9 conseils pour acheter le mobilhome idéal

01/09/2017
Ideale camper ideale

Par Bart De Landtsheer

Camping-cars, motorhomes ou mobilhomes… un rêve pour voyager autrement. Mais de quoi faut-il tenir compte si vous envisagez l’achat d’un engin de cette taille? Lisez bien nos conseils avant de choisir le vôtre.

Contenu

Les camping-cars, motorhomes ou mobilhomes existent dans toutes les tailles et tous les poids. Afin de déterminer lequel vous correspond le mieux, suivez nos conseils et, réfléchissez d’abord tranquillement chez vous: l’offre est considérable, les modèles variés et les prix en proportion. 

 

1. Essayez d’acquérir de l’expérience 

Avant de dépenser des milliers d’euros, il est important d’acquérir une expérience pratique. Et si vous louiez un mobilhome pour partir en voyage? Vous pouvez aussi partir avec des amis qui en ont un. Peut-être vous le prêteront-ils pour quelques jours? Vous pourrez vous rendre compte si cette façon de voyager vous plaît ou pas, et des avantages et inconvénients de ce type de transport. Etablissez une liste des pour et des contre et/ou essayez de déterminer votre camping-car idéal sur papier.

 

2. Tenez compte de votre composition de ménage 

Vous êtes à deux? Seul(e)? Avec un ou plusieurs enfants? Il existe un type de mobilhome pour chaque situation familiale, mais n’achetez pas trop grand! Une couchette de réserve, c'est tentant mais ça s’avère, en pratique, une perte de place. 

 

3. Le prix n’est pas l’argument principal 

L’offre est grande et les prix varient. La différence de prix se justifie dans le degré des finitions mais aussi dans le confort de conduite et les options proposées. C’est bien sûr vous seul qui déterminez votre budget mais au final l’argument d’achat principal est ce que vous comptez faire avec votre motorhome. 

 

4. Quel type de permis de conduire avez-vous?

Avec un permis de conduire B, vous pouvez conduire un véhicule de maximum 3,5 tonnes. Au-delà de 3.500 kg vous devez être en possession d’un permis C (camion).

 

5. Le budget doit être plus élevé que l’achat

Ne prévoyez pas uniquement l’achat de votre motorhome dans votre budget. Pensez également aux frais de financement, aux accessoires, à une place de parking ou à un garage et aux assurances. Ne lésinez pas sur un emplacement de parking privé, situé idéalement dans un lieu fermé. 

 

6. Louer ou acheter?

Une question évidente, quoique… Les motorhomes restent en général longtemps devant chez vous ou prennent la poussière dans le garage au lieu de faire des kilomètres à la découverte du monde. Si vous ne comptez pas utiliser votre motorhome plus de deux fois par an, la location est une meilleure option.

 

7. W.-C. avec un réservoir ou à cassette? 

Un détail peut-être mais mieux vaut en tenir compte. Saviez-vous qu’un W.-C. à cassette n’a qu’une capacité de deux jours pour deux personnes? Un réservoir est cinq fois plus grand mais moins facile à vider. Informez-vous bien à l’avance auprès de personnes ou amis qui possèdent un motorhome.

 

8. Testez la literie

Passez, si possible, une nuit à bord du motorhome. Un lit au-dessus de la cabine, par exemple peut paraître amusant, mais ce n'est pas très pratique. Les personnes souffrant de claustrophobie n’y trouveront pas leur bonheur. Vérifiez également que la literie est suffisamment confortable pour deux personnes.

 

9. En totale liberté? Hélas non…

Si vous voyagez en mobilhome pour la première fois, vous vous rendrez vite compte que vous ne pouvez malheureusement pas stationner où vous le souhaitez. Et certainement pas gratuitement. Pour plus d’infos à ce sujet, lisez notre article: Camper sur la route des vacances: qu'est-ce qui est autorisé, qu'est-ce qui est interdit? Soyez conscients qu’une "maison sur roues" est considérablement plus longue, plus large et plus haute qu’une voiture. Ne vous aventurez donc pas dans de petits villages aux ruelles étroites. Une alternative? Prévoyez des vélos ou cherchez à l'avance un emplacement de parking près des transports publics ou un emplacement pour des vélos de location ou encore d’autres moyens de transport. 

 

Quatre types de mobilhomes 

Le fourgon est le modèle le plus simple et ressemble à une camionnette aménagée. Il est compact mais juste assez grand pour deux personnes. Il peut être utilisé comme moyen de transport quotidien. Inconvénient: ce n’est pas vraiment un camping-car étant donné ses possibilités d’aménagement restreintes et le manque d'espace de rangement.  

 

Le Capucine est reconnaissable au grand espace qui surplombe la cabine du conducteur. Cet espace surélevé abrite un lit double. Avantage: ce modèle ressemble plus à un camping-car vu qu’il peut accueillir une petite famille. 

 

Le semi-intégral ressemble au camping-car Capucine mais n’abrite, en théorie, pas de lit au-dessus de la cabine du conducteur. Contrairement au modèle Capucine, ce modèle-ci comporte une zone de transition (limitée) entre la cabine et l’espace de vie. 

 

L’intégral, son nom l’indique, ne comporte pas de cabine séparée. Autrement dit: les équipements y compris le siège conducteur font partie du volume. L’espace disponible peut donc être utilisé de façon optimale. Ces modèles sont les plus chers et conviennent moins aux chauffeurs avec peu d’expérience. 

 

Assistance voyage et assistance dépannage

Lorsque vous aurez pesé le pour et le contre et pris une décision, n’oubliez pas votre assistance voyage/dépannage. Découvrez notre nouvelle formule “Move on Monde”, une assistance complète pour vous et votre famille, toutes destinations confondues et pour tous vos véhicules.

Bart De Landtsheer

Bart De Landtsheer

Articles similaires