Image
Etats-Unis

Il est tout à fait possible de vous rendre aux États-Unis avec votre animal de compagnie. Toutefois, certaines règles se doivent d’être respectées selon la catégorie à laquelle appartient votre animal.

Pour les chiens

Un permis d’entrée sur le territoire doit être délivré par le Centre de Prévention et de Contrôle des Maladies américain (CDC). Pour obtenir ce permis, certaines conditions doivent être respectées:

  • Un certificat indiquant que tous les vaccins sont à jour, notamment celui contre la rage, doit être présenté. Ce certificat doit inclure: le nom et l’adresse du propriétaire; l’âge, le sexe, la race, et une description de l’animal; la date à laquelle le vaccin a été administré ainsi que sa date d’expiration; le nom ainsi que le contact du vétérinaire en charge de l’administration du vaccin. 
  • Un chiot ne pouvant être vacciné avant ses 4 mois aux États-Unis, il est interdit de venir accompagné d’un chiot de 3 mois ou plus jeune.
  • Le vaccin doit être fait 30 jours avant le départ, sauf si le chien est âgé d’au moins 15 mois. Dans ce cas, si le vaccin a expiré, il peut être effectué de nouveau moins de 30 jours avant le départ.

D’amples informations à ce sujet ainsi que la procédure de demande de permis sont disponibles sur le site officiel du CDC. Attention: un permis n’est valable que pour un seul animal.

Pour les chats

Aucun document n’est requis pour justifier du bon état de santé d’un chat afin de franchir la frontière américaine. Toutefois, sachez que les autorités locales ont tout à fait le droit d’inspecter l’animal afin de vérifier l’absence de marques pouvant indiquer toute maladie. Dans le cas contraire, l’animal peut être refusé et placé en quarantaine.

Si un vétérinaire doit être appelé pour examiner et/ou soigner votre chat, il vous reviendra de payer les différents frais médicaux.

Si le vaccin contre la rage n’est en théorie pas obligatoire aux États-Unis, certains États l’exigent. Il est donc préférable d’y procéder avant votre départ.

Tout animal en provenance d’Hawaï ou du territoire de Guam sera placé en quarantaine pour observation avant d’être autorisé à entrer sur le territoire.

Tortues, lézards et serpents

Aucune régulation n’existe au sujet des lézards et serpents. Concernant les tortues, il est interdit de voyager avec des tortues dont la carapace est d’une longueur inférieure à 10 cm. De même, l’import d’œufs de tortue à usage commercial est interdit.

Pour un usage non commercial, il est interdit de voyager avec plus de 6 tortues ou 6 œufs ou une combinaison (quelle qu’elle soit) incluant plus de 6 tortues et œufs (5 tortues et 2 œufs ou 4 œufs et 3 tortues par exemple).

Animaux à risques

Les rongeurs africains sont totalement interdits sur le territoire américain afin de lutter contre leur extinction causée par le braconnage.

Les civettes et les primates sont sujets à un contrôle renforcé et un examen médical poussé par les autorités locales.

Je partage ce contenu