Image
marques de vélos belges
Connaissez-vous ces marques de vélos belges?


Peu après la Seconde Guerre mondiale, la Belgique comptait encore des centaines de grandes ou petites marques de bicyclettes, d'ABC à Berchem-Sainte-Agathe à Zircon à Alost. Aujourd'hui, il n'en reste que quelques-unes, mais de nouvelles marques font leur apparition sur le marché. Connaissez-vous déjà ces marques belges de vélos?


En matière de vélos, les Pays-Bas raflent souvent la mise. Mais depuis plus d'un siècle, la Belgique est aussi la patrie de la petite reine. En voici une petite sélection.


Achielle: carrément rétro

L'entreprise familiale Achielle voit le jour en 1946 à Zwevezele, à l'initiative d'Achiel Oosterlinck. Elle fête donc cette année ses 75 ans. Aujourd'hui, ce sont les petits-fils, Peter et Tom, qui tiennent les rênes de la société.

Jusqu'en 2007, l'entreprise fabriquait principalement des cadres pour d'autres marques, mais depuis, elle vend des vélos complets sous la marque Achielle, en hommage à son fondateur. Les cadres en acier sont fabriqués dans son usine de Pittem et complétés de pièces d'origine européenne. Chaque vélo Achielle est monté sur commande. Cette approche vaut à la marque d'afficher le label "Handmade In Belgium".

Les vélos Achielle ont un design rétro
Achielle fabrique de magnifiques vélos rétro. © Achielle


L'Avenir: la doyenne des marques belges de vélos

Née à Lier, L'Avenir est la doyenne des marques belges de vélos. Ses origines remontent à 1898, lorsque Frans Mariën ouvre un magasin de vélos à côté de son auberge à Koningshooikt. Stefan Mariën, représentant de la quatrième génération, est aux commandes depuis 2021. En 1999, L'Avenir a sorti le "Prescoot", son premier vélo à assistance électrique. Aujourd'hui, les speed-pedelecs représentent 80 à 90% de son chiffre d'affaires. L'assortiment de L'Avenir va des vélos pour tous les jours aux vélos de ville en passant par les VTT et les modèles pliants.

L'Avenir est la plus ancienne marque belge de vélos
Aujourd'hui, L'Avenir fabrique principalement des vélos électriques. © L'Avenir


Cowboy: branché et visionnaire

Relatif nouveau venu parmi les marques de vélos belges, Cowboy a vu le jour en 2017 par la volonté des start-up entrepreneurs Adrien Roose, Karim Slaoui et Tanguy Goretti. L'entreprise s'est fixé pour mission de proposer un moyen de transport plus agréable, plus durable et plus performant en guise d'alternative à la voiture. Le design est made in Belgium et les vélos sont fabriqués en Europe.

Le tout premier vélo Cowboy a d'emblée raflé le prix Red-Dot du meilleur design de vélo en 2018. L'année dernière, la marque lançait le Cowboy 3, que nous avons récemment comparé au VanMoof S3 hollandais. Vous ne trouverez pas le Cowboy sur les canaux de vente classiques. Il s'achète en ligne. Les essais peuvent s'effectuer au "Saloon" à Bruxelles, dans plusieurs villes belges sur demande ou à votre domicile (réservation possible par Internet).

vélo Cowboy
Cowboy, une marque de vélo jeune et branchée. © Cowboy


Ellio: supersonique

Ellio est un nouveau venu parmi les marques de vélos belges. Cette start-up est l'œuvre de Tomas Keppens, ingénieur chez Toyota dans une vie antérieure, et de Jorrit Heidbuchel, ingénieur civil en techniques automobiles. Au printemps 2017, Tomas et Jorrit construisaient ensemble le prototype de leur speed-pedelec. Cette année, la production démarre pour de vrai, avec 3 modèles qui se différencient principalement par la vitesse maximale de l'assistance au pédalage (25, 35 ou 45 km/h). Ce design remarquable a déjà remporté le prix Henry van de Velde 2021 dans la catégorie "Consumer".

Ellio est une des plus jeunes marques de vélos belges
Les vélos électriques Ellio ne passent pas inaperçus. © Ellio


Granville: qualité et confort

Depuis 1928, Frans Huygens produit des cadres de vélo à Kortenberg. Dès 1952, il se met à assembler des vélos complets, sous la marque Ludo, le prénom de son fils. Celle-ci n'a plus cours aujourd'hui, mais l'entreprise fabrique toujours des vélos high-tech sous l'appellation Granville. Cette marque est connue pour ses modèles alliant qualité et confort.

Des vélos confortables, la marque de fabrique de Granville
Granville, une marque de vélo synonyme de confort. © Granville


Oxford: le Belge à l'accent anglais

En 1925, Alfred van de Berghe se lance dans la production de ses premières bicyclettes à Sint-Niklaas. Comme beaucoup de marques belges de vélos de cette époque, il choisit un nom qui fait référence à l'Angleterre, le berceau de la petite reine: Oxford. La troisième génération est à présent à la barre de l'entreprise, devenue l'un des plus grands magasins de vélos de Belgique, avec une production annuelle d'environ 35.000 unités. Oxford fabrique aussi des vélos électriques depuis 2007. En 2018, elle a lancé son premier speed-pedelec.

Marque de vélo belge Oxford
Comme son nom ne l'indique pas, Oxford est 100% belge. © Oxford


Ridley: pour les fans de vitesse

Fondée en 1997, Ridley porte le prénom de Ridley Scott, le réalisateur préféré de son fondateur. Spécialisée à l'origine dans la peinture de vélos, elle commercialise ensuite ses propres modèles. Aujourd'hui, elle fait partie de la Belgian Cycling Factory, qui regroupe aussi les marques Eddy Merckx et MyCorsa . Ridley mise sur les vélos de course, les modèles de cyclocross et les VTT.

marque de vélo belge Ridley
Ridley fabrique surtout des vélos de course, des CX et des VTT. © Ridley


Rouler en sécurité avec les marques de vélos belges

Un pneu crevé, une chaîne cassée ou une batterie défectueuse sont plus fréquents qu'on ne l'imagine. Quelle que soit la marque de vélo belge que vous choisissez, pensez à souscrire une assistance dépannage vélo. Il y a déjà une assistance vélo Touring à moins de 4 euros par mois.