Image
fietsen in de sneeuw
Si vous voulez que la batterie de votre e-bike supporte le froid hivernal sans problème, suivez ces conseils.

L'avantage du vélo électrique, c'est que vous pouvez continuer à pédaler en hiver. Mais si vous voulez que la batterie de votre e-bike supporte les frimas sans broncher, quelques précautions s'imposent.

L'hiver, un vélo électrique est encore plus utile que par beau temps. L'assistance fournie par le moteur électrique, en effet, rend la perspective de rouler dans les intempéries moins rebutante. Habillez-vous chaudement avant d'enfourcher votre monture.

Parmi les composants du vélo électrique, il en est un qui n'apprécie guère l'hiver: la batterie rechargeable. Car les cellules ion-lithium qui la composent n'offrent plus les mêmes performances quand la température baisse. En dessous de zéro degré, vous pouvez perdre jusqu'à un quart de la capacité habituelle. Autrement dit, si vous franchissez 60 km avec une batterie pleine dans des conditions normales, vous n'en ferez plus que 45 en cas de gel.

Voici quelques conseils pour aider votre batterie à passer l'hiver.


1. Gardez votre batterie au chaud

L'idéal pour conserver une batterie rechargeable, c'est la température intérieure. Vous rangez votre vélo électrique dans un garage non chauffé? Vous devez le parquer à l'extérieur sur votre lieu de travail? Dans ce cas, mieux vaut retirer la batterie du vélo et l'emporter à l'intérieur, où elle attendra votre départ dans de bonnes conditions.


2. Habillez votre batterie

Avant de prendre la route, emballez la batterie dans une housse en néoprène. Elle se refroidira moins vite. Mieux: la housse emmagasine une partie de la chaleur dissipée par la batterie. Bien au chaud, celle-ci conservera son efficacité. En prime, la housse protège aussi la batterie contre les précipitations et les griffes.

Vélo électrique housse de protection batterie
Une housse en néoprène garde votre batterie au chaud. © www.fahrer-berlin.de | pd-f


3. Lâchez la bride

On pense qouvent que le mode éco est un bon moyen d’économiser votre batterie en hiver. Mais il n'en est rien: mieux vaut faire appel à une assistance plus vigoureuse. Cela permet d'extraire plus d'énergie de la batterie. Celle-ci chauffe plus qu'en mode éco. Vous devrez naturellement surveiller l'autonomie de la batterie: augmenter l'assistance se fait au détriment du rayon d'action.


4. Procurez-vous une deuxième batterie

Vous roulez souvent sur de longues distances et une batterie unique ne suffit pas? Rien ne vous empêche d'acheter une batterie supplémentaire et de l'emmener dans votre sac. N'oubliez pas de l'habiller comme la première jusqu'au moment où vous devrez vous en servir. Rangez-la aussi à l'intérieur si votre vélo est garé en plein air.

Vélo électrique batterie de réserve
Longs trajets à vélo électrique? Une batterie de réserve peut venir à point. © Phil Pham


5. Ne chargez pas trop vite

Pour charger une batterie ion-lithium, mieux vaut attendre que les cellules soient à température ambiante. Lorsque vous rentrez chez vous après un trajet dans le froid, laissez d'abord la batterie se réchauffer. Certains systèmes de batterie refusent même de recharger tant que la batterie est trop froide.

Petit rappel: évitez de recharger une batterie sans surveillance ou pendant que vous dormez. Même si le risque d'incendie est faible, le cas échéant il faut pouvoir réagir vite.


6. Ne videz pas votre batterie

S'il y a une chose que les batteries ion-lithium supportent mal, c'est bien la décharge complète. Cela ne risque pas de se produire en usage normal: le système est conçu pour que la batterie dispose toujours d'une petite réserve. Si votre écran vous avertit que la batterie est vide, cela signifie en réalité ‘presque vide’.

Mais si vous remisez le véhicule pour plusieurs mois, le risque de décharge complète existe bel et bien. À éviter absolument! Si vous prévoyez de ne pas rouler sur une période prolongée, chargez d'abord à 50 ou 60%, et conservez la batterie à température ambiante. Après deux ou trois mois, vérifiez si la batterie n'est pas trop déchargée, et faites l'appoint si nécessaire. Certaines batteries possèdent même un ‘mode veille’, que vous pouvez activer avant une période de non-utilisation.


7. Entretenez votre vélo électrique

Avec le froid, les performances de votre batterie diminuent. Dans ce cas il est important de limiter au maximum la perte de puissance. Nettoyez et lubrifiez soigneusement les vitesses et la chaîne. Votre vélo électrique est équipé d'une transmission à courroie? Nettoyez celle-ci avec un chiffon sec. Contrôlez aussi la pression des pneus. Un gonflage insuffisant augmente la résistance au roulement, et le moteur est plus sollicité.

Lubrifiez votre chaîne pour éviter les pertes d'énergie dues au frottement. © www.pd-f.de / Gunnar Fehlau


Pour faire du vélo en sécurité durant les mois d'hiver, prévoyez un petit entretien. Le contrôle portera sur l'éclairage, les freins, les vitesses, la pression des pneus et la direction. Un grand entretien vérifie aussi les moyeux, les axes de roue et la tête de fourche. Au besoin, faites remplacer la chaîne, les pignons et le dérailleur. Tout cela sans sortir de chez vous, grâce à Touring et à son service mobile de réparation et d'entretien vélo. Au lieu d'emmener votre vélo chez un réparateur, prenez simplement rendez-vous.