Image
Transporter vos vélos? Toutes les solutions!
Vous voulez transporter vos vélos en voiture? Différentes solutions, plus ou moins pratiques, s'offrent à vous. Voici nos conseils.

Pour transporter vos deux-roues en voiture, plusieurs systèmes s’offrent à vous. Voici comment choisir le modèle qui vous conviendra le mieux.

Il existe trois types de porte-vélo:

  • Fixé au coffre ou au hayon de votre voiture
  • Accroché sur la boule d’attelage de votre attache-remorque
  • Placé sur le toit au moyen de barres de toits.

Les systèmes pour toit et pour attelage sont en principe universels. Cela dit, mieux vaut vous en assurer, notamment en ce qui concerne le diamètre de la boule. 

En revanche, les porte-vélos de coffre, aussi appelés "sac à dos", ne sont compatibles qu’avec certains véhicules.Vérifiez donc toujours si le porte-vélos que vous convoitez est bien adapté à la marque et au modèle de votre véhicule.

Capacité et charge maximale

Le modèle de toit est idéal pour 1 vélo, même s’il est possible d’en mettre plusieurs. Sachez toutefois que ce système affecte l'aérodynamisme, de votre véhicule, et donc sa consommation. De plus avec une hauteur plus grande, vous ne pourrez peut-être pas passer partout: prudence, donc, avant d’entrer dans un parking couvert, de passer sous une barrière, etc. Enfin, il n'est pas toujours facile de "monter" vos vélos sur le toit. Des systèmes de leviers existent mais ces appareils sont plus chers. 

Les deux autres systèmes - coffre et boule d'attelage - sont plus adéquats pour transporter de 2 à 4 vélos selon les modèles. Ils sont aussi plus faciles à charger et à décharger. 

Vérifiez toujours la charge maximale de votre porte-vélos ainsi que la capacité de votre attelage si vous optez pour cette solution. A titre indicatif, un vélo pèse entre 7 et 15 kg, voire plus lorsqu'il s'agit de vélos électriques.

L'installation

Les systèmes plus faciles à installer sont le modèle d’attelage et celui de toit. Mais, pour ce dernier, la manipulation des vélos -  il faut les porter à bout de bras en hauteur - s’avère plus délicate.

De son côté, le système de coffre nécessite plus de précautions pour le montage: le cadre du porte -vélo se fixe en effet à la voiture grâce à des sangles. Pour des raisons évidentes de sécurité, vous devrez donc apporter un soin extrême lors du serrage et de la fixation de ces sangles. 

La sécurité

  • Le porte-vélos d’attelage offre la plus grande sécurité. Il est donc recommandé pour les longs trajets et pour un usage intensif.
  • Le porte-vélos de coffre demande de s’arrêter régulièrement pour vérifier la solidité de la fixation des sangles. Perdre son vélo sur l’autoroute n’est pas une fable, et vous imaginez aisément quelles pourraient en être les conséquences. 
  • Les porte-vélos d’attelage et de coffre vous offrent moins de visibilité arrière sur la route qu’un modèle de toit et rendent certaines manœuvres plus délicates. S’ils masquent votre plaque d’immatriculation, vous devrez y ajouter une copie bien visible, sous peine d’amende.
  • Le modèle de toit est peut-être le plus sécurisant mais à condition de ne jamais oublier que vous transportez des objets "haut perchés" lorsque vous abordez des portiques, entrées de parking…

En pratique

D’autres éléments agrémenteront l’usage de votre porte-vélos: 

  • Un bon système antivol du porte-vélos ainsi que des vélos. 
  • Des protections en caoutchouc pour le modèle de coffre afin d’éviter le contact entre les vélos et la carrosserie.
  • Un système de basculement pour le porte-vélos d’attelage, afin de laisser l’accès libre au coffre de la voiture.
  • Des bras pliables qui facilitent le rangement. 
  • Une protection anticorrosion des pièces métalliques.

Soyez attentifs à tous ces détails!

Les prix

Généralement, le modèle d’attelage est le plus onéreux et celui, de coffre, le plus économique. Pour le modèle d’attelage, votre véhicule doit évidemment être muni d’une boule homologuée par le constructeur.

Les prix des porte-vélos commencent aux alentours d’une centaine d’euros, c'est le cas des modèles les plus simples pour le coffre. Ils peuvent grimper jusqu’à 600 euros pour les plus sophistiqués comme ceux destinés aux boules d'attelage.

Surconsommation et bruit

Ajouter un porte-vélos augmente forcément la résistance à l’air, et donc la consommation de votre voiture. Vous pouvez compter au moins 15 % de surconsommation selon la vitesse du véhicule et la position du porte-vélo et des vélos. Sans surprise, c'est le système sur le toit qui entraîne la surconsommation la plus importante. De plus, la résistance à l’air peut aussi être à l’origine de bruits aérodynamiques. Ces derniers peuvent s’avérer fatigants sur les longs trajets. 

Autrement dit, pensez à démonter ces accessoires lorsque vous ne les utilisez pas, votre portefeuille et vos oreilles vous remercieront. 

Je partage ce contenu