché, en fait. Chez d’autres fabricants, cette configuration est plus onéreuse. Il n’est dès lors pas étonnant qu’il y ait déjà une liste d’attente pour l’ET-13.


Merci à Bike Sportive

Gudereit ET-13 evo Pinion
Gudereit ET-13 evo Pinion
Gudereit ET-13 evo Pinion

Détails des images:

La boîte de vitesses Pinion C1.12 est disposée sur l’axe du pédalier.
Le Gudereit ET-13 est équipé d’une courroie de transmission Gates au lieu d’une chaîne.
Le moteur arrière Neodrives Z20 offre 5 niveaux d’assistance au pédalage. L’ordinateur de bord neoMMI 20c indique la vitesse, la consommation ou, comme ici, la distance et le temps de conduite. Les menus sont disponibles en allemand, en français, en anglais, en néerlandais et en italien.
Le Gudereit ET-13 est équipé de puissants freins à disque, à l’avant et à l’arrière.
Je partage ce contenu