Image
Le col de la Bonette, le plus haut col d'Europe, en Honda Gold Wing.


La GL1800 Gold Wing est l'icône de luxe de la marque Honda. Et pourtant, cette moto imposante nous a permis de passer sans soucis le col de la Bonette, le plus haut col d'Europe.


Une icône renouvelée

Honda a entièrement remanié son icône de luxe en 2018 et apporte encore une mise à jour au modèle pour 2021. Ces améliorations se traduisent notamment par un plus grand espace dans le top case de la Gold Wing Tour (deux casques intégraux peuvent désormais facilement s’y loger) et par des cartographies encore optimisées. On note également des améliorations au niveau du système audio, de la suspension et de la selle. Aucune nouveauté spectaculaire, mais des améliorations parfaitement ciblées.

Honda Gold Wing


Un vrai défi

Passer le col de la Bonette sur une Honda GL1800 Gold Wing pouvait sembler être un défi plus grand qu’il ne l’a été en réalité. Les prévisions météorologiques - qui annonçaient entre 1 et 3 degrés, de l’orage et de la neige - se sont révélées heureusement tout à fait à côté de la plaque. La montagne est souvent imprévisible. Et dans le cas qui nous occupe, dans le bon sens du terme. En quittant Jausiers, nous avons dû nous arrêter après seulement 10 kilomètres. Parce que le coupe-vent sous notre veste, le col polaire et la doublure supplémentaire de notre pantalon nous faisaient transpirer comme un politicien dans une commission d'enquête. Monter la Bonette avec des gants d'été est un luxe qui a rendu cet essai encore plus amusant.


Un colosse agile

Cependant, la plus grande surprise de la journée est venue de la Gold Wing elle-même. Il est incroyable de voir comment un colosse de plus de 360 kg (plus ou moins selon la version) peut être emmené dans les virages. Nous ne voulons pas dire qu'il faut forcer la Wing dans les virages car la direction est très souple. Mais si on nous avait dit que la Honda pesait 100 kg de moins, nous l'aurions peut-être cru. La facilité avec laquelle la Gold Wing s'engage dans les virages est tout simplement bluffante.

Alpenmaster 2007


Une vraie GT

Dès que les virages deviennent moins serrés, vous pouvez passer en mode Sport, ce qui transforme cette moto à moteur boxer six cylindres en véritable GT. À n'utiliser que lorsque les routes sont ouvertes, car les changements de vitesse et la puissance délivrée diffèrent radicalement de ce qui est proposé en mode Tour. Plus que sur la version précédente même, semblait-il. Le mode Tour est fait pour rouler en mode Tour, le mode Sport est vraiment fait pour le ‘Sport’.

Et donc cette Gold Wing présente bien deux visages. L'un de ces visages pourrait attirer les motards qui espèrent une nouvelle Pan European depuis des années. Seul le prix est sensiblement différent. Le seul message que nous pouvons donner à ces motards, hommes ou femmes, c’est ‘patience’.


Boîte de vitesses divine

Mais revenons à la Gold Wing et à la manière dont elle a surpris admirateurs et détracteurs, dans les montées comme dans les descentes. Vous pourrez suivre le rythme des motos sportives que vous rencontrerez en chemin sans aucun problème. Mais vous pouvez tout aussi bien profiter du luxe offert par cette moto. Mettre de la musique sur Spotify, profiter du système audio amélioré, placer le pare-brise à la hauteur de votre choix et rouler en mode Tour avec toute la facilité de la transmission DCT.

La boîte DCT est une option, mais sachant que ce système DCT conçu par Honda est idéal pour la GL1800 Gold Wing, il n'est pas surprenant d'apprendre que la plupart des clients GW optent pour le double embrayage. Le système s'adapte parfaitement en fonction du mode de conduite sélectionné, et en mode Sport, par exemple, le moteur ne passe pas en septième vitesse, un rapport qui doit en réalité être plus considéré comme une surmultiplication.


Un potentiel sportif

En fin de compte, nous avons emmené cette Gold Wing au sommet du plus haut col d'Europe d'une manière beaucoup plus sportive que ne le feraient la plupart de ses propriétaires. Mais la moto la plus lourde de Honda a montré qu'elle pouvait le faire sans aucun souci. Pendant les 400 kilomètres parcourus, nous avons alterné une conduite sportive avec une conduite plus calme. Et cette Gold Wing a prouvé toute sa polyvalence. Elle donnera toujours le sourire aux aficionados de la Gold Wing "classique", mais étonnamment, elle se présente aussi comme une vraie alternative pour les motards qui recherchent une moto plus orientée GT.

Honda Gold Wing


La reine du luxe

En outre, vous pouvez être certain que votre passager (ou passagère) ne trouvera pas plus de confort ailleurs que sur ce flat six. Si le pare-brise à commande électronique pouvait être abaissé encore un peu plus, le pilote pourrait bénéficier d'un peu plus de vent lors des trajets plus lents. Ce serait une bonne chose lorsque la température dépasse les 35 degrés - comme ce fut le cas dans les Alpes maritimes - et un peu plus de vent à basse vitesse est toujours le bienvenu. Mais ce petit défaut n’entachera en rien la réputation d’une moto qui, depuis ses débuts en 1974, s'est hissée au rang de numéro un incontesté en matière de luxe et de confort. Le fait que Honda ait rajouté à l’ensemble des qualités de conduite exceptionnelles ne fait que renforcer la position de la GL1800 Gold Wing en tant que Reine de la Route.

Photos: MotoMedia

Plus d’informations sur www.fr.honda.be et sur https://prixmoto.be/