Image
sécurité des piétons
De plus en plus de piétons se déplacent dans la circulation. Pour assurer la sécurité des ces usagers faibles, il est important de mettre en oeuvre une série de mesures et d'actions de sensibilisation.


L'an dernier, 92 piétons sont morts dans la circulation. C'est 18 de plus que l'année précédente, et en 2017 il y a eu également 95 victimes. Ces chiffres nous sont communiqués par le Service public fédéral Economie, qui présente les statistiques officielles, et par l'institut Vias.


Maintenant que, depuis la crise du coronavirus, beaucoup plus d'usagers de la route se déplacent à pied, il est clair que nous devons faire baisser ces chiffres. Et il est important d'approcher spécifiquement ce groupe cible par une série de mesures et d'actions de sensibilisation.


Usagers, véhicules et infrastructure 5 étoiles

Touring a déjà réalisé une campagne d'affichage, dans laquelle nous avons appelé les usagers de la route à prendre conscience de la sécurité des piétons. Car nous sommes tous essentiellement piétons dans la circulation. C'est notre premier moyen de transport, avant le vélo, le train ou la voiture. Les usagers faibles ou actifs doivent être mieux protégés. Et il faut encourager autant que possible la marche sur de courtes distances, surtout en ville.


Les mesures doivent se concentrer sur trois éléments: l'usager de la route, les véhicules eux-mêmes et notre infrastructure routière. On ne peut réduire le nombre d'accidents et de victimes qu'en visant l'excellence: des usagers de la route, des véhicules et une infrastructure 5 étoiles.


Piétons et conducteurs: une responsabilité partagée

La sécurité routière est une responsabilité partagée. C'est pourquoi les piétons eux-mêmes doivent respecter un certain nombre de règles de base, par exemple en veillant à être vus dans la circulation. Cela signifie, surtout dans l'obscurité, ne pas porter de vêtements trop sombres. Être piéton requiert aussi une attention particulière. Ne laissez donc pas votre smartphone ou de la musique forte vous distraire. Et enfin: respectez les feux de circulation. Ne vous contentez pas de passer au "rouge". Non seulement c'est dangereux, mais cela entrave également la circulation.


Bien entendu, les conducteurs de véhicules font attention aux piétons et respectent un certain nombre de règles de base: redoubler d'attention par temps sombre, ne pas se laisser distraire par son smartphone ou l'équipement électronique de sa voiture, réduire sa vitesse près des passages piétons et des écoles et toujours faire preuve de la courtoisie nécessaire envers les piétons, qui contribuent à réduire le nombre de voitures dans les embouteillages.


Meilleure protection en cas d’accident

Les constructeurs automobiles apportent également leur contribution. Ils investissent par exemple de plus en plus dans des systèmes qui assurent une meilleure protection des piétons en cas de collision: les structures dures situées juste sous le capot et le pare-chocs sont protégées par un matériau souple, et les voitures sont équipées de systèmes de détection et de freinage d'urgence automatique en cas de collision imminente.

freinage d'urgence automatique


Des passages piétons toujours plus sûrs

Enfin, Touring demande aux autorités de notre pays de rendre les passages piétons sûrs, avec un éclairage adéquat et un bon marquage routier. Le parcours doit être rendu attractif pour les piétons, sans trop d'obstacles, afin de garantir leur sécurité.

Je partage ce contenu