Image
mon ket
3 mai 2018

Pour "Mon ket", son premier film en tant que réalisateur, François Damiens a fait appel à Touring. À l'écran, notre célèbre camionnette jaune et bleu et Peter, un patrouilleur au grand cœur, plus vrai que nature, font mouche.

Dany a un souci avec son fils: à 15 ans, Sullivan ne veut plus d’un père qui fait le king derrière les barreaux. Pour Dany, son "ket", c’est sa vie, hors de question de le laisser filer. Il décide donc de s’évader de prison prématurément! Entre cavales, magouilles et petits bonheurs, il a tant de choses à lui enseigner…

"Mon ket" signe le grand retour à la caméra cachée de François Damiens. C'est aussi son premier film en tant que réalisateur. Et c'est un petit bijou de rires, d'émotions et de tendresse. La séquence filmée avec notre patrouilleur, Peter Vantuycom, illustre à merveille une des valeurs-clés de  Touring: l'empathie. Avant la sortie du film, le 30 mai, nous avons eu l'occasion de rencontrer François Damiens et Peter Vantuycom.

François Damiens

Touring: Pourquoi avoir pensé à l'entreprise Touring pour votre film?

François Damiens: "J'avais déjà fait une caméra cachée, il y a une douzaine d'années, avec Touring et ça s'était très bien passé. J'aime bien choisir des sujets de la vie de tous les jours. Ça nous est déjà arrivé à tous de tomber en panne et d'appeler un patrouilleur. Dans "Mon ket", c'est métaphorique. Mon personnage, qui a voulu se reconnecter à son fils, est passé à côté de l'objectif. Avant de s'envoler pour l'Afrique, il a un accident, sa voiture s'est retournée et il fait appel à Touring." 

Touring: Comment se passe la scène avec le patrouilleur de Touring?

François Damiens: "La voiture, il n'y a plus grand-chose à en faire, mais c'est plutôt mon personnage qui a besoin d'être dépanné. Je demande au patrouilleur "C'est quoi être un bon père?", ce qui est la thématique du film. Puis je me mets à pleurer et je lui tombe dans les bras. Et je me dis que ça doit leur arriver souvent, ce type de situations, où ils rencontrent des gens choqués et où ils doivent jouer le rôle de psychologue. Je voulais montrer toute l'humanité de Peter, dès qu'on le voit arriver, on sent son immense gentillesse."

Touring: Vous avez filmé cinq patrouilleurs. Restaient-ils tous imperturbables comme Peter?

François Damiens: "Non, certains étaient surpris. Ils se sont rapidement rendu compte qu'ils avaient affaire à quelqu'un de pas tout à fait clean. Les patrouilleurs ont des procédures qu'ils doivent respecter, ils doivent noter la plaque de la voiture, la carte d'identité… Et puis je leur demandais aussi de jeter la voiture dans le canal, et ça ils n'étaient pas trop d'accord!" Ceci dit, l'esprit d'aide et de solidarité de Touring était présent chez tous les patrouilleurs que j'ai filmés." 

Touring: Qu'est-ce qui vous a le plus convaincu chez Peter? 

François Damiens: "Ce que je recherchais et que j'ai trouvé directement chez lui, c'est l'humanité. Avant de sauver la voiture, il voulait m'aider moi et il était prêt à faire pas mal de choses. Il voulait bien aller boire un verre avec moi, il m'a raconté des éléments de sa vie, il voulait vraiment m'aider."

Touring: Ce film signe votre grand retour à la caméra cachée.

François Damiens: "Je n'arrivais plus à en tourner. On me reconnaissait très vite. Ici on a forcé sur le maquillage parce que je voulais absolument tourner en Belgique. On y trouve une générosité, une humanitéincroyables. C'est presque un honneur d'être piégé! Et puis j'essaie toujours de le faire avec de la tendresse, de la gentillesse, je ne veux jamais humilier. C'est moi que je tourne en ridicule, pas les gens que je filme."

 
Image
Mon Ket

Peter Vantuycom, patrouilleur Touring

Touring: Connaissiez-vous François Damiens avant cette aventure?

Peter Vantuycom: "J'avais juste vu "Rien à déclarer" dans lequel il joue."

Touring: Comment êtes-vous arrivé sur la scène du film?

Peter Vantuycom: "Comme chaque fois! J'ai reçu un appel du programme de dépannage."

Touring: Qu'avez-vous pensé quand vous êtes arrivé sur la scène du film?

Peter Vantuycom: "Le terrain était plein de boue et je me suis dit: Ouille, c'est plus qu'un problème de batterie ici."

Touring: Confronté à la situation, l'avez-vous trouvée bizarre?

Peter Vantuycom: "Vous savez, j'ai travaillé et bourlingué dans le monde entier, en Afrique, au Proche et au Moyen-Orient, j'ai vu beaucoup de bizarreries et aujourd'hui, plus rien ne m'étonne!"

Touring: Qu'avez-vous pensé quand vous vous êtes vu à l'écran?

Peter Vantuycom: "J'étais mort de rire. Ce n'était pas moi! Je ne reconnaissais pas ma voix."

Touring: Vous avez envie de faire du cinéma maintenant?

Peter Vantuycom: "Non, je n'ai quand même pas découvert un nouveau métier."

Ce qui frappe, et François Damiens le dit plus à plusieurs reprises, c'est votre gentillesse, votre humanité.

"C'est ma personnalité, je suis comme ça!"


 

"J'ai beaucoup voyagé dans ma vie et plus rien ne m'étonne"
 

Je partage ce contenu
2 avril 2020

5 conseils pour une maison saine

Aujourd'hui, nous passons plus de temps à l'intérieur qu'à l'extérieur et cela a des conséquences sur l'air qu'on y respire. Pour rester en bonne santé, veillez à ce que votre maison soit saine. Voici 5 conseils et un conseil en bonus pour vous remonter le moral.